"Ce qu'il y a de plus sérieux dans le corps humain, c'est les boutons de manchette." - Jules Renard, Journal 1897-1910

Saviez-vous que les collectionneurs de boutons s'appellent des "fibulanomistes" ? Mais pourquoi collectionner des boutons ? Car il en existe une très grande variété de couleurs, de formes et de matériaux.

Au tout début de l'histoire de l'humanité, les boutons sont avant tout utilisés dans un but esthétique. Ce n'est qu'à partir du 13e siècle que le bouton sert à fermer les vêtements, notamment les manches de chemise.

Aujourd'hui, que ce soit simplement pour fermer son manteau, son jean, ou pour la customisation d'un vêtement, les boutons se déclinent à l'infini et sont souvent très faciles à coudre, même lorsqu'on est débutante en couture. Avec ou sans machine à coudre, suivez le guide !

Coudre un bouton : les principales étapes

Où trouver des boutons originaux ?
Une règle de base : le fil est assorti au bouton !

Une petite astuce avant de vous lancer pour la première fois dans la couture d'un bouton : il est conseillé de laisser un espace entre le bouton et le tissu pour pouvoir plus facilement insérer l'autre morceau de tissu et ne pas trop tirer sur le bouton, qui risque sinon de se découdre. Pour vous repérer, vous pouvez placer une allumette sous le bouton avant de démarrer la couture, et ne la retirer que lorsque vous avez terminé.

Le matériel nécessaire pour coudre ou recoudre un bouton :

  • Un bouton,
  • Du fil à coudre de la même couleur que le bouton - il existe un fil spécial bouton, plus résistant que le fil ordinaire,
  • Une aiguille de couture,
  • Une paire de ciseaux de couture.

Préparation

Une fois le bouton et le fil choisis, faites passer le fil dans le chas de l'aiguille. Prévoyez une bonne longueur de fil. Vous pouvez doubler le fil pour gagner du temps et pour que le bouton soit solidement fixé. Faites un nœud à l'extrémité du fil.

Bien positionner le bouton

Sur le vêtement, alignez votre bouton sur les autres et vérifiez qu'il pourra entrer facilement dans la boutonnière. Commencez par l'intérieur du tissu en piquant l'aiguille par dessous. Faites-la passer dans l'un des trous du bouton et tirez bien sur le fil.

Piquer et renforcer

Pour un bouton plat à deux trous, passez l'aiguille dans le second trou et piquez pour traverser le tissu. Tout en tirant le fil à fond, tenez bien le bouton pour qu'il ne bouge pas. Renouvelez ce geste plusieurs fois en passant dans le premier trou, puis le deuxième, jusqu'à ce que le bouton tienne bien.

Finition

A l'intérieur du vêtement, faites quelques points dans un sens et dans l'autre, puis faites un nœud. Coupez l'excédent de fil.

Coudre un bouton à 4 trous

Si vous cousez un bouton à 4 trous, vous pouvez passer le fil d'un trou à l'autre selon un schéma en diagonale ou en parallèle. S'il s'agit d'un bouton que vous refixez, regardez comment sont cousus les autres boutons.

Coudre un bouton à la machine

Vous pourrez ensuite vous lancer dans la confection d'une robe !

Les différents types de boutons de couture

Comment coudre un bouton pression ?
C'est ce qui s'appelle avoir l'embarras du choix...

Classiques ou tendance, les boutons offrent un large choix de couleurs, de matières et de formes. Bien que le plastique soit la matière la plus répandue, il existe des boutons en nacre, en bois, en métal, en coco, et même en strass et en cuir...

Les boutons plats à deux ou quatre trous

Ce sont les boutons les plus courants, utilisés pour fermer un manteau, une chemise, une veste... Faciles à coudre, il en existe dans toutes les couleurs et tous les motifs.

Les boutons à tige ou à anneau

Souvent utilisés pour fermer un manteau ou un pantalon, les boutons à anneau peuvent sembler plus difficiles à coudre que les boutons plats, car ils sont plus lourds et bougent davantage. Mais le principe reste le même : piquer le tissu puis passer dans l'anneau du bouton, en veillant à bien maintenir le bouton au plus près du tissu.

Les boutons-pression

Inventé en 1885 à Grenoble et breveté sous le nom « bouton-fermoir à ressort », le bouton-pression comporte deux parties métalliques, dont l'une s'engage dans l'autre par pression. Il peut être cousu ou riveté sur le vêtement (voir plus bas "Comment coudre un bouton pression").

Les boutons Brandebourg

Le bouton Brandebourg, appelé ainsi en référence à la ville allemande du même nom, se présente en deux parties, une boucle venant s'attacher sur le bouton du côté opposé. Il sert à fermer notamment les duffle coats.

Les boutons fantaisie pour customiser ses vêtements

Le bouton sert à fermer, mais aussi à égayer les vêtements ! De plus en plus de merceries proposent des boutons très originaux, de toutes les couleurs et de toutes les formes. Vous pouvez ainsi customiser un vieux jean ou une veste militaire en cousant dessus des boutons en forme d'étoile, de cœur, et même d'abeille...

Pourquoi ne pas utiliser votre nouveau savoir-faire pour coudre un sac ?

Les meilleurs tutoriels pour apprendre à coudre un bouton

Comment coudre un bouton de jean ?
Votre pantalon s'est décousu ? Pas de panique !

Vous cherchez un tuto couture nantes pour fixer un bouton qui est tombé ? Voici notre sélection de tutoriels les plus efficaces et les plus simples.

Petit Citron

Image par image et avec des explications très simples, Petit Citron montre comment coudre ou remplacer un bouton à quatre trous. Des tutoriels sont également proposés pour coudre une boutonnière à la main ou à la machine, mais aussi pour recouvrir des boutons à tige, c'est-à-dire les personnaliser avec de simples chutes de tissu et ainsi obtenir les motifs de votre choix !

Rascol

Mercerie créative qui propose des patrons de couture, du matériel de couture et tout ce qu'il faut pour la broderie, le tricot, le crochet, le patchwork et l'entoilage, Rascol sait aussi revenir aux fondamentaux. Grâce à des dessins simples et en quelques lignes, son tutoriel explique comment coudre un bouton facilement.

Bonne Gueule

Les hommes aussi cousent ! Après le tutoriel de Bonne Gueule sur la couture d'un ourlet invisible dans notre article sur la confection d'un pantalon, voici le tutoriel qui montre comment recoudre un bouton.

Après un petit rappel sur la place du bouton dans l'histoire du vêtement masculin, le site explique, dessins à l'appui, comment recoudre un bouton, avec des conseils sur les différents tissus et les types de boutons à acheter.

Besoin de cours de couture débutant ?

Apprendre à coudre un bouton pression

Il existe deux types de boutons-pressions : à coudre et à riveter. Inutile d'être une couturière hors pair pour coudre un bouton-pression !

Les boutons-pressions à coudre

Les pressions à coudre se posent facilement et rapidement. Ils sont composés d'une partie "mâle" et d'une partie "femelle", à coudre bien face à face pour une fermeture efficace et durable. La partie mâle se coud sur le dessus de l'ouverture et la partie femelle sur l'envers du vêtement. La pose des boutons-pression n'abîmant pas le vêtement, ils peuvent être retirés facilement.

Les boutons-pressions en bande

Les boutons-pressions en bande sont beaucoup plus pratiques si vous devez coudre de nombreux boutons pression. Ils sont alors déjà fixés sur deux bandes de tissu, une avec les parties mâles et l'autre avec les parties femelles.

Vous n'avez plus qu'à coudre ces deux bandes tout au long de l'ouverture du vêtement choisi.

Pour cela :

  • Épinglez la bande qui comporte les parties mâles sur la partie supérieure de l'ouverture du vêtement, sur l'envers, en alignant le bord de la bande sur le bord de l'ouverture, et le haut de la bande sur le haut de l'ouverture.
  • Piquez la bande à la main ou la machine, avec un point droit, en commençant et en terminant chaque couture par un point d'arrêt.
  • Épinglez la bande qui comporte les parties femelles sur la partie inférieure de l'ouverture du vêtement, sur l'endroit, en alignant le bord et le haut de la bande sur le bord et le haut de l'ouverture. Cousez ensuite comme dans l'étape précédente.

Les boutons-pressions à riveter

Aussi appelés boutons-pressions sans couture, les pressions à riveter sont très faciles à poser car ils ne nécessitent aucune couture ! Il faut cependant avoir une pince à riveter. Attention: leur pose est définitive car ils transpercent le tissu.

Coudre un pantalon est la prochaine étape !

Les meilleures vidéos en ligne pour apprendre à coudre un bouton

Comment customiser un vêtement avec des boutons ?
Vous débutez en couture ? Commencez par les boutons !

Minute Facile

Comment recoudre un bouton de la bonne manière ? Minute Facile propose d'apprendre à coudre à la main votre bouton de pantalon - des conseils qui peuvent aussi s'appliquer à un bouton de manteau.

Les astuces de Léa

Recoudre un bouton de chemise n'a jamais été aussi simple grâce aux conseils judicieux de Léa.

TutoMotion

Comment poser des boutons pression sur une veste de sport ? Découvrez comment faire en six minutes !

Coudre un bouton n'est pas compliqué et peut être une première étape dans la couture. Vous pourrez ensuite prendre des cours de couture paris ou suivre un atelier couture pour aller plus loin et donner vie à vos idées créatives.

Vous apprendrez alors à maîtriser des techniques et accessoires comme faire un ourlet de pantalon, l'entoilage, le thermocollant, coudre une fermeture éclair, le point de croix, la couture en biais, le passepoil...

La couture n'aura plus de secret pour vous !

Apprendre à coudre un bouton en atelier

Quand on débute en couture, il peut être rassurant de se faire accompagner par un professionnel pour apprendre les premiers gestes de couturier, y compris apprendre à coudre un bouton. Pour cela, il existe plusieurs formules.

Trouver un atelier de mercerie

Les merceries se sont beaucoup diversifiées ces dernières années. En plus de vendre du matériel de couture, de bricolage, et d’ateliers créatifs de manière générale, certaines merceries proposent de temps à autres des ateliers de couture. De manière ponctuelle ou régulière, ces ateliers sont organisés en petits groupes le soir, le mercredi ou le week-end, et le plus souvent sur un thème donné. Cela peut être pour apprendre à faire un patron de couture, à coudre à la machine ou bien apprendre à coudre les boutons de différentes manières.

Ces ateliers sont l’occasion de progresser rapidement et de poser toutes vos questions sur les techniques de couture de boutons. Vous pourrez également partager un bon moment entre apprentis couturiers.

Les écoles de couture ou association

Les merceries ne sont pas les seules à proposer des cours de couture. Il existe des écoles de couture privées proposant aussi bien des cursus professionnels que des cours de couture pour particuliers. Ces écoles de couture se trouvent surtout dans les grandes villes. Il est alors possible de s’inscrire pour des cours à l’année. Vous y verrez alors comment coudre des boutons. Il arrive également que des stages de quelques jours soient organisés durant les vacances scolaires.

Où apprendre la couture ?
Se faire accompagner par un pro de la couture peut aider pour avancer plus vite.

Les associations de couture peuvent également faire office d’école de couture. Moins professionnelles que les écoles privées, les associations sont souvent formées par des passionnés de couture qui se retrouvent pour échanger des astuces et conseils, et parfois pour donner des cours aux débutants.

Ce type d’associations peut s’avérer être un vrai élan de motivation si vous êtes un couturier débutant.

L’atelier de couture particulier

Prendre des cours de couture avec un professeur particulier est idéal pour progresser tout en bénéficiant de toute l’attention du professeur. Choisir un professeur particulier de couture est aussi un moyen de choisir le programme du cours et donc de demander spécifiquement à apprendre à coudre les boutons et autres techniques qui se rapportent de près ou de loin aux boutons.

Les cours particuliers ne se prennent pas obligatoirement à l’année. Il est tout à fait envisageable de prendre des cours ponctuels quand vous en ressentez le besoin, et en accord avec votre professeur particulier.

Utiliser un manuel pour apprendre à coudre un bouton

Coudre un bouton n’est pas l’exercice le plus compliqué de couture, mais pour éviter de coudre uniquement via son inspiration du moment, il est peut être utile d’avoir au moins une méthode. Ces méthodes de couture sont largement expliquées et détaillées dans les manuels de couture.

L’un des principaux ouvrages pour tout apprendre sur la couture de boutons est le livre intitulé Comment coudre un bouton ? Manuel de survie pour les nul(le)s en couture écrit par Mathilde Morieux. Ce livre est particulièrement intéressant pour les débutants grâce à ses illustrations qui apportent une touche d’humour et qui permettent de mieux comprendre la technique.

Le livre est ainsi présenté :

«  Ce livre est votre petite solution miracle ! Vous allez impressionner Mamie : débrouillez-vous de vos dix doigts et surmontez les difficultés rencontrées au quotidien avec vos tissus et vêtements. Petites coutures, thermocollant et entretien n'auront plus de secret pour vous. Pas besoin de connaissance en couture encore moins d'une machine à coudre ! Promis, je m'y mets demain !

Plus qu’un simple manuel sur les boutons, ce livre est une véritable bible pour apprendre les bases de la couture.

Un autre manuel peut également être utile à ceux qui souhaitent apprendre à coudre un bouton ou autres : La couture, premiers pas: Le guide indispensable de la couturière néophyte ! de Perrine Colignon.

Ce livre vous accompagnera pour reprendre un bouton, faire un point, mais aussi coudre une jupe ou encore un coussin. À la main ou à l’aide d’une machine à coudre, vous deviendrez un couturier hors pair.

S’entraîner à coudre des boutons

Comment apprendre à coudre un bouton ?
S'entraîner est le meilleur moyen de progresser.

Pour progresser et se perfectionner dans la couture de boutons, la meilleure astuce est de s’entraîner sur des chutes de tissu avant de se lancer directement sur un projet final. Il suffit de prendre un vieux tissu qui peut vous servir d’essai, puis de pratiquer les différentes techniques de couture de boutons plusieurs fois.

Vous pouvez coudre un bouton par technique, puis défaire le tout pour recommencer quelques jours après afin d’être sûr de n’avoir rien oublié.

À force de pratiquer, vos mains prendront l’habitude du geste, cela s’appelle la mémoire procédurale.

Besoin d'un professeur de Couture ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.