Quand on pense à l'Allemagne,les premières images qui viennent à l'esprit sont la bière, les bretzels et la charcuterie. Ces clichés, et surtout son patrimoine historique et culturel incontournables en Europe, font de ce pays l'un des plus visités du continent.

Chaque année, de nombreux touristes décident de partir pour un voyage en Allemagne, que ce soit dans le Nord de l'Allemagne ou dans le Sud de l'Allemagne.

En 2018, l'Allemagne a attiré environ 39 millions de visiteurs, avec 87,7 millions de nuitées touristiques. Les recettes touristiques en Allemagne s'établiraient à 287 milliards d'euros, contre 188 milliards d'euros pour la France.

C'est notamment depuis la chute du Mur de Berlin que le pays s'est ouvert au tourisme de masse, laissant la possibilité de découvrir les sites historiques allemands, de faire des croisières sur le Rhin ou encore de se replonger dans la triste histoire de l'Allemagne nazie.

De la période du Saint Empire Romain Germanique à aujourd'hui, le pays d'Europe centrale regorge de monuments et lieux qu'il est indispensable de voir lors d'un séjour en Allemagne !

Superprof vous propose une liste non-exhaustive des merveilles de la culture allemande qu'il faut voir de ses propres yeux, entre monuments et hauts lieux de la Germanie !

La Porte de Brandebourg, symbole de Berlin

Quels sont les 10 édifices allemands qu'il faut visiter à tout prix pour visiter l'Allemagne ?
Entre drame et fierté, la Porte de Brandebourg tient toujours debout !

La Porte de Brandebourg est sûrement le monument le plus célèbre de toute l'Allemagne : en effet, elle est le symbole de la capitale allemande, Berlin. Située à l'entrée de l'ancien Berlin, elle fut pendant longtemps le symbole de la division de cette ville allemande.

Aujourd'hui, la Porte, érigée au XVIIIème siècle pour le roi prussien François-Frédéric II, représente la marque de la puissance de la capitale de l'Allemagne et de son patrimoine historique. Elle symbolise également la victoire de la paix sur les armes, valeur chère au peuple allemand : la déesse de la Victoire y est représentée au sein d'un quadrige en cuivre.

Ce monument berlinois, d'une nette inspiration grecque (les Propylées de l'Acropole), est sans aucun doute le monument à voir sans faute lors d'une visite à Berlin !

Besoin de cours d'allemand avant de partir ?

Le Château de Neuschwanstein, merveille allemande

Situé sur un éperon rocheux surplombant la gorge de la Pöllat, ce château, digne des plus beaux contes de fées, est l'une des plus belles constructions d'Allemagne ! L'atmosphère magique qui y règne ne peut être occultée lors de vacances en Allemagne.

Situé en Bavière (une région d'Allemagne), ce château fut construit par Louis II de Bavière au XIXème siècle. Ce roi de Bavière souhaitait imiter le style des anciens châteaux allemands tout en y apportant une élégance propre à l'imagination des romantiques.

Aujourd'hui, le château de Neuschwanstein est l'un des monuments les plus visités d'Allemagne, avec plus d'un million de visiteurs par an ! C'est donc une destination touristique à ne pas rater !

La Colonne de la Victoire, une gloire germanique

Aussi appelée la Siegessäule, la Colonne de la Victoire est l'un des plus beaux monuments de la capitale de l'Allemagne. Elle fut construite en 1869 pour célébrer les victoires militaires des allemands sur les danois, les autrichiens et... Nous ! Originellement placée sur la place Königsplatz, elle fut déplacée par Hitler en 1938 au milieu de la "Grosse Étoile", le croisement des 5 grandes rues du quartier Tiergarten.

Cette colonne fait 67 mètres de hauteur et si l'on gravit ses 285 marches, on peut côtoyer la statue dorée de l'ange qui fixe vers l'Ouest. Elle représente Victoria, l'allégorie de la victoire (nikè en grec). Il est aussi possible de retrouver des impacts de balles sur la tour, stigmates persistantes des affrontements de la seconde guerre mondiale.

Si vous souhaitez partir pour découvrir l'Allemagne, un arrêt est obligatoire pour contempler cette sublime colonne, témoin d'un passé de grandes batailles !

Monuments allemands : la Cathédrale de Cologne

Quels sont les lieux qu'il ne faut pas manquer pendant un voyage touristique germanique ?
La cathédrale est légèrement gigantesque !

Située en Rhénanie du Nord, la Cathédrale de Cologne est le monument le plus visité d'Allemagne !

Les travaux pour sa construction débutèrent en 1248 et ne se terminèrent qu'en 1880, ce qui montre que le projet fut de longue haleine. Dans un style gothique marqué, l'édifice religieux, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, est l'un des bâtiments d'Europe qui symbolise le mieux le passé chrétien de tout le continent européen :

"Outre son exceptionnelle valeur intrinsèque et les chefs-d'œuvre qu'elle recèle, la cathédrale de Cologne témoigne de la force et de la persistance de la foi chrétienne en Europe" (unesco.org)

Avec ses 157 mètres de haut, elle est la deuxième église la plus haute du monde et il faut absolument la voir en passant par Cologne. Cela pourrait vous donner l'occasion de goûter à la Kölsch, une bière typique ou de visiter la célèbre université de Cologne !

Le Mur de Berlin, la mémoire du passé allemand

Aussi appelé le "mur de la honte", le Mur de Berlin est un souvenir douloureux pour le peuple allemand puisqu'il représente la frontière infranchissable qui existait entre l'Allemagne de l'Ouest (RFA) et l'Allemagne de l'Est (RDA) entre 1961 et 1989.

Voici un petit récapitulatif des grandes dates concernant le Mur de Berlin :

DateÉvènement
Juin 1948 - Mai 1949Blocus de Berlin par Staline
1949Création de la RFA, puis de la RDA
1958Ultimatum de Nikita Khrouchtchev aux forces alliées
13 Août 1961Construction du Mur de Berlin
26 Juin 1963Discours de J. F. Kennedy, "Ich Bin Ein Berliner" de solidarité envers les berlinois
Années 1970Ostopolitik, rapprochement de la RFA et de la RDA, simplification des voyages
1985Mikhaïl Gorbatchev fait souffler un vent de démocratie sur tout le bloc soviétique
9 Novembre 1989Chute du Mur de Berlin
Mai 1990Traité d'union économique et monétaire entre la RFA et la RDA
3 Octobre 1990L'Allemagne est réunifiée, ce jour devient Fête Nationale en Allemagne

Aujourd'hui, la séparation n'existe plus mais certaines parties du rideau de fer sont restées visibles, témoins d'une triste histoire qu'il est désormais possible de contempler. En conservant une telle partie de son histoire, Berlin s'impose comme une ville historique de premier plan.

La Vieille Ville de Rothenburg, un lieu figé dans le temps

La Rothenburg ob der Tauber, en français vieille ville de Rotheburg, est un petit village médiéval de Bavière. Si l'on voyage en Allemagne, il est indispensable de se rendre dans cette ville à l'atmosphère si particulière !

Devenue ville libre en 1274, la ville est à son apogée au XVème siècle avant de décliner au siècle suivant. Ce n'est qu'en 1802 que Rothenburg passe de l'indépendance au royaume de Bavière !

La ville n'a pas subit de transformation depuis la Renaissance (notamment depuis la Guerre de Trente Ans) et ses bâtiments sont donc d'époque ! Elle concentre un très grand nombre de bâtisses médiévales et possède une enceinte fortifiée qui a été conservée au mieux.

En somme, Rothenburg est l'une des escales de la route romantique qu'il ne faut pas manquer (cours d'allemand paris) !

Le Bundestag au Palais du Reichstag, le parlement des allemands

Quels sont les plus beaux monuments à visiter lors d'un séjour en Allemagne ?
La coupole, au sommet du Palais du Reichstag.

Le Bundestag allemand est le parlement de la République Fédérale Allemande, tout comme le Palais Bourbon et le Palais du Luxembourg constituent le parlement français. Établi dans le Palais du Reichstag de Berlin, le Bundestag est, depuis 1999, le siège de l'assemblée. C'est notamment au Bundestag que sont élus les chanceliers allemands dont voici un petit récapitulatif depuis 1949 :

  • Konrad Adenauer (1949-1963),
  • Ludwig Erhard (1963-1966),
  • Kurt Georg Kiesinger (1966-1969),
  • Willy Brandt (1969-1974),
  • Helmut Schmidt (1974-1982),
  • Helmut Kohl (1982-1998),
  • Gerhard Schröder (1998-2005),
  • Angela Merkel (2005 - aujourd'hui).

Il est possible de visiter le Palais du Reichstag, tout autant que la coupole qui l'orne, deux éléments architecturaux uniques et à l'histoire riche !

Le Fernsehturm de Berlin, la tour berlinoise

Du haut de ses 368 mètres, la tour émettrice de signaux de télévision, le Fernsehturm, contemple Berlin comme la Tour Eiffel contemple Paris !

En 1979, la Fernsehturm de Berlin reçut le statut de monument historique en RDA. Après la réunification, la tour devint le symbole de l'Allemagne unie et démocratique.

Il s'agit de l'édifice le plus haut d'Allemagne et le quatrième plus haut d'Europe. On l'utilise souvent pour symboliser la ville de Berlin aux côtés de la Porte de Brandebourg ou de la Colonne de la Victoire. Tout comme la Tour Eiffel, il est possible d'y manger et de la visiter. Des évènements y sont aussi organisés.

Autre anecdote intéressante : la sphère qui orne la tour est surnommée "la Vengeance du Pape" !

Vous cherchez un cours d'allemand en ligne ?

Le Mémorial aux Juifs Assassinés d'Europe

Situé en plein Berlin, le Mémorial aux Juifs Assassinés d'Europe est l'un des principaux lieux de mémoire de Berlin sur la Shoah. Sa valeur historique et mémorielle est sans aucun doute la plus importante pour ce qui concerne la période de la seconde guerre mondiale.

Avec ses très nombreuses stèles grises(au total, 2711), le Mémorial rappelle avec force la barbarie nazie, la "solution finale" de 1942 et l'holocauste terrible qui s'en suivit. Il ne faut jamais oublier son histoire pour avancer dans le présent, comme dit le proverbe juif :

"On ne peut donner que deux choses à ses enfants : des racines et des ailes"

Ce lieu de recueillement et de réflexion est accompagné d'une exposition permanente sur le même sujet. Si vous passez par Berlin lors de votre séjour, n'hésitez pas à aller y faire un tour pour ne jamais oublier les atrocités du nazisme, les erreurs de notre histoire et les progrès incontestables d'aujourd'hui !

Les plus beaux lieux d'Allemagne : la Marienplatz de Munich

Retrouvez les 10 lieux les plus emblématiques du pays germanique !
La Marienplatz est l'endroit parfait pour faire du tourisme, acheter des souvenirs typiques et manger les spécialités locales !

Traduite en "Place Sainte Marie" en français, la Marienplatz est la place du centre-ville de Munich qui fut fondée en 1158.

Voici une liste non-exhaustive de ce qu'il est possible d'y voir et visiter :

  • L'ancien hôtel de ville de style néogothique avec sa célèbre tour,
  • L'église de la Marienplatz, elle aussi de style néogothique,
  • Les marchés du Moyen Âge où étaient organisés des tournois à l'époque médiévale,
  • La colonne appelée Mariensäule, représentant une Marie dorée qui tient son enfant Jésus,
  • Le nouvel hôtel de ville de style gothique,
  • La cathédrale Notre-Dame, emblème de la ville,
  • De nombreux restaurants comme Zum ewigen Licht, une auberge qui aurait créé la saucisse blanche munichoise !

Cette place a donc de quoi occuper les touristes de par ses nombreux lieux touristiques et ses activités typiques. Il faut y penser si vous projetez d'aller en Allemagne !

La cathédrale d'Aix-la-Chapelle, plus vieille cathédrale d'Europe du Nord

Plus vieille cathédrale d'Europe du Nord, elle a été édifiée par Charlemagne à partir de l'an 786.

Que voir et que faire en Allemagne ?
Les monuments incontournables allemands : la cathédrale d'Aix-la-Chapelle, érigée par Charlemagne !

Inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1978, elle est un monument incontournable de l'architecture carolingienne.

Charlemagne (742 ou 747-814) ordonna la construction de l'édifice à Aix-la-Chapelle, qui en fit la capitale de l'Empire carolingien.

Mélange d'art antique et byzantin, elle n'a cessé d'être remaniée au fil des siècles, pendant 1 200 ans d'histoire.

La cathédrale offre une visite incontournable si vous aimez l'histoire.

Elle a été le lieu de couronnement de 30 empereurs du Saint-Empire-Romain-Germanique, entre 936 et 1531.

Visitez notamment le trésor de la cathédrale, l'un des monuments ecclésiastiques les plus importants d'Europe, avec les chefs-d'oeuvres sacrés de l'art carolingien :

  • La croix de Lothaire,
  • Le buste de Charlemagne,
  • Le sarcophage de Proserpine.

Le dôme de la cathédrale, qui s'élève à 32 mètres de hauteur, était le plus grand du nord des Alpes à l'époque carolingienne.

Véritable musée des périodes antiques au Moyen-Âge, vous pourrez y observer de nombreux objets datant de la fin de l'Antiquité aux époques carolingienne, ottonienne et gothique.

La cathédrale est également un lieu de pèlerinage mondialement réputé.

Le port de Hambourg, une "porte d'entrée sur le monde"

Le port de Hambourg, deuxième plus grande ville d'Allemagne, est le plus grand port de commerce d'Allemagne et le troisième plus grand d'Europe après ceux de Rotterdam et d'Anvers.

Créé en 1189, il a joué un rôle prépondérant dans le développement économique de Hambourg dès le Moyen-Âge, plaçant cette dernière comme l'une des villes les plus dynamiques et riches du nord de l'Allemagne.

Son attrait touristique réside dans le marché aux poissons, classé Monument Historique, le quartier des entrepôts, le vieux tunnel sous l'Elbe et le Blankenese (ancien village de pêcheurs).

Le quartier des entrepôts, entre les Deichtorhallen et le Baumwall, est le plus grand ensemble d'entrepôts du monde.

C'est ici que s'échangeaient (et s'échangent encore) de nombreuses marchandises ramenées du monde entier, notamment les épices, le café, le cacao, le thé, du tabac, des tapis d'Orient, etc.

La surface du quartier des entrepôts mesure 370 000 m² et est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2015.

L'église Notre-Dame de Dresde, la "Cloche de Pierre"

L'église Notre-Dame de Dresde, Dresdner Frauenkirche en allemand, est considérée comme l'une des plus belles églises luthériennes d'Allemagne.

Construite entre 1726 et 1743, elle est connue pour son immense dôme en pierre et le grand lanternon qui le domine, à 96 mètres de hauteur.

Ce monument emblématique du protestantisme allemand est considéré comme un chef-d'oeuvre de style baroque.

Il est également connu pour avoir été presque entièrement détruit par les bombes incendiaires lors du bombardement allié de Dresde le 13 février 1945.

L'église a été reconstruite à l'identique après la réunification allemande, entre 1994 et 2005, soit 50 à 60 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Les vestiges romains à Trèves, plus ancienne ville d'Allemagne

Saviez-vous que les frontières de l'Empire romain s'étaient arrêtées au niveau du Danube, en Allemagne ?

Quels sont les meilleurs édifices à visiter outre-Rhin ?
La Porta Nigra : l'histoire de Rome se découvre aussi au nord des Alpes !

Parmi les villes romaines d'Allemagne, citons Trèves. Fondée en 16 avant J-C par les Romains, Trèves (Augusta Treverorum), cette cité gauloise devint une colonie romaine, et une place-forte importante de la lutte de Rome contre les "Barbares".

Trèves s'imposa même comme capitale de la Tétrarchie et fut considérée comme la "deuxième Rome".

La ville de Trèves abrite l'une des plus grandes concentration de bâtiments romains encore conservés en dehors de Rome.

Il en résulte de nombreux bâtiments romains, dont certains vestiges sont encore visibles aujourd'hui.

Visitez notamment :

  • La Porta Nigra, plus grande porte romaine au nord des Alpes,
  • L'amphithéâtre romain,
  • Les bains impériaux,
  • Les thermes Barbara,
  • La salle du trône impérial,
  • Le Pont romain,
  • La colonne Igel,
  • La basilique de Constantin,
  • La cathédrale de Trèves.

A Trèves visitez aussi la maison natale de Karl Marx (1818-1883), au musée Karl-Marx-Haus.

La vieille ville de Bamberg, la "ville de rêve" de Bavière

Bamberg est une ville allemande méconnue du grand public, à quelques kilomètres au nord de Nuremberg en Bavière.

La petite ville concentre pourtant 2 200 édifices classés aux monuments historiques et est une ville au riche patrimoine historique.

Fondée sur sept collines (comme Rome) au XIe siècle, Bamberg devient une ville influente du Saint-Empire-Romain-Germanique jusqu'à l'époque baroque (XVIIIe siècle).

Bamberg était même un centre culturel majeur du sud de l'Allemagne.

Moins industrialisée que ses voisines, la ville a été épargnée des bombardements alliés de 1945.

Par conséquent, son centre historique figure parmi les mieux conservés de toute l'Allemagne.

Visitez surtout, dans les ruelles du centre ancien, la cathédrale, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, achevée au cours du XIIIe siècle.

Le Pont de la Bastei, un panorama splendide sur l'Elbe

Ce pont construit en 1851 se visite surtout parce qu'il se compose de sept magnifiques arches d'art roman, enjambant l'Elbe sur une combe de 40 mètres de profondeur.

Il est l'édifice emblématique de la Bastei, première réserve naturelle du massif gréseux de l'Elbe.

Le site se trouve dans la Suisse saxonne, à 305 mètres d'altitude et offre un panorama grandiose sur le fleuve.

Vous y trouverez notamment des randonnées parmi les plus belles randonnée d'Allemagne, sur cette formation rocheuse sculptée par l'érosion il y a environ un million d'années.

A proximité, visitez également le village de Rathen.

Le Mémorial de Buchenwald, pour le devoir de mémoire

Visiter les plus beaux monuments allemands passe aussi par la découverte de son histoire la plus macabre.

Les pages les plus sombre de l'histoire d'Allemagne se lisent à travers la dictature nazie et les crimes contre l'humanité de la Seconde Guerre mondiale, perpétrés par les nazis : la Shoah.

Pour commémorer cette tragédie, le Mémorial de Buchenwald témoigne de l'horreur du camp de concentration de Buchenwald, construit en 1937 par la SS.

Ce n'est donc pas pour l'esthétique du lieu que l'on visitera ce mémorial, mais pour ne pas oublier cette page de l'histoire contemporaine.

Près de 8 000 prisonniers de guerre soviétiques y furent exécutés, et 56 000 personnes périrent sous la torture, les sévices corporels, les expériences médicales et l'épuisement par le travail forcé.

La vieille ville d'Erfurt, une ville médiévale en Thuringe

Que voir au centre de l'Allemagne ?
Non ce n''est pas le Ponte Vecchio de Florence... Mais le centre ancien d'Erfurt, en Thuringe.

Ville prospère à l'époque médiévale, Erfurt était centre politique majeur de la Thuringe au VIIIe siècle, puis une ville de la Ligue Hanséatique au XVe siècle.

Dans son centre historique, de nombreuses maisons à colombages datant des XVIe et XVIIIe siècles ont subsisté aux affres du temps, ainsi que plus d'une vingtaine d'églises.

La ville d'Erfurt a été relativement épargnée par les bombardements alliés de 1945, ce qui en fait l'une des villes allemandes les mieux conservées du pays.

Visitez notamment la cathédrale Notre-Dame, construite en style gothique du XIIe au XVe siècle.

Erfurt abrite l'un des centres historiques les mieux préservés d'Allemagne : son centre ancien est par ailleurs l'un des plus vastes du pays, avec un mélange de tous les styles architecturaux.

Ne manquez pas le pont des Epiciers, datant du XIIe siècle, le Pont du château, le marché au poisson, la synagogue romane datant du XIe siècle (la plus ancienne d'Europe, devenue un musée), le Krämerbrücke (un pont ancien avec maisons et boutiques en colombage).

Les monuments du centre-ville de Lübeck, ville hanséatique

Ville hanséatique d'Allemagne du nord, Lübeck est surnommée "la reine de la Hanse".

Capitale de la Ligue Hanséatique au Moyen-Âge, la ville possède un centre historique inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Le centre historique est notamment connu pour ses bâtiments en brique rouge.

Visitez notamment l'Holstentor (la porte de Holstein), l'une des portes médiévales du centre historique, les ruelles du centre ancien, construit sur un îlot sur le fleuve Trave.

Au programme : des églises, des bâtiments historiques, des boutiques typiques...

Lübeck se visite également pour la Marienkirche, l'une des plus grandes églises d'Allemagne : l'église Sainte-Marie est l'une des plus vieilles églises du pays, construite vers le milieu du XIVe siècle.

Ses deux flèches s'élèvent à 124 mètres de hauteur et représentent l'emblème de l'art gothique allemand.

Depuis son sommet, vous bénéficierez d'un superbe panorama sur la ville.

La Résidence de Würzburg, l'art baroque allemand

Quels sont les monuments incontournables à visiter en Allemagne ?
Voici le cousin du château de Versailles : les princes du XVIIIe siècles n'étaient pas très modestes !

Voici le cousin du château de Schönbrunn de Vienne et du château de Versailles : inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, la Résidence de Würzburg figure parmi les plus beaux monuments du baroque tardif en Allemagne du sud.

Construit à partir de 1720, l'édifice servait de résidence des princes-évêques du XVIIIe siècle.

Dotée de somptueux jardins entre 1765 et 1780, la demeure témoigne du faste de cette époque baroque.

Cette liste des plus beaux monuments allemand vous a-t-il donné envie de visiter l'Allemagne pour découvrir ses attractions touristiques et en profiter pour goûter aux spécialités culinaires allemandes ?

Si oui, Superprof peut vous aider en préparant votre voyage et en apprenant la langue germanique !

Besoin d'un professeur d'Allemand ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.