"Pour être photographe, il faut non seulement regarder à travers son objectif, mais aussi et surtout avec son subjectif", Anne-Laure Jacquart

Avant de prendre des cours photo, il peut être intéressant de choisir un appareil photo et son premier objectif.

Mais dans la jungle des marques, il peut être difficile de s’y retrouver entre longueur focale - 200mm, 300mm, 90mm, à quoi cela correspond ? – bague de mise au point, objectif grand angle et stabilisateur d’image.

Superprof guide le futur photographe dans son achat d’objectif en lui indiquant la marche à suivre.

Objectif photographe : quelle longueur focale choisir ?

Comment capturer des clichés uniques ?
Petit schéma pour enfin savoir où se trouve le diaphragme de votre objectif ;)

C’est la première question qu’il faut se poser quand on choisit son objectif. La longueur focale s’exprime en millimètres. Ce chiffre indique à quel point le sujet de la photo va être agrandi ou réduit par rapport à la vision de l’œil humain.

Une focale courte permet de photographier avec un large angle (grand angle) tandis qu’une focale longue couvre un champ étroit.

Il existe trois catégories d’objectifs, que ce soit pour de la photo en noir et blanc ou en couleur :

  1. Standard : ce qu’on voit dans l’objectif correspond à peu près à ce qu’on voit avec nos yeux. Un objectif standard a une focale comprise entre 35 mm et 85 mm. C’est idéal pour de la photo portrait et de la photo de la vie quotidienne,
  2. Grand angle : ce qu’on voit dans l’objectif est plus large que la vision humaine. Ce sont les optiques de 28 mm et moins. Idéal pour faire une photo de paysage, la profondeur de champ augmente,
  3. Téléobjectif : pour avoir un sujet de grande taille dans le cadre même s’il est loin. Ce sont les objectifs qui se trouve au-dessus de 100 mm. C’est idéal pour les photos de sport ou la photo animalière, voire pour du portrait.

Ainsi, le choix de l’objectif sera déterminé par les besoins du photographe.

Une astuce toute simple si vous ne savez pas quelle longueur focale choisir :

  • Allez faire un tour sur Flickr, regardez une centaine de photos et mettez de côté celles que vous auriez aimé prendre,
  • En bas à droite de la page, la plupart des photos ont des données EXIF qui indiquent la focale utilisée,
  • Sur une dizaine de photos, une tendance se dégagera certainement.

Vous pouvez aussi rendre visite aux blogs de photographes célèbres ;)

Le cas des objectifs macro

La macrophotographie est le fait de faire une mise au point très rapprochée du sujet. Si on prend une fourmi en photo, le but est qu’elle fasse la même taille sur le capteur que dans la réalité.

Si la photo d’insectes vous intéresse, il faut choisir un objectif macro. Un objectif non-macro ne vous permettra jamais de faire des mises au point aussi courtes et donc adieu le gros plan !

Tout ceci est très bien expliqué dans les cours photo paris par exemple !

Le piège dans lequel il ne faut pas tomber, c’est que la plupart des objectifs non-macros comportent la mention macro. Ah les sirènes du marketing…

Pour être sûr de choisir un objectif macro, il faut regarder sa fiche technique à la ligne « distance minimale de mise au point ». Si celle-ci est de 140 cm, ce n’est pas un objectif macro. Mieux vaut se rapprocher de 30 cm.

De plus, la fiche technique d’un objectif macro comporte également la mention « rapport de reproduction 1:1 ».

Quel optique pour mon reflex Canon ?
La macro photographie demande du matériel adéquat.

Plutôt zoom ou focale fixe ?

Un zoom a une longueur focale qui peut changer alors qu’une focale fixe sera fixe ! Mais ça veut dire qu’il faut marcher au lieu de zoomer sur son sujet ? Pas très pratique…

Mais si elles existent, c’est qu’elles ont quand même leurs avantages.

Avantages focale fixeAvantages zoom
La qualité !
Une focale fixe produira de plus belles photos qu’un zoom. Elle sera également plus lumineuse qu’un zoom avec des ouvertures maximales plus larges.
Souplesse et variété ! Il est quand même confortable de ne pas avoir à changer d’objectif tout le temps. Certains zooms appelés transtandards proposent même des focales très larges de 18-105mm.
Le poids : plus légère qu’un zoom car couvrant moins de focales et construites avec moins de pièces. Cependant, avec une focale fixe, vous vous retrouverez peut-être à en transporter plusieurs, donc le poids ne sera plus forcément un avantage.Le poids : un zoom sera plus lourd et plus encombrant mais vous n’en aurez pas besoin d’autant que de focales fixes.
Le prix : moins chères que les zooms car techniquement plus simples à fabriquer.Le prix : les tarifs varient énormément que l’on se situe en entrée de gamme ou en gamme pour photographe professionnel.

Découvrez également ici comment prendre un cours photographie !

Attention au crop factor !

De quoi elle nous parle ?? Moi je voulais juste une réponse claire à ma question qui me semblait simple ! 

Rien n'est simple quand on parle de choix d'objectif en photographie car c'est la porte ouverte à beaucoup d'autres considérations qu'il est nécessaire de prendre en compte. Comme le crop factor ou facteur de recadrage qui entre en compte lorsque vous passez d'un capteur plein format à un capteur APS-C.

On ne vous embête pas avec les détails mais sachez que si votre appareil est équipé d'un capteur APS-C (encore majoritaire sur le marché), il faudra multiplier la focale de votre objectif par environ 1,5 pour vous rendre compte de la focale réelle (cela varie selon les marques et c'est indiqué dans le mode d'emploi de votre appareil).

C'est un point important à savoir surtout si vous cherchez un grand angle ! Sans cette information, vous pourriez être déçu qu'il ne soit pas si grand angle que ça !

Par exemple, si vous utilisez un 18 mm sur un appareil au capteur APS-C dont le facteur de recadrage est de 1,5, il sera en vrai équivalent à un 27 mm, ce qui ne donne pas le même résultat du tout !

Objectif photographe : quid de l’ouverture maximale ?

La deuxième information à avoir quand on souhaite apprendre la photographie avec un objectif adapté, c’est son ouverture maximale.

L’ouverture est désignée par le symbole F/. Plus le chiffre derrière ce F/ sera petit, plus l’objectif aura une grande ouverture. Quelques exemples pour mieux comprendre :

  • 50mm f/1.8 signifie que cette focale fixe de 50mm peut s’ouvrir au maximum à f/1.8,
  • 18-55mm f/3.5-5.6 signifie que ce zoom peut s’ouvrir au maximum à f/3.5 à 18mm et à f/5.6 à 55mm,
  • 28-70mm f/2.8 signifie que ce zoom de 28 à 70mm peut s’ouvrir au maximum à f/2.8 quelque soit la focale.

L’avantage d’une grande ouverture est qu’on peut facilement photographier en basse lumière, créer de jolis flous artistiques ou réaliser des bokeh.

En revanche, plus l’ouverture maximale sera grande, plus l’objectif sera cher…

N'hésitez pas à vous renseigner sur les cours photo lyon pour en savoir plus si vous êtes de passage !

L’ouverture maximale dont un photographe pro a besoin dépend des situations dans lesquelles il photographie :

  • En intérieur : une ouverture de F/2.8 ou plus est préférable,
  • Pour les jours couverts : et si l’on veut utiliser une vitesse d’obturation rapide, il est possible de se contenter d’une ouverture de F/3.5,
  • En plein soleil : peu importe l’ouverture, tout conviendra.

Avec ces deux éléments, l’apprenti photographe a déjà une longueur d’avance pour choisir l’objectif le plus adapté à sa prise de vue et à son appareil photo reflex.

Le plus important étant bien sûr de déterminer ce que l'on souhaite prendre en photo. Les objectifs ne seront pas les mêmes selon qu'on préfère la photo de paysage ou la photo animalière. Dans le premier cas, il vaut mieux opter pour un grand angle alors que dans le deuxième cas, le téléobjectif s'impose.

Quel optique choisir pour ses photos de vacances ?
On voit différemment avec son oeil et avec son objectif d'appareil photographique.

Les termes techniques propres à chaque marque

Oui parce qu'en plus de la longueur focale exprimée en millimètres et de l'ouverture exprimée avec des F/, les marques ont aussi des termes techniques propres à elles sur plusieurs éléments de l'objectif :

  • Si l'objectif est stabilisé : Canon (IS), Nikon (VR),Tamron (VC), Sigma (OS),
  • Si l'objectif est compatible avec les boîtiers Full Frame : EF chez Canon et FX chez Nikon par exemple (Nikon DX pour APS-C),
  • La gamme correspondante (professionnelle ou non) : L chez Canon, G chez Sony
  • Le type de moteur autofocus : chez Canon (USM / STM), chez Nikon (AF-S), chez Sigma (HSM).

N'hésitez pas à demander conseil en magasin si tout cela n'est pas super clair pour vous.

Faut-il choisir un objectif photo stabilisé ?

La stabilisation évite le flou de bougé quand l’appareil n’est pas stable. Dans le cas où l’on utilise un trépied, il n’est pas utile d’avoir un objectif stabilisé.

En revanche, c’est quand même un sacré avantage de ne pas avoir à sortir son trépied tout le temps.

Cette technologie permet également de réduire la vitesse d’obturation de deux crans environ, ce qui peut être utile en cas de faible luminosité.

Bien sûr, cette option a un coût non négligeable quand on débute. Préférez investir dans un trépied que dans un objectif stabilisé dans ce cas.

De plus, certains boîtiers d’appareil photo sont équipés d’un système de stabilisation par déplacement du capteur : l’objectif stabilisé devient donc un investissement inutile.

Par ailleurs, le stabilisateur d’un objectif empêchera seulement les flous de bougé. Un flou de mouvement ne sera pas empêché. Pour cela, ce sont les talents du photographe pour faire de la photo d'art et le réglage de la vitesse qui entrent en jeu.

Objectif photographe : lequel choisir lorsqu'on débute ?

C’est bien beau tout ça mais quand on débute, on a souvent besoin d’être orienté vers le bon choix. Apprendre la photo est déjà assez compliqué sans ajouter à cela les problèmes de matériel photo à comparer des heures et des heures.

Alors, chez Superprof, on conseille aux débutants d’opter pour un objectif zoom accessible tel que le 18-55 mm pour reflex Nikon (ou équivalent chez Canon).

L’apprenti photographe aura plus de plaisir à prendre des photos même s’il ne maîtrise pas encore tout à fait toute la technique photo : cadrage, exposition, profondeur de champ…

Il est ensuite possible de compléter cet achat par un objectif à focale fixe, forçant le photographe débutant à se déplacer et donc à progresser.

De plus, si la lumière n’est pas idéale, il aidera le photographe avec son ouverture maximale plus généreuse et ses temps de pose réduits.

Chaque marque dispose de modèles à focales fixes abordables comme les 50mm F/1.8 ou les 35mm F/1.8. Il faut compter entre 200 et 300 €.

Comment mettre en valeur son sujet grâce à un objectif ?
Le fisheye peut également être une option pour avoir un très grand angle.

Pour la photographie de paysage : un grand angle

  • Canon EF-S 10-22 mm f/3,5-4,5 USM : 530 €
  • Nikon AF-S DX 12-24mm/f4.0 G IF ED : 1 140 €
  • Tokina 11-16mm f/2.8 AT-X PRO DX-II : 400 €

Il y en a évidemment pleins d'autres, ce ne sont que des exemples !

Pour le portrait : un petit téléobjectif

  • Canon 50mm f/1.4 USM : 360 €
  • Sigma 85mm F1.4 DG HSM Art : 950 €
  • Nikon 35mm f/1.8 : 170 €

Pour l'animalier et le sport : une longue focale et une grande ouverture

  • Tamron 70-200mm f/2.8 Di LD IF : 900 €
  • Canon 70-200mm f/4 L USM : 600 €
  • Nikon 70-300mm f/4.5-6.3 VR : 330 €

Pour les faibles luminosités (coucher de soleil, salles de concert, spectacles...)

  • Canon 17-55 mm f/2.8 IS USM : 700 €
  • Sigma 17-50mm f/2.8 DC OS HSM EX : 330 €
  • Nikon AF-S 50mm f/1.8G : 209 €.

Il y en a à tous les prix, pour tous les budgets et pour chaque utilisation que vous souhaitez en faire !

Quelle marque d'objectif photographe choisir ?

Comment choisir votre objo ?
A chaque objectif de photo que vous souhaitez prendre, son objectif d'appareil ^^ !

Choisir un objectif photo, c’est aussi choisir une marque. On vous dira peut-être qu’il vaut mieux garder un objectif de la même marque que son appareil reflex.

Même si un objectif Canon ou Nikon reste une valeur sûre, il est possible de trouver d’excellents objectifs de marques différentes à moindres coûts chez des marques comme Sigma et Tamron. Il suffit simplement de se renseigner en lisant les avis sur internet.

Samyang est une marque sud-coréenne qui fait des objectifs de bonne qualité mais sans autofocus. Rédhibitoire pour certains, avantageux pour d’autres. A vous de voir !

Pour vous aider, voici un tableau d'objectifs Canon et Nikon mais aussi Tamron et Sigma classés selon leur prix et leur longueur focale :

Types d'objectif / BudgetMoins de 350 €De 350 à 800 €De 800 à 1500 €Plus de 1500 €
Grand angleCanon 10-18
Nikon 35 2
Samyang 14 2.8
Canon 17-40 4L
Nikon 10 2.8
Samyang 14 2.8
Canon 16-35 2.8 L
Nikon 16-35 4 VR
Canon 14 2.8 L
Nikon 14 2.8
Zoom standardTamron 17-50 2.8Canon 17-85 IS
Sigma 17-50 2.8
Canon 24-70 2.8 L
Nikon 17-55 2.8
Sigma 24-70 2.8
Nikon 24-70 2.8
Téléobjectif zoomCanon 75-300 4-5.6
Nikon 55-200 4.5-5.6
Canon 70-200 4 L
Tamron 70-200 2.8
Canon 70-200 4 L IS
Sigma 70-200 2.8
Canon 70-200 2.8 L IS
Nikon 70-200 2.8 VR

Consultez les avis techniques et les tests disponibles sur internet

Aujourd'hui, vous n'êtes pas seul dans la jungle pour choisir votre objectif. Si vous hésitez entre trois ou quatre objectifs, cherchez sur Google "test technique objectif X" ou "retour d'expérience objectif Y".

Si les avis rédigés sur le site d'une marque sont plutôt concis et venant de personnes lambdas, gardez à l'esprit que les personnes réalisant des tests complets peuvent être très exigeantes (voire trop exigeantes par rapport à ce que vous recherchez).

Bref, ne cherchez pas la petite bête et choisissez un objectif en fonction de votre niveau en photographie.

Cherchez des exemples de photographies réalisées avec tel ou tel objectif et n'hésitez pas à vous déplacer en magasin pour essayer l'objectif vous-même.

Vous pourrez vérifier plusieurs points impossibles à voir sur internet, même avec la meilleure des vidéos :

  • Le vignettage : est-ce que l'image est plus sombre dans les coins qu'au centre ?
  • Le piqué : l'image est-elle nette sur toute la surface ou floue sur les côtés ?
  • L'autofocus est-il assez rapide pour vous ?
  • L'objectif est-il trop lourd à votre sens ?
  • A-t-il l'air qualitatif ?

Vous pouvez venir en magasin directement avec votre propre boîtier photo ou au moins avec votre carte mémoire. En demandant poliment au vendeur, il devrait vous autoriser à faire votre test et sinon tant pis, essayez un autre magasin !

Quel est le meilleur objectif pour débutant ?
Ne multipliez pas les objectifs au début, concentrez-vous sur la technique avant de vouloir acheter plein de matériel !

Un conseil également :

  • Définissez votre budget puis augmentez-le de 20 à 40 %,
  • Cherchez ensuite l’objectif qui vous plairait,
  • Puis tournez-vous vers le marché de l’occasion.

Contrairement à ce que voudraient nous faire croire les marques, les techniques n'évoluent que très peu. Ainsi, acheter un objectif d'occasion qui date de 2 ou 3 ans est une bonne solution économique. N'hésitez pas à vous tourner vers des sites spécialisés pour être sûr de la bonne fonctionnalité et du bon entretien de l'objectif.

Dernière astuce photo : Il est aussi possible de louer son objectif, le temps de le tester sur le site objectif-location.fr. Cela peut vous permettre de faire vos essais tranquillement avant d'investir durablement dans un nouvel objectif.

En synthèse :

  • Après la question quel appareil photo choisir, vient rapidement quel objectif choisir ? Il est nécessaire de se poser plusieurs questions pour trouver l’objectif reflex idéal pour nous.
  • Définir la longueur focale nécessaire revient à se demander : que souhaite-t-on photographier ? Une grande longueur focale, 150mm par exemple, couvre un champ étroit alors qu’une longueur focale courte, 20mm par exemple, permet de photographier un angle large.
  • L’ouverture maximale est le deuxième élément à prendre en compte. Plus elle sera grande, plus il sera facile de prendre des photos même en conditions de basse luminosité.
  • Un objectif stabilisé n’est pas obligatoire notamment si on utilise un trépied.
  • Un débutant en photo préférera opter pour un objectif 50mm F/1.8 ou un zoom 18-50mm à moindre coût.
  • Choisissez plutôt un objectif de la marque de votre boîtier à moins que les concurrents fassent la même qualité à moindre coût.
  • Ne multipliez pas les objectifs photo : concentrez-vous sur la technique, le matériel n'est qu'un accessoire supplémentaire !
Besoin d'un professeur de Photographie ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.