Les bons outils font les bons ouvriers.

Et les bons crayons font les bons dessinateurs ?

Pas seulement. Vous ne trouverez pas de crayon magique pour savoir dessiner sans prendre de cours de dessin en ligne, mais avoir les bons crayons à disposition vous aidera à apprendre les bases du dessin.

Pour apprendre à dessiner, il faut avoir les bons outils.

  • Quel matériel de dessin choisir pour débuter ?
  • Quel crayon ? Quelle gomme ?
  • Comment faire une estompe ? Une mine graphique ou un fusain ?

Autant de question que se posera quelqu’un qui commence à apprendre le dessin. Par la suite, chaque dessinateur développe ses propres techniques de dessin et sait quels sont ses crayons fétiches, il est important de rappeler les bases pour choisir la bonne mine en fonction du dessin.

L’histoire du crayon à papier

Pourquoi choisir des crayons de qualité pour dessiner ?
Et oui, le crayon à papier tel qu'on le connaît n'a pas toujours ressemblé à ceux qui peuplent les trousses des petits écoliers. Il a une histoire, un modèle de création, qui pourra vous surprendre !

Faisons un petit retour en arrière… Pour savoir choisir un crayon à papier, rappelons tout d’abord comment il est fabriqué. Le crayon graphite tel qu’on le connait aujourd’hui, c’est-à-dire une mine insérée dans un morceau de bois, a fait son apparition au 16ème siècle en Angleterre.

Il y donc fort longtemps que l'on s'en sert, jusqu'à aujourd'hui, où il remplit les listes de fournitures à la rentrée scolaire !

C’est Konrad Steiner qui a imaginé le concept du crayon de bois en 1565 suite à la découverte de mines de graphite pur, la plombagine. Il a par la suite connu des améliorations significatives, jusqu'aux modèles que l'on connaît aujourd'hui.

Quels sont les outils indispensables pour faire une dessin réaliste ?
Pour bien dessiner, il est important d'être bien équipé... Et bien installé !

Il y a donc eu des personnes, pour qui la passion de l'écriture a été plus fortes que tout, et qui ont donné tout son sel au crayon à papier. Les grands noms du crayon à papier furent notamment deux :

  • Nicolas-Jacques Conté : en 1794, le graphite pur étant difficile à obtenir à cause d’un blocus avec l’Angleterre, il invente une mine obtenue en mélangeant du graphite ordinaire et de l’argile, cuit sous pression à très haute température. C’est encore aujourd’hui la recette pour produire des mines de crayon à papier. Il déposa le brevet de sa recette et commença à produire des crayons dans son usine. Les crayons Conté, encore aujourd’hui sont parmi les grandes marques de crayon,
  • Lothar Faber : quelques années plus tard, en 1840, c’est cet autre grand nom du crayon qui se pencha sur les améliorations à apporter au concept. Lothar Faber chercha quant à lui à travailler la dureté des mines. Il mit au point différentes recettes. C’est aussi lui qui donna au bâtonnet de bois du crayon sa forme hexagonale, empêchant les crayons de rouler sur les pupitres.

Le crayon de couleur ne fit son apparition qu’au début du 20ème siècle. Auparavant, on utilisait des pastels de couleur que l’on pouvait tailler en pointe, fabriqués à base d’huile notamment. Ils furent inventés par Johann-Sebastian Staedtler en 1834.

Et aujourd'hui, parmi les meilleurs marques de crayons de couleur, on retrouve :

  • Caran d'Ache,
  • Uni Mitsubishi,
  • Derwent,
  • Karisma Sanford,
  • Berol ,
  • Lyra,
  • Faber Castell
  • Zenacolo
  • Bic Kids, pour les budgets d'enfants,
  • Et bien d'autres encore !

Autant de marques qui se sont imposées comme des modèles et des références en terme de crayon de couleur et de dessin. C'est pourquoi on les recommande quel que soit son niveau, même si certains s'adaptent davantage aux débutants et aux débutantes.

Même si aujourd'hui les tablettes numériques prennent le pouvoir, rien ne remplacera un bon crayon ! Le plaisir de gommer ce que l'on vient d'écrire ou de colorier, la joie de pouvoir choisir sa couleur, se tromper, mélanger à même le papier, autant de petits plaisirs que permettent encore les crayons.

Besoin d'un cours de peinture acrylique ?

Quel type de crayon pour dessiner choisir ?

De quelle manière trouver son matériel de dessin ?
Dessiner, tracer des contours, reproduire un calque, remplir un modèle, tout ceci sont des choses qui impliquent d'avoir un crayon, encore faut il qu'il soit le plus qualitatif possible !

Aujourd’hui encore, le crayon graphite est l’outil indispensable dans de nombreux corps de métiers. Les dessinateurs, bien sûr, mais aussi les architectes, les graphistes, les maquettistes, etc. Tous ces corps de métier s'en servent dans le but final d'obtenir des tracés fins, des contours expressifs, ou encore un modèle parfait pour leur croquis final.

En l'occurrence, pour les dessinateurs, il est important d’avoir parmi son matériel plusieurs modèles pour dessiner en cours de dessin. C'est ce qui va permettre un maximum de diversité de traits, mais aussi une richesse de talents. Car oui, rappelons le, le dessin est un domaine riche, très riche, qui fait appel à autant de talents que de possibilités de dessiner. Encore faut-il avoir le bon crayon, et la bonne mine. 

Les mines de crayon graphite sont donc classées en fonction de leur dureté :

  • H (Hard) : ce sont les crayons à pointe dure, dite sèche. Ils permettent des tracés précis, sont très durables, mais les traits obtenus manquent de noirceur. Leur couleur varie du gris clair au gris moyen. Le crayon H est facilement effaçable au moyen d'une gomme,
  • B (Black) : c’est un crayon gras, à la pointe tendre. Ces crayons offrent des tracés foncés, mais leur mine tendre s’use rapidement. Ils sont difficiles à gommer, les dessinateurs corrigent les tracés effectués avec ces crayons grâce à une gomme mie de pain, facilement trouvable dans le commerce,
  • HB (Hard Black) : ce sont les crayons à dureté moyenne, communément utilisés par le grand public, notamment lors de la rentrée scolaire. Les traits obtenus peuvent être facilement gommés, c'est ce qui en fait un outil universel par excellence,
  • F (Fine Point) : ce sont les crayons qui se situent entre la mine HB et H par leur niveau de dureté. Un entre deux efficace, donc !

Vous l’aurez compris, le choix de crayon est très vaste, mais peut aussi parfois nous perdre tant il est riche et dense. Il semble évident que le problème ne se pose pas avec un tableau blanc virtuel !

Les mines de type H sont utilisées pour le dessin technique, comme ceux des architectes, par exemple. Un crayon à mine B conviendra parfaitement pour un usage artistique. Chacun voit midi à sa porte, mais il n'en reste pas moins que tous les crayons peuvent s'adapter à tous les usages, c'est bien là la force du dessin !

Apprendre à dessiner, c'est aussi apprendre à utiliser le bon crayon.
Pour faire un portrait, vous pourrez choisir le fusain ou un crayon gras.

Jusque-là, tout est clair. Le choix se complique quand on doit choisir entre un crayon pour dessiner 2B ou 9B ou encore lorsque l’on se trouve face à des crayons de différentes marques. Car peu à peu, le marché s'est étoffé, jusqu'à proposer des gammes les plus larges et vastes possible de matériel de dessin. À commencer par les crayons.

Les crayons à mine dure (H) -10H, 9H, 8H, 7H, 6H, 5H, 4H, 3H, 2H, H - Plus le chiffre est élevé et plus la pointe sera sèche.

Les crayons à mine grasse (B) – B, 2B, 3B, 4B, 5B, 6B, 7B, 8B, 9B, 10B – Plus le chiffre est élevé et plus la pointe sera grasse et douce à utiliser.

Les crayons B étant difficiles à gommer, on peut utiliser une pointe dure, type 2H, pour réaliser un premier croquis. Les crayons H sont compatibles avec l’utilisation d’une gomme blanche. On peut donc corriger facilement ses tracés avant de passer au dessin artistique à proprement parler. Là on choisira un crayon B, plus ou moins gras en fonction du rendu souhaité.

En dessin, que l'on soit un professionnel ou un amateur, tout est aussi une affaire de sensibilité artistique !

Il n’y a pas de règle en la matière, chaque dessinateur a ses préférences. L’avantage du crayon B, c’est que vous pouvez facilement travailler vos tracés et votre dessin. En fonction de l’inclinaison du crayon, de la force exercée sur la mine, vous allez obtenir des traits plus ou moins larges et plus ou moins foncés.

Avec un crayon à papier de type B, vous pouvez obtenir des nuances de gris allant jusqu’au noir. Par contre, vous ne pourrez pas l'effacer à la gomme blanche. Il vous faudra une gomme mie de pain. Le dessin et ses nuances !

Découvrez-en plus également sur les cours de dessin !

Crayon pour dessiner : les marques de crayons à papier

Peut-on dessiner avec tous les crayons ?
Le crayon à papier est une référence non négligeable pour quiconque souhaite s'adonner au dessin d'artiste, mais aussi parfois au coloriage. Il est donc essentiel d'en savoir plus sur tout ce qui fonde cet univers.

Les meilleurs traits sont des traits de crayon - Pierre Baillargeon

Il est important de bien choisir la marque de ses crayons pour dessiner, afin d'avoir un outil de qualité. Car c'est aussi grâce au matériel que tout peut se faire. Certes, la motivation, l'envie, le talent et la technique joue leurs rôles respectifs, mais le crayon pour dessiner est un atout non négligeable.

Certaines mines peuvent contenir des grains plus durs susceptibles de faire des marques sur votre feuille. Une mine de mauvaise qualité se cassera trop facilement. Un crayon graphite de qualité doit avoir une mine homogène et résistante pour offrir une qualité de tracés constante.

De plus, selon le fabricant, deux crayons de même type n’auront pas tout à fait la même dureté. Il est donc important avant de connaître ses modèles préférés de les tester avant de les acheter. Il est recommandé de se rendre pour un premier achat dans un magasin de fournitures beaux-arts. Non seulement vous pourrez essayer vos crayons, mais en plus vous profiterez des conseils avisés des vendeurs.

Pour le dessin artistique, on peut citer des marques proposant également des pinceaux, qui sont des valeurs sures, et qui permettent de garantir un trait parmi les plus experts possibles :

  • Faber Castell : les modèles Castell 9000 (du 6H au 8B) font partie des références pour le dessin, et sont recommandés à tout un chacun souhaite s'initier ou se perfectionner en art,
  • Derwent : propose également des crayons graphites de qualité. Les crayons derwent graphic sont disponibles du 8H au 9B, un large choix donc,
  • Staedler : les modèles Mars Lumograph sont des crayons haut de gamme, du 6H au 8B, qui conviennent à tous les dessinateurs en herbe ou confirmés,
  • Koh-i-Noor : également une marque bien connue des dessinateurs et des dessinatrices. Leur gamme 1500 fait partie des crayons graphite de qualité pour dessiner. Avis aux amateurs !
Les crayons à papier permettent de réaliser tous types de dessins.
A chaque crayon son utilité : pointe dure pour esquisser ou pointe grasse pour dessiner.

Les autres crayons à choisir pour dessiner

Un enfant, un professeur, un livre, un crayon peuvent changer le monde - Malala Yousafzai

Si le crayon graphite est un incontournable pour faire un dessin, vous trouverez également d’autres outils permettant d’obtenir des rendus différents et de vous initier à d’autres techniques de dessin.

Car en dessin, l'idée est, avant toute chose, de laisser libre court à son imagination, de correspondre à ses envies, à ses projets, ou encore à ses goûts. Votre seule limite est votre imagination !

Comment ? Du fusain à la sanguine, découvrez quelques crayons que tout artiste dessinateur se doit d’avoir à portée de main.

Vous cherchez un cours de dessin nantes ?

  • La Sanguine

La sanguine est une couleur obtenue à partir de l’hématite, une roche contenant de l’oxyde de fer qui lui donne sa couleur caractéristique. La couleur de la sanguine varie de l’ocre au beige, en passant par l’orange. Vous trouverez des crayons en sanguine, mais aussi des pastels ou des craies. Utilisée notamment dans les portraits ou les dessins à partir d’un modèle vivant, elle est intéressante sur le plan artistique car elle permet de mettre en valeur les modelés et les volumes. De nombreux croquis de Léonard de Vinci ont été réalisés à la sanguine, c'est dire leur importance. Pourquoi ne pas faire encadrer ses tableaux pour vous en inspirer ?

  • Le Fusain

Un incontournable dans le dessin : dessiner un portrait au fusain. Comme son nom l’indique, le fusain est produit à partir d’une branche de fusain, carbonisée en vase clos. Ce bâtonnet de charbon peut aussi être présenté sous forme de crayons. Le fusain permet d’obtenir des tracés noirs très facilement. Selon la technique utilisée, on pourra aussi bien obtenir des traits fins ou travailler par grands aplats. Avec le fusain, vous pourrez travailler les jeux d’ombre et de lumière facilement grâce aux techniques de superposition. Le fusain permet d’obtenir un dessin réaliste et de travailler les expressions du visage. Une fois achevé, il vous faudra utiliser un fixatif pour assurer la tenue du dessin dans le temps. Le principal inconvénient du fusain ? Il est salissant. À vous de prendre vos précautions s'il vous intéresse.

  • La Pierre noire

Constituée d’ampélite, la pierre noire se trouve généralement sous forme de crayon. Elle donne un noir profond, sombre et mat. Utilisée dans la technique des trois crayons (conjuguant pierre noire, sanguine et craie blanche), c’est un outil de dessin qui était très courant à la Renaissance. Utilisée pour le dessin artistique, elle est comparable au fusain dans son rendu, tout en étant moins salissante et en offrant plus de précision. Un combo gagnant, donc !

  • La Mine bleue

Egalement appelé crayon bleu inactinique, le crayon à mine bleue a la particularité de disparaître au scanner ou à la photocopieuse. C’est l’outil de prédilection des dessinateurs de BD ou de dessins animés. Les tracés effectués pour esquisser un dessin deviennent invisibles quand ils sont scannés pour être retravaillés sur ordinateur par exemple. Les dessinateurs de bande-dessinée font ainsi leur croquis à la mine bleue, avant de les encrer et de les scanner. L’autre avantage du crayon bleu ? Il est facile à gommer et disparaît complètement. C'est la magie du dessin !

Le dessin industriel doit être précis, le porte mine est un outil adapté.
Vous pouvez aussi dessiner au critérium et varier les mines en fonction de vos besoins.
  • Le Critérium

Le porte-mine peut être une alternative au crayon graphite, et est de plus en plus utilisé dans différents domaines, jusqu'à l'école. Les mines sont disponibles en différentes duretés et différentes épaisseurs, c'est ce qui en fait une force incontestable. Mais encore une fois, c’est une question de préférence. A la longue, le critérium peut être plus onéreux que le crayon graphite.

Enfin, car cette étape est primordiale, pour entretenir vos crayons, n’oubliez pas d’investir dans un bon taille-crayon, mais aussi un outil pour estomper, les gommes adéquates et un carnet de croquis. C'est avec tous ces outils que vous pourrez réaliser le dessin le plus en adéquation avec vos envies, mais aussi avec vos capacités. Banco !

Avec ce matériel de dessin, vous allez donc pouvoir dessiner un paysage, dessiner un visage, dessiner des animaux, dessiner une nature morte, dessiner le corps humain… Il ne vous reste qu’à vous entraîner à réaliser vos propres toiles !

Envie de prendre des cours de peinture ?

Les réflexes à adopter pour choisir ses crayons

Quels sont les meilleurs crayons pour dessiner ?
Utiliser un crayon pour dessiner, qu'il s'agisse d'un crayon à papier ou d'un crayon de couleur, s'impose comme un choix de taille lorsqu'on souhaite faire un croquis ou un plan détaillé. À nous d'adopter les bons réflexes !

Ce qui manque avec l'ordinateur c'est de mâchouiller le bout du crayon - Anonyme

Nous avons déjà balayé un certain nombre de critères constitutifs d'un bon crayon pour dessiner. Toutefois, lorsqu'on souhaite s'initier à cette belle pratique artistiques, les critère seuls ne sont pas légion, et s'accompagne bien souvent de mauvais réflexes.

Autant de mauvais réflexes qui impliquent de mauvaises décisions ! Bien évidemment, rien de grave, et il ne s'agit pas ici de sauver le monde. Mais parfois, lorsqu'on souhaite qu'un dessin corresponde au mieux à nos attentes et à nos possibilités, certaines réflexes sont à adopter. Parmi eux :

  • Comparer les marques et les produits de qualité similaires, c'est ce qui vous permettra de réussir à vous forger une expérience dans le domaine du dessin, notamment du matériel,
  • Ne pas s'arrêter au design du crayon : car oui, dessiner ne s'arrête pas à être content de le faire. Un crayon jaune fluo ne sera pas forcément plus efficace ni précis qu'un sobre crayon gris. Ce qui est important reste la mine, ou encore la prise en main,
  • En parlant de prise en main, il est souvent intéressant d'essayer un maximum ses crayons à dessin avant de les utiliser. Lorsqu'on les achète en boutique spécialisée, la plupart du temps, les revendeurs s'arrangent pour nous proposer des petites feuilles blanches et des crayons dits "testeurs". Pour une garantie d'être satisfait(e) !
  • Ne pas se fixer un budget trop restrictif. En effet, lorsqu'on cherche à se procurer un crayon pour une somme précise et que l'on a cette même somme trop en tête, on peut louper l'occasion de trouver une perle à quelques centimes de plus. Cela serait tout de même dommage !
  • Demander conseil, ou ne pas rechigner à se faire conseiller par une personne dont c'est le métier, spécialement lorsqu'on débute nous même dans le dessin. Cela est valable pour tous les domaines, évidemment ! Le conseiller pourra nous aiguiller vers des modèles sur lesquels on ne se serait peut-être pas penché tout seul, ce qui est toujours bon à prendre lorsque c'est efficace,
  • Ne pas trop acheter de crayons : Car oui, c'est souvent en acheter trop, qu'on produit moins. On peut se perdre parmi toutes les références dont on dispose chez soi ou dans son atelier. De ce fait, cette pluralité des crayons aura pour effet contraire de bloquer l'inspiration ou la technique. Faire moins, pour faire mieux, tel est le dicton à s'appliquer ici !
  • Imaginez ce que l'on souhaite faire de ses crayons : Car c'est, au final, de là que tout part. En effet, si on souhaite faire un beau dessin bien précis ou des croquis détaillés, un crayon à mine fine et peu grasse pourra s'imposer, au détriment d'un paysage de nature, qui pourra impliquer des nuances et une mine plus grasse. Tout est dans l'anticipation !

On l'aura compris, choisir son crayons implique de savoir se connaître, et connaître son matériel. Car lorsqu'on parle de matériel, on parle également d'outil de travail, d'expression ou de créativité. Et vous, quel est votre type de crayon préféré ? 

Besoin d'un professeur de Dessin ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.