"Quand le piano tombe, le déménageur s'épouvante." (Chaval, Yvan Le Louarn, 1915-1968)

La chute d'un piano dans l'escalier est en effet la hantise de tous ceux qui ont à le transporter : quelles que soient les grandes marques l'on possède - un piano Kawai, un Steinway, un piano droit Yamaha, un Young Chang ou un piano Pleyel -, c'est un meuble volumineux et très lourd.

Nous retenons souvent deux types de pianos : le piano à queue et le piano droit.

Dans les deux cas, cet instrument à cordes frappées chacune par un marteau, possède un cadre en fonte - parsemé de traverses qui assurent sa stabilité et sa robustesse -, une table d'harmonie et un clavier.

Envie d'acheter un piano - sans exploser votre budget - pour progresser, pour apprendre à jouer du piano débutant ou progresser pour reprendre les morceaux des grands pianistes de musique classique tels que Chopin, Schubert, Mozart, Beethoven, Rachmaninov, Tchaïkovski ?

Avant de vous lancer dans un achat de piano, la rédaction de Superprof s'est penchée sur les dimensions d'un piano droit pour optimiser vos cours de piano.

Qu'est-ce qu'un piano droit ?

Commençons par définir ce dont nous parlons.

Le piano est un instrument de prestige et de musique polyphonique, à clavier et membre de la famille des cordes frappées. Son avantage principal réside dans son universalité, et dans le fait que tout le monde, une fois dans sa vie, a entendu jouer du piano quelque part.

Dans une gare, à la télévision, dans un film, autant de supports qui se prêtent particulièrement à la découverte du piano. Mais un piano à queue, présent dans des orchestres (par exemple), n'est pas un piano droit, loin s'en faut.

L'on dit que le piano droit est un piano "vertical", c'est-à-dire que le son du piano est produit par la vibration des cordes, qui sont tendues sur un cadre vertical, frappées par des marteaux feutrés et actionnées par l'enfoncement des touches du clavier.

Les différents pianos qui existent et leur caractéristiques.
Interrogation : ceux qui sortent du conservatoire sauront, mais ceci est-il un piano droit ou un piano à queue ?

Son appellation provient d'une abréviation de piano-forte, héritage de son ancêtre du 18ème siècle : la possibilité de nuancer l'intensité de la note par la frappe des touches était impossible à l'origine. C'est dire l'évolution !

Avec le piano-forte, l'on peut jouer doucement (piano) et faire vibrer plus fort (forte) ses cordes. C'est là toute l'ambivalence de bel instrument de musique.

Et la note s'arrête lorsque l'on relâche la touche grâce à un étouffoir. Tout un programme !

Le piano droit est aussi muni d'un pédalier, qui permet d'allonger le potentiel expressif des notes : sa finalité est d'allonger la sonorité des notes et des phrases sur une partition de piano. C'est ce qui donnera des mélodies aussi belles que profondes.

Le clavier du piano standard se compose de 88 touches, avec 36 touches noires - dièses et bémols - et 52 touches blanches.

Puisque le cadre est vertical, les cordes sont tendues à la verticale et sont croisées, en toute logique.

Le piano droit comporte donc l'avantage d'avoir la possibilité d'être plaqué contre un mur.

Dans l'appartement ou dans la salle d'étude, il prend beaucoup moins de place que le piano à queue ou le piano de concert. Car imaginez vous vivre dans un studio de 30 mètres carrés, et d'avoir dans votre pièce un énorme piano qui en prend la moitié. Le piano droit a donc cet avantage qu'il fait gagner de la place, mais pas seulement !

En effet, u piano droit aura d'ailleurs une meilleure résonance dans un appartement ou dans un espace relativement petit. Pourquoi ?

Car plus la pièce est grande, plus grande est la réverbération des notes.

Par exemple, dans une église...

Avant d'acheter un piano droit, il faut d'abord penser aux différents types de pianos droits qui existent. Car comme tout domaine riche et dense, il n'existe pas qu'un modèle classique qui met tout le monde d'accord, loin s'en faut !

Piano droit : les différents types

Un piano droit petit existe-t-il ?
Et oui, même un piano droit aux dimensions universelles peut se diviser en modèles plus ou moins différents. À vous de savoir vous renseigner !

On distingue trois grands types de pianos droits, dont la gamme varie selon l'usage, les besoins et le niveau de pratique pianistique du pianiste et du niveau (cours de piano débutant). Chacun verra comment l'utiliser, notamment en fonction de différents critères :

  • Son environnement, la taille de la pièce dans lequel on souhaite le placer,
  • Sa pratique, professionnelle ou plutôt amateure,
  • La régularité de cette même pratique,
  • L'envie de pratiquer et la motivation pour en faire,
  • Et bien d'autres encore.

Le modèle s'adapte donc à tout ceci, et il est essentiel de savoir les comparer pour pouvoir choisir son coup de coeur.

Voici un bref panorama des différents types de pianos droits.

Le piano d'étude

Idéal pour les enfants et les débutants, c'est un piano d'apprentissage pour prendre des cours d'initiation au piano.

Quelle est la taille d'un clavier pour enfant ?
Les pianos d'étude sont bien plus grands, tout-de-même...

Ce type de piano convient à l'éveil musical des plus jeunes enfants car il est de petite taille. Peut-être pas aussi petit que la photo, mais il n'en reste pas moins que le piano d'éveil ou d'étude est un bon moyen d'entrer dans le fascinant monde de la musique.

De manière concrète, le clavier est beaucoup plus bas qu'un piano droit standard et le prix , d'entrée de gamme, est de fait, moins élevé.

Par ailleurs, les pianos d'étude sont dépourvus de console sous le clavier, ce qui constitue un gain de poids/place notable à certains égards. Les consoles sont des balustres en bois que l'on trouve de part et d'autres du clavier sur les pianos d'une hauteur supérieure ou égale à 1,16 mètres.

Les enfants et les jeunes débutants pourront essayer la série B de chez Yamaha ou la série JS de Samick, des pianos droits d'étude de premier prix. De très belles entrées de gamme, qui vous permettront de concilier la qualité d'un instrument de musique reconnu, et la facilité de le placer dans une petite pièce.

Car au fond, c'est bel et bien la taille qui nous intéresse ici.

Pourquoi choisir un piano d'entrée de gamme pour ses enfants ?

A l'âge infantile, les goûts sont fluctuants et peuvent rapidement changer. C'est donc inutile d'investir plus de 2000 € dans un piano droit si l'on ne sait pas combien de temps son enfant va vouloir jouer du piano. C'est l'éternel dilemme des parents qui souhaitent initier leurs enfants à la musique en prenant en considération la notion d'envie passagère.

Le piano d'étude est donc idéal pour un premier instrument en attendant que se confirme une véritable passion de la part de l'apprenti pianiste pour la musique et donc un outil préalable à l'achat d'un vrai piano droit. Mais qui dit "vrai" piano droit, dit forcément "grand" piano droit ?

Le piano d'expression

Combien mesure un piano droit classique ?
On aura rapidement compris que lorsqu'on veut choisir la taille de son piano droit, il faut aussi assimiler que chacun d'entre eux est bien différent de ses petits copains.

Destinée aux pianistes, cette gamme de piano droit comporte une table d'harmonie davantage travaillée, des cordes plus longues, et imite la qualité d'un piano à queue. C'est la raison pour laquelle on le privilégie lorsqu'on souhaite également débuter la musique au piano.

Les marques Yamaha, Steinway and Sons, Seiler et Schimmel en possèdent de très bons modèles. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de la boutique spécialisée la plus proche de chez vous.

Opter pour ce type de piano droit offre au pianiste une bonne sensation, une maniabilité à toute épreuve, une prise en main idéale, une véritable élégance dans la sonorité et permet réellement de progresser en cours de piano.

Le piano de prestige

Ce type de piano est, comme son nom l'indique, un piano droit de haute gamme, destiné aux pianistes professionnels dont la musique est le métier. Vous pouvez tout à fait vous en procurer un si vous le souhaitez, mais un piano droit d'expression devrait suffire si vous avez une pratique plus amateure.

Ce type de piano droit se caractérise par :

  • La précision et la clarté du son, toujours agréable à l'écoute,
  • La qualité du toucher au doigt, du jeu pianistique, parfait lorsqu'on en joue au quotidien,
  • Le rendu de l'interprétation et des nuances, pour satisfaire le public.

Cependant, entretenir cet instrument est difficile et le prix du piano peut grimper jusqu'à 30 000 € en magasin de musique ! Il s'impose donc si vous avez les moyens, mais un piano droit milieu de gamme sera tout aussi grand, et aura l'avantage de ne pas faire de trou... dans votre porte monnaie !

Dans tous les cas, il est possible d'acheter un piano d'occasion, pour limiter le coût de son investissement. C'est une technique à laquelle on ne pense pas toujours, et qui a pourtant avec elle bon nombre d'atouts considérables, tant sur le plan financier que sur le plan de la taille. Car il est effectivement possible de venir le consulter pour appréhender au mieux la taille de l'instrument de musique.

De plus, il arrive souvent que la proximité avec le voisinage - dans l'habitat urbain notamment - empêche de s'exprimer à un volume sonore trop élevé.

Dans ce cas, l'alternative sera d'acheter un piano numérique, ou un piano acoustique équipé d'un silencieux pour libérer sa créativité en toute tranquillité.

Quel est le poids d'un piano droit ?

Il y a toujours une question qui fâche lorsque l'on doit acheter un piano et l'installer pour la première fois dans son salon, ou bien le transporter pour déménager : le poids du piano, pas toujours en adéquation avec la taille de e dernier.

Et si on disait "Larguez les tables d'harmonies " au lieu de "larguez les amarres!" ?
Avec sa caisse en fonte, le clavier peut peser jusqu'à 600 kg ! Aussi lourd qu'une ancre marine ?

C'est un instrument de musique autant qu'un véritable meuble décoratif imposant, car son caisson en fonte est lourd. De quoi refroidir quiconque souhaiterait déménager tous les deux mois !

Aussi faut-il réfléchir à l'emplacement de l'instrument avant d'acheter un piano et commencer ses cours de piano.

Il faut compter environ 120 kilos pour un piano droit. Certains pèsent 150 kilos, et d'autres peuvent excéder 300 kilos !

Certes, un piano droit pèse 2 à 5 fois moins qu'un piano à queue, ce dernier type d'instrument - le piano à concert - pouvant peser plus de 600 kg !

Pour l'installer chez soi, il faudra donc s'équiper de roulettes et surtout bien penser comment transporter le piano. N'hésitez pas à faire appel à une entreprise spécialisée en déménagement ou en déplacement de gros objets, afin que le transport se passe de la plus belle des manières.

Quelle taille pour un un piano droit ?

Généralement, lorsque l'on déclare avoir un piano chez soi, l'interlocuteur se dit que l'on doit forcément jouir d'un grand appartement, ou d'une grande maison. C'est parfois vrai, mais un piano droit n'est pas toujours ce que l'on peut s'imaginer de lui.

Il n'en reste pas moins que, malgré tout, un piano, même piano droit, est vu comme le plus volumineux des instruments à cordes. Il est donc légitime de se poser des questions quant à sa taille.

Est-ce qu'un piano droit est-il si grand que cela ?

Où installer son clavier dans une salle de cinéma ?
Les gens ont parfois un salon gigantesque, réservé à la télévision. Pourtant, il n'ont même pas la place pour installer un seul instrument de musique... Question de goûts et de priorités !

Avec un peu de mauvaise foi, l'on pourrait dire qu'un piano acoustique n'est pas plus grand qu'un écran géant ou qu'un téléviseur à écran à plasma.

Voici en effet la hauteur du cadre d'un piano droit selon la gamme :

  • Piano d'étude : de 108 à 113 centimètres,
  • Piano d'expression : de 113 à 122 centimètres,
  • Piano de prestige : de 122 à 131 centimètres.

La largeur du cadre est elle, standard, et relativement universelle. Il y a bien sûr toujours des exceptions, mais contentons-nous de parler des modèles classiques.

À noter qu'il faut, pour un piano droit, prévoir de 147 à 154 centimètres pour "caser" son clavier entre les meubles. Armez-vous de votre plus beau mètre ruban, c'est parti pour l'installation.

Si, par mégarde, la place contre le mur vient à manquer, l'avantage du piano droit, contrairement au piano à queue, est que l'on peut l'installer au mur contre sa tranche. On serait presque tenté de le considérer comme une objet polyvalent !

C'est personnellement de cette manière que j'ai installé mon clavier numérique, manquant de place dans ma chambre.

En sus d'être un instrument de musique agréable à pratiquer - idéal pour progresser tous les jours, acquérir de dextérité, de la vélocité sans professeur de piano -, celui-ci fait aussi office de meuble décoratif, de repose partitions et d'objets de la vie courante.

Les réflexes à avoir pour choisir la taille de son piano droit

Comment déterminer la taille de son piano droit ?
En déterminant les dimensions de son piano droit, on réalise très vite qu'il faut adopter certains réflexes en amont de son acquisition. Tout ceci notamment en lien avec le lieu dans lequel on va le placer.

Un piano doit être un ami, c'est-à-dire un confident qui essuie nos rages - Félix Leclerc

Une enquête de l'Ifop sur la pratique instrumentale des musiciens amateurs, menée il y a quelques années, nous montre et nous indique que le piano est l'instrument de musique le plus prisé par les Français et les Françaises. Car oui, plus d'un tiers des personnes affirment savoir en jouer : près de 32% !

Les critères pour choisir la taille de son piano semble donc relever non du défi, mais bien du réflexe, partagé par le plus grand nombre. Alors, parmi les critères, entre logique et réflexion, pour décider vers quel modèle on va se pencher, on retrouve :

  • Le lieu dans lequel on va le mettre donc, qui déterminera la place et la taille du piano,
  • La manière dont on va le transporter, qui peut faire changer du tout au tout votre choix de piano droit. Imaginez : une cage d'escaliers trop petite forcerait à monter l'instrument par la fenêtre,
  • Le budget apposé à cet achat, en prenant en considération un déménageur, par exemple,
  • La couleur du piano, puisqu'il s'agit là d'un objet assez volumineux, qui peut donner un tout autre aspect et une toute autre luminosité à votre pièce,
  • Et bien d'autres encore !

On comprend donc que choisir un piano droit via sa taille est un acte réfléchi, qui implique des contraintes et des questions concrets, que tout un chacun ne se pose pas toujours d'instinct. Et vous, avez-vous pensé à la manière dont vous monterez votre piano droit chez vous, aussi petit soit-il ?

Les termes pour comprendre comment choisir la taille de son piano droit

Quand le piano tombe le déménageur s'épouvante - Chaval

Pour réussir à choisir au mieux un piano droit en fonction de sa taille, il faut d'abord savoir comment nommer les parties qui le composent. Car sans en saisir les rouages, comment savoir que la "caisse" doit se plaquer contre le mur de votre cuisine, ou que la "table d'harmonie" se voit depuis votre canapé ?

Voici donc une sélection de termes à connaître avant de se pencher sur son piano droit :

  • Caisse : Forme parallélipipédique, dans lequel les cordes sont placées,
  • Touches : 88 morceaux noirs et blancs (52 blanches et 36 noires) qui forment une gamme chromatique,
  • Table d'harmonie : il s'agit de la partie de piano droit située sur le bas, prête à recevoir une vibration, vibration sujette à l'amplification, par le biais du chevalet,
  • Pupitre : À l'instar de sa définition classique, le pupitre est ce support où l'on pose un livret ou une partition,
  • Marteaux : Il s'agit d'une pièce métallique qui se contitue d'une âme en bois où un feutre de laine est placée. Tout ce processus frappe la corde et produit le son du piano,
  • Corde : Généralement en acier de carbone trempé, la corde est ce qui va produire le son du sacro-saint piano.

Vous voici donc prêt à appréhender au mieux la taille de votre piano, et plus encore ! Alors prêt à franchir le pas ?

Quelles sont les différences entre un piano droit et un piano à queue ?

Peut-on avoir un piano droit dans un appartement ?
Piano droit ou à queue, l'essentiel est de savoir que la musique est un langage universel, qui parle à tous et à toutes.

On parle souvent de pianos droits, de pianos à queue, de trois-quart de queue, de pianos demi-queue... Autant de types de piano qui peuvent parfois nous perdre, notamment lorsqu'on souhaite choisir la taille de ce dernier.

Comment s'y retrouver lorsque l'on est complètement néophyte et débutant en musique ?

Les différences entre piano à queue et piano droit sont simples à comprendre, et résultent de plusieurs facteurs qui influent sur la jouabilité, et surtout sur la sonorité de l'instrument de musique :

  • Le forme de l'instrument : un piano droit est beaucoup plus compact qu'un piano à queue, dont la table d'harmonie est horizontale,
  • Le volume du piano : un piano à queue peut nécessiter une salle de 25 m² rien que pour lui. Un luxe, vue la difficulté parfois éprouvée à se loger même dans 15 m²...
  • La sonorité : le piano à queue offre un son puissant, mais est aussi plus volumineux,
  • Les mécaniques : sous l'effet de la gravité, les marteaux retombent naturellement pour un piano à queue, tandis qu'il faut user de ressorts pour les éloigner des cordes dans un piano droit,
  • Le toucher est plus naturel, plus fluide sur un piano à queue, mais la taille est plus adaptée à tout un chacun avec un piano droit,
  • Un piano à queue peut comporter jusqu'à 98 touches, davantage de notes basses et d'octaves qu'un piano droit,
  • Un piano à queue offre donc de plus grandes possibilités d'interprétation et de nuances qu'un piano droit.

Les pianos à queue sont donc réputés meilleurs, mais aussi bien plus chers. Et il convient de ne pas oublier que lorqu'on souhaite connaître les dimensions d'un piano, le piano droit est nécessairement plus étroit, plus maniable, et plus compact qu'un piano à queue.

Toutefois, rappelons au passage qu'il vaut mieux un petit piano droit de bonne qualité qu'un piano à queue médiocre, dont la sonorité est aussi horrible qu'un violon mal joué et mal accordé...

Enfin, pour résumer, si l'on devait donner des dimensions globales pour un piano droit, on dirait que le piano d'étude possède une hauteur de 110cm, le piano d'expression une hauteur de 117cm, et le piano de prestige de 125cm. Tout ce qu'il faut savoir pour mieux le choisir donc !

Découvrez aussi tout ce qu'il faut savoir des accessoires piano pour commencer vos cour de piano !

Besoin d'un professeur de Piano ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.