« La peinture est le métier le plus long et le plus difficile. Il lui faut l'érudition comme au compositeur, mais il lui faut aussi l'exécution comme au violon. » Eugène Delacroix

Selon l’institut de sondage OpinionWay, « près d’un Français sur deux a déjà visité un lieu ou un événement en lien avec l’art contemporain. » L’art est une activité qui plaît toujours autant. Mais qui arrive à passer le cap de prendre de cours de peinture pour apprendre à peindre ?

Apprendre la peinture à l’huile demande du temps et de la pratique. Empâtement, sous couche, première couche, craquelures, voici tout ce qu’il faut savoir sur la peinture à l’huile pour sauter le pas.

La peinture à l’huile, son histoire et ses caractéristiques

La peinture à l’huile est une technique très spéciale de peinture utilisée par des artistes déjà expérimentés. En effet, cette technique n’est pas toujours facile à mettre en œuvre. Mais à quoi correspond-elle exactement ?

Quelle est la composition de la peinture à l'huile ?

La peinture à l’huile est composée de pigments et d'huile siccative (huile de lin ou d’oeillette) pour former une pâte qui sèche très lentement. L'huile vient envelopper les pigments. Le temps de séchage long permet alors de travailler et re-travailler les couleurs et les formes plus longtemps.

Comment est faite la peinture à l'huile ?
A quoi correspond cette technique de peinture ?

Les pigments et les charges servent à déterminer la transparence ou au contraire l'opacité de la couche de peinture sèche. La peinture à l'huile était fabriquée à partir d'ingrédients achetés chez les apothicaires jusqu'au XVIIIe siècle. Elle a progressivement été fabriquée en milieu industriel et dès le milieu du XIXe siècle, on a pu la trouver sous forme de tube de peinture souple, facilitant ainsi son utilisation par les amateurs et plus seulement par les professionnels.

Le mélange des ingrédients se fait dans les ateliers d'artistes et les procédés sont issus de l'expérience transmise par un maître à ses disciples. C'est pourquoi les peintures à l'huile et leurs couleurs varient en fonction des huiles utilisées, des pigments, des essences, des résines, des méthodes de préparation et d'application.

Il s’agit à la fois du nom de la peinture et d’une excellente technique picturale pour les artistes qui ont besoin d’expérimenter avant d’obtenir le résultat final.

En Occident, c'est la technique picturale reine parce qu'elle a montré une durabilité incroyable. Des oeuvres de plus de 500 ans sont encore en bon état grâce à l'utilisation de prime abord de la peinture à l'huile par l'artiste.

Mais d’où vient cette technique si particulière ?

L’invention de la peinture à l’huile est octroyée aux frères Van Eyck au XVème siècle. Cependant, cette affirmation fait encore débat car plusieurs peintres auraient déjà tenté de mélanger pigments et huiles quelques années auparavant. On connaissait l'intérêt de l'huile grasse et des résines dans la peinture dès le Xe siècle mais la consistance de la peinture et la nécessité d'attendre le séchage rendaient son emploi compliqué.

A l'époque, la peinture à l'huile était largement utilisée pour protéger de l'eau les revêtements et les décorations en plus d'être utilisée par les peintres.

Pourtant, les frères Van Eyck ont tout de même eu l’idée d’associer de l’huile de lin et de noix et de l’essence de térébenthine aux pigments, permettant d'assouplir la peinture et d'en généraliser l'emploi. C’est ainsi qu’ils ont créé une peinture résistante à l’eau et mettant du temps à sécher.

La peinture à l'huile a petit à petit supplanté la technique de la tempera à la fin du Moyen Âge et ce passage de la tempera à la peinture à l'huile voit aussi le changement de supports du bois à la toile.

Comment apprendre à peindre ?
La Joconde a été peinte avec cette technique picturale.

Les caractéristiques de la peinture à l'huile

La peinture à l’huile met effectivement beaucoup de temps à sécher, ce qui fait sa grande particularité. Mais sécher n’est pas vraiment le mot approprié puisque la peinture ne sèche pas, elle durcit.

Plus la pâte est épaisse, plus elle mettra de temps à durcir. Cela peut aller de quelques semaines à quelques mois, voire plusieurs années pour les tableaux de peinture les plus épais. Dans quelques circonstances, certains tableaux peuvent ne jamais vraiment sécher.

Il est plutôt conseillé de peindre en fines couches. Dans le cas contraire, la couche inférieure reste fraîche pendant que la surface durcit. C’est ainsi que les tableaux peuvent craquer avec le temps.

Des défauts qu’il est possible de voir sur certains tableaux, même chez les plus grands artistes peintres.

L’une des autres grandes caractéristiques de la peinture à l’huile est sa brillance due à l’huile employée. Tous les tableaux peints à la peinture à l’huile sont plus ou moins brillants en fonction de la quantité d’huile utilisée.

La peinture à l’huile est souvent utilisée pour peindre des paysages, des natures mortes ou des portraits. Elle est utilisée sur des toiles synthétiques ou des toiles de lin. Il s’agit le plus souvent de compositions très travaillées et qui prennent du temps.

Les artistes peignent plusieurs couches et reviennent plusieurs fois sur des détails. Il s’agit d’une technique pour des artistes patients et méticuleux.

Besoin de cours de dessin paris ?

Quels peintres utilisent ou utilisaient la peinture à l'huile ?

Dès le XVe siècle, les peintres commencent à utiliser massivement la peinture à l'huile. Cependant le plus ancien exemple connu de peinture à l’huile a été enregistré dès le XIe siècle.

Mais la légende veut que c'est le talent de peintre des frères Van Eyck qui auraient incité les Hollandais puis les Vénitiens et les Italiens à adopter la peinture à l'huile.

Peu importe qui a inventé la peinture à l'huile, elle a totalement transformé les tableaux à partie de la Renaissance. Au début, elle était utilisée dans les fresques en Italie parce qu'adaptée au climat chaud et sec du pays.

Quels peintres peignait avec quelles peintures ?
Vermeer utilisait la peinture à l'huile.

Les pionniers de la peintures à l'huile parmi les artistes étaient des Flamands :

  • Robert Campin, La Vierge et l'Enfant,
  • Jan Van Eyck,
  • Roger Van Der Weyden,
  • Dieric Bouts.

En Italie, au début de la Renaissance, les peintres ont aussi commencé à utiliser la peinture à l'huile. Il s'agissait de Gentile da Fabriano, Fra Filippo Lippi, Piero della Francesca, Giovanni Bellini, Antonello da Messina et Andrea Mantegna.

Après cela, tous les peintres ont utilisé de la peinture à l'huile selon leurs techniques de fabrication :

  • Rubens employait du blanc opaque pour la lumière,
  • Léonard de Vinci utilisait moins de résines et peignait en couches très fines de pâte lisse et opaque,
  • Titien n'utilisait pas de résines, sauf pour les glacis et peignant de manière opaque en revenant sur ses peintures après des mois de séchage,
  • Watteau peignait plus rapidement avec beaucoup de siccatifs.

La tendance de la peinture à l'huile s'est même amplifiée au XIXe siècle.

Comment utiliser la peinture à l’huile ?

Vous avez déjà quelques années de techniques en art et voulez vous jeter dans le bain de la peinture à l’huile ? Ou vous venez de débuter et avez de l’ambition ?

Vous en avez marre des crayons de couleurs, encre de chine, peinture aquarelle, peinture acrylique, pastels secs, gouache, crayon graphite et autres techniques ?

La peinture à l’huile demande de suivre quelques étapes bien précises pour éviter que votre tableau finisse par craqueler.

Pour reproduire Van Gogh, Picasso, Braque, Rembrandt, De Vinci, ou autres grands maîtres, voici ce qu’il faut retenir pour utiliser la peinture à l’huile. Peinture abstraite, toiles d’impressionnistes, à vous de jouer !

Vous cherchez des cours de dessin ?

Peindre selon la règle du « gras sur maigre »

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler de l’une des règles les plus importantes de la technique de la peinture à l’huile : le gras sur maigre.

En quoi cela consiste-t-il ?

Le gras sur maigre est une façon de peindre en faisant attention à toujours superposer une couche plus grasse (c’est-à-dire avec une part importante d’huile, donc de peinture) que la précédente. Si cette règle n’est pas respectée, le tableau risque de mal vieillir.

Comment utiliser cette peinture ?
Mettez de plus en plus de peinture !

En effet, la surface durcit plus vite que les sous-couches car celle-ci est directement en contact avec l’air. Ce qui fait que votre toile sera sèche en apparence mais pas en profondeur. Le procédé de siccativation (durcissement) doit donc être parfaitement respecté si vous souhaitez que votre chef-d’œuvre traverse le temps.

Respectez le temps de séchage

Dans la foulée, et pour que la technique du « gras sur maigre » fonctionne, il est impératif de laisser le temps à la toile de sécher.

Comme expliqué précédemment, ce n’est pas parce que la surface est sèche que votre toile est prête. Entre chaque couche, il est important de respecter 2 à 3 semaines de séchage.

Une technique qui n’est donc pas conseillée aux impatients !

Suivez la méthode traditionnelle

La technique traditionnelle de la peinture à l’huile prend plusieurs semaines pour enfin arriver au résultat final.

Lorsque je prenais des cours de peinture, ma professeure de dessin et peinture nous rappelait bien à chaque fois l’importance d’attendre entre les différentes couches. Il arrivait pourtant parfois que mes tableaux craquent car nous n’avions qu’une semaine d’attente entre deux cours.

Pour commencer, il faut élaborer un premier dessin puis le reproduire sur une toile grâce à du fusain par exemple.

Une fois le dessin posé sur la toile, il est alors nécessaire d’utiliser une seule et unique couleur diluée à l'essence de térébenthine afin de repasser tous les traits réalisés au fusain. Cela permet d’ancrer le motif dans la toile. Vous pouvez aussi en profiter pour mettre en place un jeu de lumière.

Les couleurs peuvent ensuite être posées mais toujours en respectant la règle du « gras sur maigre » et le temps de séchage nécessaire. Vous pouvez repeindre dessus presque autant de fois que vous le souhaitez.

Comment peindre à l'huile ?
La méthode traditionnelle demande du temps !

J’ai personnellement appris à poser trois couche de couleurs. La première servait à poser les premières couleurs de bases. La seconde couche permet de travailler l’œuvre dans son ensemble et se rapprocher le plus possible du résultat final. La dernière couche sert à préciser quelques détails pour que la toile soit parfaite.

Certaines personnes décident ensuite d’utiliser des glacis pour améliorer les couleurs. À vous de voir !

Vous pouvez également apprendre à peindre en cours de peinture acrylique.

Peignez selon la méthode alla prima

Au fil du temps, les peintres ont décidé qu’ils en avaient marre d’attendre que leur toile sèche. C’est pourquoi la technique d’alla prima préconise de peindre en une seule et unique fois.

Cependant, il faut que le peintre soit sûr de lui puisque la couche unique est déjà assez grasse et ne pourra pas supporter une nouvelle couche grasse sans craquer.

Envie de vous essayer à la peinture aquarelle ?

Quels accessoires acheter pour la peinture à l’huile ?

Apprendre à dessiner demande quelque peu de matériels. Mais lesquels utiliser pour la technique spéciale de la peinture à l’huile ?

En stage de dessin, cours de peinture, atelier d’art ou cours particuliers, les professeurs peuvent vous prêter du matériel. Cependant, si vous souhaitez pratiquer la peinture à l’huile de façon régulière, il peut s’avérer utile d’investir dans le matériel de base.

Achetez un support

Sur quoi peindre une œuvre à l’huile ?

Alors que pour des cours de dessin en ligne, le bon vieux papier Canson est largement recommandé, qu’en est-il de la peinture à l’huile ?

Pour utiliser cette technique, oubliez le papier !

Quel type de toile acheter ?
Le support est indispensable !

Bien que certains papiers soient faits pour la peinture à l’huile, ces derniers finissent tout de même par changer de forme à cause de la pression de la peinture qui sèche.

Pour peindre à l’huile, il est recommandé d’acquérir une toile. Le plus courant est d’utiliser une toile sur châssis, généralement en lin. Ce type de toile permet d’accrocher facilement sa toile quand vous aurez terminé, mais permet aussi de bien tendre les fibres (en coton, en lin ou synthétiques).

Procurez-vous de la peinture à l’huile de qualité

Si vous venez de débuter dans la pratique de la peinture à l’huile, tournez-vous plutôt vers des coffrets de peinture déjà élaborés. Ils vous permettront de vous faire une première idée sur la qualité de la peinture sans vous emmêler les pinceaux (sans mauvais jeux de mots) parmi toutes les sortes de peinture.

Dans tous les cas, sachez qu’il existe bien évidemment des différences de qualités. Cela se joue sur la concentration de pigments que l’on retrouve dans chaque tube. Sachez tout de même que l’extra-fine comporte plus de pigments que la fine.

N’hésitez pas à demander conseil en magasin d’art ou à votre professeur de peinture.

Achetez des pinceaux

Bien qu’on pourrait penser qu’un seul pinceau suffise pour faire de la peinture, ce n’est pas le cas. La qualité du pinceau peut varier en fonction des poils utilisés mais aussi de la longueur de son manche.

De nombreuses sortes de pinceaux existent et choisir le bon est presque tout aussi important que de bien peindre. Poils naturels, synthétiques, souples, en brosse, ronds, de mangouste, de blaireau, tous les goûts sont dans la nature.

Commencez par tester les pinceaux les plus classiques avec des poils assez courts et un manche long. Celui-ci permet de peindre en prenant du recul, ce qui est très utile sur une grande toile.

N’oubliez pas de vous procurer un solvant (essence de térébenthine ou White Spirit) afin de diluer ou retirer toute l’huile du pinceau. Finissez pas le nettoyer avec un peu de savon et de l’eau.

Utilisez un chevalet

On l’oublie souvent mais le chevalet est indispensable pour peindre dans de bonnes conditions. Il permet d’être debout ou assis face à son œuvre plutôt que de se pencher sur celle-ci.

Il en existe de toutes les tailles et de toutes les formes. Faites-vous plaisir !

Pas forcément besoin de chevalet pour dessiner aux pastels.

Besoin d'un professeur de Dessin ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.