Lorsque l’on décide d’apprendre une langue, on peut vite avoir l’impression d’être au pied d’une insurmontable montagne à franchir.

Vous venez de prendre la décision de débuter l'allemand sans plus attendre et vous vous sentez perdu ?
Par où commencer ? Par quelles leçons débuter ? Vais-je y arriver ?

Ces questions sont légitimes !

D’autant plus que l’allemand en France souffre d’une mauvaise réputation : on l’imagine difficile car trop éloigné du français.

Cependant, vous devez garder à l’esprit que parler allemand représente de nombreux avantages.

En effet, pour faire évoluer sa carrière à l’international, quoi de mieux que de parler une langue qui a 100 millions de locuteurs en Europe ?

Avec de la volonté, une méthode rigoureuse et en y allant pas à pas, votre progression en allemand vous étonnera.

Ne l’oubliez pas : aucune montagne n’est infranchissable !

Les meilleurs professeurs d'Allemand disponibles
1er cours offert !
Nora
4,9
4,9 (7 avis)
Nora
50€
/h
1er cours offert !
Klaus
5
5 (6 avis)
Klaus
15€
/h
1er cours offert !
Professeur
5
5 (5 avis)
Professeur
40€
/h
1er cours offert !
Ines
Ines
30€
/h
1er cours offert !
Xavier
4,7
4,7 (6 avis)
Xavier
35€
/h
1er cours offert !
Ana
5
5 (1 avis)
Ana
35€
/h
1er cours offert !
Juliette
Juliette
20€
/h
1er cours offert !
Ann-sophie
Ann-sophie
20€
/h
1er cours offert !
Nora
4,9
4,9 (7 avis)
Nora
50€
/h
1er cours offert !
Klaus
5
5 (6 avis)
Klaus
15€
/h
1er cours offert !
Professeur
5
5 (5 avis)
Professeur
40€
/h
1er cours offert !
Ines
Ines
30€
/h
1er cours offert !
Xavier
4,7
4,7 (6 avis)
Xavier
35€
/h
1er cours offert !
Ana
5
5 (1 avis)
Ana
35€
/h
1er cours offert !
Juliette
Juliette
20€
/h
1er cours offert !
Ann-sophie
Ann-sophie
20€
/h
1er cours offert>

La prononciation en allemand : consonnes et voyelles

Quand on est un débutant en allemand, il faut commencer par le commencement (logique, non ?).
Avant toute chose, vous allez donc devoir maîtriser la prononciation de la langue de Goethe.

En effet, les consonnes et les voyelles allemandes ne se prononcent pas toutes de la même façon que dans la langue française.
De même, l’allemand comporte quelques sons complètement inconnus des locuteurs français.

Comment parler allemand rapidement ?
Comment bien prononcer les mots en allemand ?

Pour apprendre la prononciation allemande, vous devez d’abord tenir compte de plusieurs informations essentielles.

-En langue allemande, tout se prononce (même les -e en fin de mots)
-Il n’y a jamais de liaisons entre les mots allemands
-Les voyelles ne se prononcent jamais avec le nez comme en France (an, in, on)
-Certaines lettres ont plusieurs prononciations possibles (par exemple, la lettre b se prononcera p en fin de syllabe, et b en début de syllabe)

Pour bien prononcer les mots en allemand, vous devez aussi faire connaissance avec l’accent tonique.
C’est tout simplement le fait d’accentuer une syllabe dans un mot.

La prononciation de l’accent tonique varie pour chaque mot. Pour le maîtriser, il faudra donc pas mal d’entrainement.
Écoutez de l’allemand à travers la musique, les films en VO…

Apprendre à se présenter en allemand

Lorsque l’on assiste au premier cours de langue de sa scolarité, on commence par naturellement faire beaucoup d'erreurs en allemand. Mais la chose que l’on apprend d'abord, en général, c’est à se présenter.
C’est en effet l’élément essentiel de la découverte d’une langue étrangère, et il en est de même pour l’apprentissage de l’allemand.

Cela vous permettra tout d’abord de mettre en pratique vos leçons de prononciation allemande.
Vous commencerez aussi à vous familiariser avec la structure des phrases en langue germanique.

Il est donc nécessaire de savoir dire bonjour, de prendre des nouvelles et de se présenter soi-même.

Comment apprendre l'allemand en discutant avec des locaux ?
Comment apprendre à se présenter en allemand ?

Tout d’abord, vous devez savoir que pour dire bonjour, il y a plusieurs mots en fonction du moment de la journée (comme en espagnol).

Ainsi, vous direz "guten morgen" le matin pour saluer quelqu’un, alors que vous emploierez "guten tag" le reste de la journée.
Le soir, vous utiliserez plutôt "guten abend".

Après avoir dit bonjour, vous prendrez des nouvelles de votre interlocuteur en lui demandant « wie geht es dir? ». Si tout va très bien, il vous répondra « sehr gut ».

Vous vous appelez Angela, comme la chancelière allemande ?
Vous répondrez donc « Ich heiße Angela » lorsque l’on vous demandera « wie heißt du ? ».

Il s’agit des bases de la présentation, et vous pouvez aller encore plus loin en recherchant par exemple des leçons d’allemand en ligne gratuites pour apprendre les différentes formules de politesse ou en demandant à votre professeur.

Connaître les mois, les jours et l’heure en allemand

L’une des premières leçons que l’on apprend à l’école quand on étudie une langue étrangère est de se situer dans le temps. Pour cela, il est nécessaire d’apprendre à connaître les mois, les jours mais aussi apprendre à lire l’heure. En effet, cette tâche peut grandement varier d’une langue à l’autre. Les enfants ont par exemple souvent du mal à bien comprendre le fonctionnement de l’heure en langue anglaise. Qu’en est-il en allemand ?

En allemand, comme en anglais, l’heure est prononcée après les minutes. Ainsi au lieu de dire « il est sept heure moins le quart » on dira « il est un quart après sept heure ». Étrange non ?

Exemple :

  • Es ist Viertel nach sieben = Il est sept heures et quart.
  • Es ist Viertel vor sieben = Il est sept heures moins le quart.

Ainsi, il faut utiliser le petit mot « nach » pour les 30 minutes qui suivent l’heure et le petit mot « vor » pour toutes les autres 30 minutes qui suivent.

Pour annoncer une heure pile, on utilise : Es ist + le nombre de l'heure + 'Uhr (qui signifie « heure »).

Par exemple :

  • Il est 8h00 = Es ist acht Uhr.

Attention car en allemand, comme en anglais, on n’utilise pas les 24h. S’il est 16h, on dira qu’il est 4h.

Voici désormais le vocabulaire des jours de la semaine :

  • Le jour : der Tag,
  • La semaine : die Woche,
  • Les jours de la semaine : die Wochentage,
  • Aujourd’hui : heute,
  • Demain : morgen,
  • Hier : gestern,
  • Lundi : der Montag,
  • Mardi : der Dienstag,
  • Mercredi : der Mittwoch,
  • Jeudi : der Donnerstag,
  • Vendredi : der Freitag,
  • Samedi : der Samstag,
  • Dimanche : der Sonntag.
Par où commencer pour apprendre la langue de Goethe ?
Pour pouvoir bien s'exprimer en allemand, il est essentiel de connaître les bases, et notamment le vocabulaire.

Les mois de l’année dans l’ordre :

  • Januar,
  • Februar,
  • März,
  • April,
  • Mai,
  • Juni,
  • Juli,
  • August,
  • September,
  • Oktober,
  • November,
  • Dezember.

La connaissance du genre des noms : masculins, féminins et neutres

L’une des plus grandes particularités de la langue de Goethe est le fait de n’avoir pas deux genres mais trois genres pour les noms communs. Autrement dit, au lieu d’avoir des noms masculins et des noms féminins, la langue allemande compte le féminin, le masculin mais aussi le neutre.

Sachez déjà que pour repérer un nom commun, ce dernier portera toujours une majuscule. Mais en plus de cette singularité, les trois genres viennent compliquer l’apprentissage des noms allemands. De plus, les mots féminins en français ne correspondent pas toujours à du féminin en allemand. Il y a de quoi se perdre !

Pour commencer, sachez que chaque genre à un article précis :

  • Le féminin : l'article die,
  • Le masculin : l'article der,
  • Le neutre : l'article das.

Sachez tout de même, qu’une fois au pluriel, il n’y a plus de genres. L’article est automatiquement l’article du féminin : Die.

La syntaxe allemande

Avant de pouvoir faire des phrases et espérer progresser en allemand, il faut savoir comment elles se forment.
La syntaxe allemande est en effet très éloignée du français.

De ce fait, vous ne devez pas négliger cette étape importante de votre apprentissage de la langue.

Vous devez savoir en premier lieu qu’il ne faut jamais tenter de traduire une phrase en allemand directement depuis le français.
Ne pas tenir compte de cet élément essentiel vous induira quasi-systématiquement en erreur.

Selon que votre phrase en allemand est déclarative, interrogative, ou impérative, sa structure ne sera pas la même.
Vous devez donc faire des fiches claires qui résument la syntaxe d’une phrase selon sa forme, cela vous aidera à clarifier votre esprit sur ce sujet.

Pour une phrase déclarative en allemand, deux types de constructions sont possibles, mais le verbe sera toujours placée en deuxième position.

Exemple : « l’enfant joue dans le jardin ce matin »
-Das Kind spielt am Morgen im Garten
 / Am morgen spielt das Kind im Garten

Le verbe (spielt) est placé exactement au même endroit dans les deux cas. Pourtant, le sens de la phrase ne change pas.

Apprendre à faire des phrases simples en allemand

La phrase déclarative est donc la phrase la plus simple à construire en allemand.

Les positions des mots dans la phrase sont assez semblables à la langue française.

Dans la majorité des cas, on trouvera :

  • Sujet + Verbe + Autres éléments

Exemple :

  • Tom geht zur Schule. Tom va à l’école.

Il n’y a rien de compliqué, pas de complications, pas de pièges. Du moins pour l’instant...

Pour vous aider à faire des phrases simples en tant que débutant, voici des locutions et connecteurs logiques qui pourront vous aider :

  • Où : wo,
  • Comment : wie,
  • Et : und,
  • Avec : mit,
  • Mais : aber,
  • Ensuite : dann,
  • En outre : außerdem,
  • Bien que : obwohl,
  • Que : daβ,
  • Parce que : weil,
  • Car : denn,
  • Aussi : auch,
  • Vraiment : wirklich.

Les verbes en allemand : infinitif et radical

La connaissance des verbes à l’infinitif est la base de tout apprentissage de la conjugaison.

En effet, afin de pouvoir conjuguer correctement les verbes en allemand, il vous faudra maitriser leurs structures.

Comment faire des fiches de révisions de cours d'allemand ?
Bien connaître la structure des verbes pour apprendre l'allemand.

Chaque verbe est constitué d’un radical verbal, généralement suivi par « n » ou « en ».
Ainsi, le verbe infinitif « kommen » (venir) est structuré ainsi : komm est le radical, -en est la terminaison.
Ceci est la forme la plus générale des verbes de la langue allemande, et ce que l’on apprend à tous les débutants.

Cependant, il faut savoir que certains verbes diffèrent légèrement.
Ils terminent en effet par « ieren » à l’instar de « kopieren » ou « studieren ».
Dans ce cas, leurs terminaisons est faite de « ier » puis de « en ».

Les verbes de base à connaître :

  • Avoir : haben,
  • Etre : sein,
  • Avoir besoin de : brauchen,
  • Lire : lesen,
  • Dormir : schlafen,
  • Manger : essen,
  • Faire : machen,
  • Apprendre : lernen,
  • Chanter : singen,
  • Nager : schwimmen,
  • Danser : tanzen,
  • Jouer : spielen,
  • Trouver : finden,
  • Demander : fragen,
  • Dire : sagen,
  • Comprendre : verstehen,
  • Voir : sehen,
  • Venir : kommen,
  • Donner : geben,
  • Aider : helfen,
  • Parler : sprechen,
  • Habiter : wohnen,
  • Chercher : suchen,
  • Acheter : kaufen,
  • Apporter : bringen,
  • Montrer : zeignen,
  • Rire : lachen,
  • Croire : glauben,
  • Expliquer : erklären.
Les meilleurs professeurs d'Allemand disponibles
1er cours offert !
Nora
4,9
4,9 (7 avis)
Nora
50€
/h
1er cours offert !
Klaus
5
5 (6 avis)
Klaus
15€
/h
1er cours offert !
Professeur
5
5 (5 avis)
Professeur
40€
/h
1er cours offert !
Ines
Ines
30€
/h
1er cours offert !
Xavier
4,7
4,7 (6 avis)
Xavier
35€
/h
1er cours offert !
Ana
5
5 (1 avis)
Ana
35€
/h
1er cours offert !
Juliette
Juliette
20€
/h
1er cours offert !
Ann-sophie
Ann-sophie
20€
/h
1er cours offert !
Nora
4,9
4,9 (7 avis)
Nora
50€
/h
1er cours offert !
Klaus
5
5 (6 avis)
Klaus
15€
/h
1er cours offert !
Professeur
5
5 (5 avis)
Professeur
40€
/h
1er cours offert !
Ines
Ines
30€
/h
1er cours offert !
Xavier
4,7
4,7 (6 avis)
Xavier
35€
/h
1er cours offert !
Ana
5
5 (1 avis)
Ana
35€
/h
1er cours offert !
Juliette
Juliette
20€
/h
1er cours offert !
Ann-sophie
Ann-sophie
20€
/h
1er cours offert>

Les verbes faibles, les verbes forts et les verbes mixtes

Pour améliorer vos compétences linguistiques en allemand, et pourquoi pas un jour devenir bilingue, vous devez distinguer les différentes catégories de verbes.

Les verbes faibles ont un conjugaison régulière, et se décline tous sur la même forme.
Ainsi, leur radical ne change jamais.

Par exemple, le radical du verbe « machen » (faire) ne changera jamais, qu’il soit conjugué au présent, au prétérit ou au parfait.

Les verbes forts en allemand sont quant à eux des verbes irréguliers.

De ce fait, leur radical change en fonction de la conjugaison.
Le plus simple pour apprendre l’allemand débutant est de les apprendre par cœur.

Les verbes mixtes allemand sont un mélange des deux précédentes formes : leur radical change comme les verbes forts, mais la terminaison est la même que pour les verbes faibles.
C’est pour cela que l’on peut les appeler aussi les verbes faibles irréguliers.

Réalisez des tableaux de verbes pour mieux vous débrouiller, et faites régulièrement des exercices d’allemand pour vous entrainer.

Comment utiliser les verbes allemand ?
L'allemand peut être une langue compliquée sur certaines leçons.

La reconnaissance et l’utilisation de la négation

En allemand, il existe plusieurs façons de faire comprendre et d’exprimer la négation.

La négation « nein »

Le « nein » correspond au « non » français, comme réponse à une question.

Exemple :

Kommst du zur schule ? Viens-tu à l’école ?
Nein. Non.

Les négations « nicht » et « kein »

Cette négation correspond au « ne....pas » en français. Elle est souvent employé avec un verbe.

Exemple :

  • Ich gehe zur Schule. Je vais à l’école.
  • Ich gehe nicht zur Schule. Je ne vais pas à l’école.

Comme vous pouvez le voir, il n’y a pas deux mots comme en français pour exprimer la négation. Un seul suffit.

La négation « kein », elle, est plus largement employé avec un article, un nom.

Exemple :

  • Es ist eine Schule. C’est une école.
  • Es ist kein Schule. Ce n’est pas une école.

Les déclinaisons de la langue allemande

Comme le latin ou le russe, l’allemand est une langue de déclinaison.
Pour apprendre à parler allemand, il faut donc maitriser ces déclinaisons.

Dans la plupart des cours d’allemand en ligne pour débutant, les déclinaisons font l’objet d’une attention particulière. En effet, c’est la clé pour pouvoir s’exprimer correctement.
Cela peut faire peur au premier abord, car cela n’existe pas dans votre langue maternelle.
Mais il suffit juste de les apprendre, et de pratiquer régulièrement pour les intégrer parfaitement !

Dans la langue allemande, les articles, les noms, les pronoms et les adjectifs se déclinent.

Les quatre critères de ces déclinaisons sont l’accusatif, le génitif, le nominatif et le datif.
Pour compliquer un peu les choses, cela se fait aussi en fonction du genre (masculin, féminin, neutre et pluriel).

Ne négligez surtout pas cette leçon d’allemand, au risque de ne jamais rien comprendre à la grammaire allemande.

Les différentes formes du pluriel

Une autre des leçons essentielles au bon apprentissage des langues vivantes consiste à savoir mettre les noms au pluriel. Très important pour votre prochain cours allemand !

Pour la plupart des mots allemands, il faudra rajouter des lettres à la fin du mot, ce que l’on appelle le suffixe du pluriel.
Les différents suffixes du pluriel en allemand sont -e, -en, -n, -er et -s.

Comment connaître la conjugaison allemande ?
S'organiser pour bien assimiler la grammaire allemande.

Les règles du pluriel sont diverses, et de nombreux facteurs rentrent en jeu.
Par exemple, vous utiliserez -e pour la majorité des noms masculins.

Cependant, ceux qui terminent par -chen ou -ien n’ont pas de suffixe au pluriel.

Encore une fois, réaliser des fiches et des tableaux explicatifs quand on apprend l’allemand débutant est la meilleure façon de comprendre les règles de grammaire.

Les adjectifs possessifs et numéraux

Ça aussi, cela fait partie des cours d'allemand débutant !

Afin de pouvoir tenir une conversation en allemand et de construire des phrases correctes, vous devez connaître les adjectifs possessifs et numéraux. Rien de tel d'ailleurs que de se munir d'un dictionnaire français-allemand pour les connaître !

Les adjectifs possessifs (ou pronoms possessifs) sont donc relatifs à un possesseur.
Ils accompagnent le nom et se placent toujours devant lui.


Certains pronoms possessifs peuvent aussi complètement remplacer le nom.
Dans ce cas encore, leurs formes sera différentes.

Les adjectifs numéraux en allemand sont quant à eux classés en deux catégories : les cardinaux (qui servent à dénombrer) ou les ordinaux (relatifs à un classement).
Comme pour les verbes forts, le plus simple pour progresser est de les apprendre par cœur.

Entraînez-vous avec des cours allemand.

Les repères spatio-temporels allemands

Afin de compléter encore votre enseignement de la langue de Goethe et se perfectionner, il faut connaître les différents repères spatio-temporels.

La meilleure manière de réviser et d’assimiler les différents adverbes temporels et prépositions de lieux est la pratique régulière d’exercices d’allemand.

Cela vous permettra de répondre à toutes les questions précises que l’on vous posera en allemand.



Vous vous habituerez ainsi à « erst » (à ce moment-là), « selten » (rarement), à « auf » (sur) ou à « hinter » (derrière).
Cette liste est bien évidemment très loin d’être exhaustive : comme en français, il y en a beaucoup et les nuances sont nombreuses.

L’enrichissement de son vocabulaire allemand

Lorsque vous savez comment on se présente en allemand, comment on conjugue un verbe et comment on construit une phrase, il reste encore le vocabulaire.

Et quand on apprend une langue étrangère, on n’arrête jamais d’enrichir son vocabulaire.

Pour améliorer votre expression orale, il va falloir intégrer l’allemand à votre vie quotidienne.

Lisez des journaux allemands qui vous donneront une meilleure compréhension, parlez avec un natif allemand qui vous donnera des conseils…


Et pourquoi ne pas partir étudier en Allemagne ou trouver un emploi en Allemagne pour une immersion encore plus totale ?

Vous pouvez aussi tout simplement découvrir une ville allemande dans le cadre de vos vacances.

Toutes ces techniques enrichiront votre vocabulaire. Vous serez ainsi apte à tenir parfaitement une conversation.


Faire appel à un professeur particulier vous permettra aussi de progresser.

Comment apprendre du vocabulaire allemand ?
Prêt à vous faire des fiches de vocabulaire ? Cela peut être l'une des clefs pour progresser.

Voici quelques mots de vocabulaire de base.

Les couleurs en allemand :

  • Les couleurs : die Farben,
  • Noir : schwarz,
  • Gris : grau,
  • Marron : braun,
  • Vert : grün,
  • Bleu : blau,
  • Violet : violett,
  • Rouge : rot,
  • Orange : orange,
  • Rose : rosa,
  • Jaune : gelb,
  • Blanc : weiß.

Les formules de politesse :

  • Bonjour : Guten Tag (ou guten Morgen, le matin),
  • Bonsoir : Guten Abend,
  • Salut : Hallo (ou Tschüss pour dire au revoir),
  • Au revoir : Auf wiedersehen,
  • S’il vous plait : bitte/bitteschön,
  • Merci : danke/dankeschön.

Il existe un nombre presque infini de mots de vocabulaire. Il est rare d’atteindre le niveau de connaissance d’une personne bilingue pour qui l’allemand serait la langue maternelle. Cependant, il peut être judicieux de faire des fiches régulièrement pour acquérir un grand nombre de mots de vocabulaire.

Vous pouvez par exemple réaliser des fiches thématiques sur :

  • La famille,
  • Les parties du corps humain,
  • Les vêtements,
  • La maison,
  • Les transports,
  • L’environnement,
  • Les fruits et légumes,
  • Le commerce,
  • Le temps et les saisons,
  • Les loisirs,
  • Le voyage,
  • Le sport,
  • Les animaux,
  • Les métiers,
  • Etc.

Apprendre l’allemand pour débutants : les astuces

Choisir un séjour linguistique ou partir en immersion en Allemagne

L’une des meilleures façons pour apprendre une langue étrangère est de partir en immersion dans un pays. Se retrouver au quotidien dans un environnement où l’on ne comprend pas un mot peut en effrayer plus d’un. Pourtant, de nombreuses personnes sont passées par là pour apprendre une langue le plus rapidement possible.

Partir en Allemagne quelques temps serait alors la réponse miracle pour apprendre l’allemand. À condition d’y mettre du sien !

En effet, une grande majorité d’Allemand sait très bien parler anglais. La facilité, si vous parlez également anglais, serait alors de communiquer dans la langue de Shakespeare. Et cela est souvent assez tentant quand on se sent frustré de ne pas comprendre ou de ne pas être compris.

Pourtant, il est essentiel de faire l’effort de pratiquer la langue allemande le plus possible. Votre oreille s’habituera très vite à l’accent, et même si vous ne connaissez pas un mot d’allemand, il y a de grande chance pour que vous repartiez d’Allemagne avec un niveau plus que satisfaisant.

Pour vous donner un coup de pouce, vous pouvez choisir de faire un séjour linguistique. Celui-ci vous permettra d’alterner entre découverte de la culture et cours d’allemand.

Comment apprendre l'allemand débutant ?
Quoi de mieux que d'apprendre l'allemand tout en découvrant la belle ville de Berlin ?

Prendre des cours d’allemand avec un professeur particulier

Apprendre l’allemand quand on débute peut aussi se faire via des cours particuliers de langue. L’allemand est une langue assez pratiquer pour trouver facilement un professeur qui vous correspond. Il suffit de regarder du côté des petites annonces ou des plateformes comme Superprof.

Choisir un prof particulier est idéal pour pouvoir suivre un programme qui vous intéresse. Contrairement aux écoles de langue, le professeur bâtira le cours en fonction de vos envies, de vos passions et de vos objectifs. Vous pouvez être sûr de ne pas vous ennuyer et d’apprendre la langue dans les meilleures conditions.

De plus, le professeur est tout à vous durant l’heure de cours. Vos progrès iront alors beaucoup plus vite.

Sans parler du fait que les cours seront adaptables en fonction de votre emploi du temps, un avantage à ne pas négliger, surtout quand on débute.

Apprendre les bases de l’allemand autodidacte

Il est aussi tout à fait possible d’apprendre à parler allemand tout seul, de façon autodidacte. Dans ce cas il vous faudra une bonne dose de motivation mais rien n’est impossible. Il est aussi important de travailler régulièrement. En pratiquant un peu l'allemand tous les jours ou toutes les semaines, l'apprentissage est possible.

Essayez de vous trouver une motivation concrète comme un voyage en Allemagne, un correspondant allemand avec qui discuter, etc.

De nombreuses ressources peuvent vous accompagner dans cet apprentissage comme par exemple les tutoriels vidéos, les applications de langues, les manuels scolaires, les supports culturels (livres en allemand, séries allemandes, etc). Il existe également des cafés polyglottes dans la plupart des grandes villes. Ces cafés vous proposent de vous retrouver entre germanophone et francophone pour discuter et progresser ensemble. Vous devriez vite réussir à vous construire des bases solides tout en respectant votre propre rythme et en vous amusant !

Besoin d'un professeur d'Allemand ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.