En tenant compte de tous ses dialectes, le langage arabe rassemble près de 300 millions de locuteurs, ce qui en fait le 4ème idiome le plus parlé de la planète.

Les arabophones sont des ressortissants de multiples États, mais ils sont en grande majorité de religion musulmane, lien culturel qui leur permet de passer outre les frontières en puisant dans ce socle commun de références religieuses.

Si tous les musulmans ne sont pas de souche arabe, les islamites (c'était le terme en vogue chez les islamologues français du XIXè siècle, à l'instar du père Henri Lammens) de tous pays passent nécessairement par ce véhicule de communication dans leur vie spirituelle.

Aussi, ceux qui maîtrisent la langue arabe sont plus de 350 millions sur la Terre ! Un nombre en hausse constante.

Le monde arabo-musulman portant bien son nom, nous présenterons en long et en large les principes des prières en arabe, et ne consacrerons qu'une toute petite section aux prières arabes qui seraient antérieures à l'ère coranique.

Le credo musulman

« Allah est Dieu et Muhammad est son envoyé. »

Cette traduction française possible de la chahada (profession de foi de l'islam) compte parmi les phrases les plus universellement connues.

C'est le fondement, avec le Coran, de la foi musulmane.

Celle-ci, quelle que soit la confession considérée (chiite, sunnite, etc. : nous n'entrerons pas dans le détail de ces schismes ni de leur implications géopolitiques toujours susceptibles d'être transcendés par la croyance au Mahdi et le califat), repose sur cinq piliers.

Apprendre la langue arabe permet aux musulmans de se perfectionner dans leur vie divinisée.
La pierre noire | Continuité du Saint des saints par son vide matérielle, elle a échappé au Déluge dans l'héritage d'Abraham
  1. Le premier est celui de l'attestation de foi, que nous venons d'évoquer en exergue.
  2. Le deuxième, c'est la prière, avec des mots arabes bien sûr, que nous allons étudier ci-dessous.
  3. Le troisième, c'est la zakat, c'est-à-dire l'aumône ou l'œuvre de miséricorde temporelle.
  4. Le quatrième, c'est le respect du ramadan, revenant chaque année pour une période d'un mois lunaire.
  5. Le cinquième et dernier, qu'il serait difficile de réaliser très souvent, mais qui doit consacrer la vie du croyant, est le pèlerinage à La Mecque, capitale religieuse de l'univers islamique. Sur place, le sanctuaire réserve un parcours particulier, autour de la kaaba et du mont Arafat en particulier.

Découvrez également les clés des cours d'arabe enfants...

Prier en arabe : les gestes rituels musulmans accompagnant la parole

Vous n'apprendrez pas forcément ceci en cours arabe.

Psalmodier n'est pas tout pour s'adresser au Créateur : un certain nombre de gestes et d'attentions sont nécessaires à la bonne marche rituelle de cet acte d'hygiène surnaturelle quotidien.

Avant toute chose, il faut pouvoir se mettre en prière dans un endroit approprié, c'est-à-dire propre et un minimum digne d'une conversation avec le divin. Les salles de prière et les mosquées offrent théoriquement une garantie sur ce point.

S'équiper d'un tapis devient dans cette perspective nécessaire, notamment parce qu'on aura pris soin, avant de prier, d'inspecter ses vêtements et son aspect physique afin de se présenter en état de pureté.

Comment apprendre à parler arabe avec les prières ?
Les ablutions sont obligatoires avant de procéder à la prière. C'est pour cette raison que vous trouverez toujours de l'eau près d'une mosquée.

Les ablutions avant la prière

Les ablutions sont un passage à peu près obligés avant la prière. De nombreux blogs spécialisés en donnent des détails précis en fonction des situations.

Avant de commencer les ablutions, il faut formuler mentalement l'intention de le faire puis dire :

"Au nom de Dieu, Le Clément, Le Miséricordieux
BISMILLAAHI-RRAHMAANI-RRAHIM"

Le nettoyage commence par les deux orifices servant à aller aux toilettes que vous devez laver à l'eau claire. L'ordre doit être respecté :

  • Vous vous lavez ensuite trois fois les mains jusqu'aux poignets avec de l'eau,
  • Vous vous rincez trois fois la bouche en portant l'eau à vos lèvres avec votre main droite,
  • Vous vous rincez le nez trois fois en aspirant et expirant de l'eau portée avec votre main droite,
  • Vous vous lavez le visage trois fois en portant l'eau avec vos deux mains,
  • Vous vous lavez les bras jusqu'aux coudes en prenant de l'eau dans votre main et en la faisant glisser jusqu'au coude trois fois en commençant par le bras droit puis en passant au bras gauche,
  • Vous passez vos mains mouillées dans vos cheveux une fois du front jusqu'à la nuque puis de la nuque jusqu'au front,
  • Vous nettoyez l'intérieur et l'extérieur de vos oreilles une fois,
  • Vous vous lavez les pieds trois fois en passant votre auriculaire entre chaque orteil, d'abord le pied droit puis le pied gauche.

A la fin, vous devez dire le shahada car cela constitue une Sunna authentique du prophète :

"Ash hadu ana la ilaha ila ALLAH,
wa achadu anna Muhammed rasoul Allah"

Sur le site Islam à tous, vous trouverez aussi des conseils si vous n'êtes pas dans un lieu où l'eau est accessible, sur le Ramadan et sur comment vous convertir si vous êtes dans cette démarche.

Où trouver des cours d'arabe lyon ?

Les changements de position pendant la prière en arabe

Ensuite, pendant l'acte de foi proprement dit, divers signes physiques ponctuent les raka : 

  • Des changements de position (debout, geste de révérence ou ruku, à genoux face contre terre, accroupi…),
  • Des mouvements des mains (les lever au début pour la première invocation, puis sur le torse…),
  • L'orientation de la tête (vers le ciel, vers le sol, dans telle ou telle posture), etc.

Les explicatifs illustrés sont particulièrement précieux pour s'imprégner de l'atmosphère qui doit régner sur les différentes phases de la prière islamiste.

Prière arabe : les principes de l'oraison en langue arabe

Mais revenons-en au sujet qui nous intéresse plus spécialement ici : la prière !

Les villes musulmanes et certains quartiers occidentaux sont appelés à l'oraison par le muezzin, car la journée doit être ponctuée de 5 moments de recueillement (de 5 à 10 minutes) appelés « salat » :

  1. Fajr, comportant deux temps (ou « rakka »), à l'aube ;
  2. Dhur, en quatre rakka, juste après midi ;
  3. Asr, en quatre également, en plein après-midi ;
  4. Maghrib, en trois, lorsque le soleil se couche ;
  5. Et Isha, pour finir, en quatre étapes, dans la nuit.

C'est la course du soleil qui indique les moments opportuns pour l'oraison.

À chaque fois, en s'étant assuré d'avoir fait tous les préparatifs nécessaires, le fidèle se tourne vers la grande mosquée de La Mecque, en Arabie Saoudite, où se trouve la kaaba. Cette orientation (qui tombe en effet grosso modo vers l'est depuis la France) s'appelle la « qibla ».

La prière commence en station debout. Elle ne doit pas être une action mécanique et roborative : non, elle implique – en plus du devoir qu'a la créature de louer son Seigneur – une mystique, d'où la nécessité d'avoir une intention droite avant de prononcer ses premières psalmodies.

La séquence orale s'ouvre alors par la célèbre antienne « Allahu akbar ».

 

La conversion à la foi musulmane est fréquente, notamment dans les banlieues françaises, au point qu'il existe des sites didactiques spécialement conçus pour eux, afin d'apprendre ce qu'est la prière en arabe.

« Le site des convertis francophones » met en avant un tas de supports audiovisuels aussi bien qu'écrits avec d'intéressantes traductions, et des mises en regard des textes originaux en arabe avec leurs équivalents francophones.

Pour les plus conventionnels, ou des cours d'arabe en ligne comme en librairie, il est possible de commander des manuels de la prière chez les musulmans.

Les deux titres les plus connus et conseillés par les imams de toute obédience sont Comment faire la prière pour adolescents et adultes (3 €) et Comprendre et corriger le Salât (8 €, pour entrer davantage dans les détails de la pratique religieuse).

Découvrez par ailleurs comment bien écrire en arabe...

Que dit-on et que fait-on pendant les prières en arabe ?

Comment parler arabe ?
Internet regorge de ressources pour vous permettre d'apprendre l'arabe et de mieux comprendre la signification des prières musulmanes.

Passons au côté pratique. Vous trouverez plus d'informations sur le site Islam à tous et notamment des dessins et des audios pour ne pas vous tromper.

La première rakka

Première position :

  • Levez vos mains aux épaules en disant Allahou Akbar (Dieu est le plus grand),
  • Posez votre main gauche sur votre poitrine et votre main droite par dessus en récitant l'invocation du commencement :
    • "Soubhanaka al-lahoumma wa bihamdika wa tabaraka ismouka, wa ta ala jaddouka wa la ilaha rayrouka" qui veut dire "Gloire à toi ô mon Dieu, louange à toi ! Que ton nom soit béni ! Que ta gloire soit exaltée ! Il n’y a pas d’autre Dieu que toi !"
  • Puis vous récitez la première sourate du Saint Coran :
    • "Bismillah ar rahman ar rahim
      Al hamdou lillahi rabbi al alamine
      Ar rahman ar rahim
      Maliki youmiddine
      iyyaka na aboudou wa iyyaka nasta ine
      ihdina s sirata L moustakime
      Sirata L ladine ane amta alayhime, rayrill mardoubi alayhime
      wa la da line.
      Amine" (qui ne fait pas partie de la sourate mais vient compléter)
    • Traduction : "Louange à Allah, Seigneur de l’univers.
      Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,
      Maître du Jour de la rétribution.
      C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours.
      Guide-nous dans le droit chemin.
      Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés."
  • Ensuite, uniquement dans les deux premières rakka des prières de la journée, vous devez réciter quelques versets du Coran.

Deuxième position :

  • En position mains ouvertes autour de votre tête, prononcez de nouveau Allahou Akbar,
  • Puis inclinez-vous en mettant vos mains sur les genoux (cette position s'appelle le roukou),
  • Et dites à trois reprises : "Soubhana rabbiya L azim" ce qui signifie "Gloire et louange à mon seigneur tout puissant". 

Troisième position :

  • Relevez-vous en dirigeant vos mains vers vos épaules et dites "Sami aL lahou li mane hamidah" ce qui veut dire "Que Dieu entende celui qui te loue"
  •  Une fois redressé, remettez vos bras le long du corps et dites "Rabbana wa lakal hamde" ce qui signifie "O notre seigneur, à toi les louanges".

Quatrième position :

  • Mettez-vous à genoux et plongez vers le sol, les mains ouvertes paumes contre terre en disant Allahou Akbar
  • Le front posé au sol, toujours dans la même position appelée Soujoud, dites trois fois "Soubhana rabbiya L ala" ce qui veut dire "Gloire à mon Seigneur l’exalté"

Cinquième position :

  • Relevez la tête en gardant les mains au sol et dites Allahou Akbar
  • Redressez-vous et asseyez-vous sur vos talons en mettant votre poids sur le talon gauche et en redressant votre pied droit. Dites une, deux ou trois fois selon vos envies : "Rabbi ghfer Li" qui signifie "O mon seigneur, pardonne moi".

Sixième position :

  • Prosternez-vous une nouvelle fois en disant Allahou Akbar
  • Et le front posé au sol, dites de nouveau trois fois "Soubhana rabbiya L ala" ce qui veut dire "Gloire à mon Seigneur l’exalté"
  • Relevez-vous en posant vos mains sur votre poitrine, main gauche en dessous et dites Allahou Akbar.

Ainsi s'achève la première rakka.

Comment apprendre la prière en arabe ?
La prosternation est importante dans la prière en arabe. Il est essentiel de bien connaître tous les gestes et paroles pour bine la réaliser.

La deuxième rakka

Première position :

  • Redressez-vous main gauche sur la poitrine, main droite par-dessus, répétez tous les mouvements et paroles de la première ra'ka à partir de la sourate
  • Seule différence, lorsque vous vous redressez après la deuxième prosternation, vous vous asseyez sur vos talons poids vers le talon gauche et vous récitez la profession de foi (tashahoud) : "At tahiyyat lillah, was salouat wat tayyibatou, as salam alayka ayyouhannabi wa rahmatoullahi wa barakatouh, as salam alayna wa ala ibadillahi S salihin", qui veut dire "Salut à Dieu ! Ainsi que les prières, et les bonnes choses, que le salut soit sur toi Ô Prophète, ainsi que la clémence de Dieu et ces bénédictions ! Que le salut soit sur nous et sur les serviteurs de Dieu vertueux !"

Deuxième position :

  • Vous restez dans la position et vous levez l'index droit en disant : "Achadou an la ilaha illalllah wa achadou anna Mouhammadane abdouhou wa rasoulouhou" ce qui veut dire "Je témoigne qu’il n’y a d’autre divinité que Dieu, je témoigne que Mouhammad est son serviteur et son envoyé". 

Les prières d'Ibrahim

La prière de deux ra'ka se termine en récitant les prières d'Ibrahim. Si vous devez effectuer trois ou quatre ra'ka, il faudra prononcer les prières d'Ibrahim à la fin.

"Allahouma sali ala Mouhammad
wa ala ali Mouhammad kama salayta ala ibrahim
wa ala ali ibrahim,
wa barek ala Mouhammad
wa ala ali Mouhammad kama barakta ala ibrahim
wa ala ali ibrahim fi-il alamina inaka amidone majide"

Traduction :

"Ô mon Dieu, prie sur Muhammad,
Et sur la famille de Muhammad comme tu as prié sur Ibrahim
Et la famille d’Ibrahim,
Et répands tes bénédictions sur Muhammad,
Et sur la famille de Muhammad comme tu les as répandu sur Ibrahim
Et sur la famille d’Ibrahim. A Toi vont les louanges et la gloire."

Après avoir prononcé les prières en étant assis sur votre talon gauche, vous devez tourner votre tête à droite et dire "As salam alayikoum wa ramatoullah", "Que le salut et la miséricorde de Dieu soient sur vous."

Puis tournez votre tête vers la gauche et prononcez la même formulation une deuxième fois.

Après la prière, il faut prononcer une invocation :

"A Starrfirou-l-lâ , A Starrfirou-l-lâ , A Starrfirou-l-lâ
Allâhoumma anta s-salâmou wa minka s-salâmou, tabârakta yâ dhâ-l-jalâli wa-l-ikrâm."

Traduction :

"Je demande pardon à Allah [ trois fois ].
Ô Seigneur ! Tu es la Paix et la paix vient de Toi. Béni sois-Tu, ô Digne de glorification et de munificence."

Comment devenir musulman ?
La prière à la mosquée ou à la maison change quelque peu. A vous de vous adapter et d'apprendre les variations.

Comment faire lorsqu'on doit prononcer trois ou quatre ra'ka ?

Voici un schéma de prière dans la journée selon le site Islam à tous :

  • La prière du matin Salat Fajr : 2 ra’ka et tashahoud, puis les prières d'Ibrahim,
  • La prière du midi Salar Duhr, la prière de l'après-midi Salat Asr et la prière du soir Salat Isha : 2 ra'ka et tashahoud, vous vous relevez 2 ra'ka et tashahoud et les prières d'Ibrahim,
  • La prière du coucher du soleil Salat Maghreb : 2 ra'ka et tashahoud, vous vous relevez et vous faite 1 ra'ka et tashaoud puis les prières d'Ibrahim.

Si vous devez prononcer trois ra'ka, vous faites les deux ra'ka et la prière de foi (tashahoud) puis vous vous relevez et vous faites le premier ra'ka et tashahoud avant de finir par les prières d'Ibrahim.

Il existe d'autres variantes de prières que vous pourrez trouver sur le site Islam à tous facilement :

  • La prière du vendredi,
  • La prière de nuit,
  • La prière en commun,
  • La prière mortuaire,
  • La prière du voyageur,
  • La prière du malade,
  • La prière Ach-Chaf' et Al Witr,
  • La prière Nafila pour les 30 nuits du Ramadan,
  • La prière de l'Aid Al Fitr et de l'Aid al Adha à la maison ou à la mosquée,
  • La prière de la consultation,
  • La prière de la nuit du destin,
  • La prière de l'éclipse solaire et de l'éclipse lunaire...

De quelle linguistique arabique s'inspirer pour prier en arabe ?

L'arabe parlé au Maghreb n'est pas le même que du côté de l'Orient.

Un seul arabophone sur six (voire sept) emploie quotidiennement l'arabe littéraire comme langue maternelle.

Cela correspond à ce que les linguistes appellent l'« arabe égyptien », calqué sur le contenu du Coran, comme on peut le savoir en prenant un cours d'arabe à domicile.

La prière musulmane s'accomplit dans cet arabe classique, ce qui fait que des natifs du Maroc ou d'Algérie peuvent avoir au début un peu de difficultés à tout comprendre.

D'ailleurs, beaucoup de musulmans, surtout dans les pays européens, ne sont pas à l'aise avec l'écriture arabe traditionnelle.

Pour les aider dans leur zèle, il est très facile de trouver sur Internet ou sur des supports papier des didacticiels pour prier dans la « langue du Prophète » grâce à des incantations arabes retranscrites en alphabet français.

Il est plus facile pour beaucoup de lire « Allahu Akbar » plutôt que « الله أَكْبَر » !

Ce qui ne dispense pas de se mettre à bonne école coranique en trouvant un professeur d'arabe pour devenir incollable sur les lettres arabiques…

De façon ludique, le Blog-Islam.Com offre des planches de BD à enregistrer puis à imprimer, où il n'y a qu'à se laisser guider de bulle en bulle.

Apprendre à prier en arabe est sans doute plus facile que de se mettre à jouer un instrument de musique, ce qui tombe d'autant mieux que les deux choses sont totalement incompatibles.

Dans les deux cas, on trouvera facilement des tutos vidéos pour ceux qui seraient réticents à apprendre l'écrit ou qui seraient vraiment trop connectés.

 

D'ailleurs, pour être un fidèle suivant de Mahomet, entendre de l'arabe dûment prononcé permet d'éviter de prendre de mauvais tics langagiers en matière de prononciation ou d'accent.

La compréhension orale de l'arabe commence par une écoute attentive !

D'autres religions qui ont recours à des oraisons en arabe

Le calendrier lunaire traditionnel des musulmans commence avec l'Hégire le 16 juillet 622 (la fuite de Mohamed vers Médine).

En amont de cette date, la langue arabe existait déjà et servait de moyen de communication à des individus professant d'autres fois, chrétienne notamment.

Ceux-ci peuvent retrouver des références connues dans l'Alcoran, où les noms sont simplement arabisés ou islamisés (Myriam, Yeshoua…). Un texte à étudier lors d'un cours d'arabe débutant !

Les communautés chrétiennes d'Orient sont de plus en plus rares et appartiennent à différentes Églises, certaines étant rattachées à Rome (Église catholique), d'autres dépendant d'un patriarcat dit « orthodoxe » ou étant carrément autocéphales.

La propreté et la pudeur sont deux éléments nécessaires, en plus de la pureté (qui exclut les périodes de règles), pour la prière islamique.
Une femme voilée se rendant à la prière | source : visualhunt.com

Ainsi, les Coptes sont les plus anciens habitants subsistants de l'Égypte, antérieurement à la conquête arabe.

Mais la plupart de ces communautés ont une langue sacrée différente de l'arabe pour vivre de la loi du Christ.

Le syriaque, à titre d'exemple, bien que sémitique comme l'arabe, appartient cependant au sous-groupe des langues araméennes.

Ce qui n'empêche pas l'existence d'un Notre Père en langue vernaculaire arabe.

Les alaouites (résurgence de paganisme ayant assimilé des éléments monothéistes) sont encore à part, puisqu'ils utilisent vraiment un dialecte arabe : présents en Syrie, au Liban et en Turquie, ils ont d'ailleurs contribué pour certains à la naissance du nationalisme, puis du socialisme pan-arabe.

Découvrez enfin comment apprendre l'alphabet arabe ou comment trouver des cours d'arabe paris.

Besoin d'un professeur d'Arabe ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.