"Une langue vous place dans un couloir pour la vie. Deux langues vous ouvrent toutes les portes le long du chemin." Frank Smith (né en 1968)

Comment prononcer le portugais, cette langue latine qui semble phonétiquement éloignée des idiomes romans ?

Apprendre à parler portugais permet d'entrer en communication avec plus de 280 millions de locuteurs dont c'est la langue maternelle, parlée sur quatre continents.

Selon le célèbre site Babbel, l'entreprise de formation en langues vivantes, le portugais contiendrait plus de 3 000 phonèmes, ce qui en ferait la langue européenne la plus riche.

En outre, prononcer le portugais est un challenge pour nombre de francophones.

Voyons sans plus attendre comment travailler sa prononciation de la langue portugaise.

Prononciation portugais : le portugais du Brésil ou du Portugal ?

Avant de se lancer dans des cours de portugais paris, il faut savoir que cette langue n'est ni uniforme ni homogène.

Divers aspects de la langue portugaise varient à un point tel que l'on parle même de portugais brésilien, par opposition à celui qui est usité en Afrique ou en Europe.

Apprendre quelques mots pour se faire comprendre dans la vie courante à l'étranger.
Arrivé au Portugal, il faut bien se débrouiller pour demander un café !

Ce n'est donc pas une seule et même langue puisqu'il y a quelques différences qui affectent l’orthographe des mots ou la grammaire portugaise selon les régions lusophones où l'on se rend.

Pareillement, la prononciation est différente tant au Portugal qu'au Brésil.

Au Brésil, la langue possède beaucoup de voyelles ouvertes et se distingue par sa douceur, ainsi que par un rythme marqué et cadencé.

Le portugais brésilien est souvent qualifié de langue coulante et chantante. Par opposition, le portugais du Portugal sera quant à lui plus guttural et les voyelles seront plus souvent fermées.

L'accentuation du portugais

Tout d'abord, les mots en portugais sont fortement nasalisés : on produit le phonème avec le palais abaissé de façon à ce que de l'air puisse passer par le nez en le prononçant.

Les voyelles nasales en portugais sont matérialisées par le tilde, un accent placé au-dessus des lettres de l'alphabet pour signaler leur accentuation. Il marque l'affaissement du "n" au cours du temps, et se place au-dessus des voyelles "o" ou "a".

Autre spécificité de base : le portugais est une langue où l'accent tonique est très fortement marqué.

Pour devenir lusophone, il faut savoir dissocier les syllabes toniques des syllabes atones. Comme en cours d'espagnol, on se rendra compte que chaque mot portugais de plusieurs syllabes comporte une syllabe tonique, qui sera fortement accentuée.

L'accentuation se fait sur la pénultième syllabe.

L'accent tonique en portugais, est très important : il permet de distinguer les homonymes et d'éviter les problèmes de compréhension orale liés à une accentuation au mauvais endroit.

En effet, accentuer la dernière syllabe ou l'avant-dernière pourra changer le sens de certains mots homophones : par exemple, les mots pais (parents) et país (pays).

La langue portugaise est truffée de petites subtilités qui, en tant que francophones, pourrait nous induire en erreur : par exemple, ce qui s’écrit "ou", en portugais, se prononce comme un "o" français.

Du même coup, pouco (signifiant peu de) se prononce [pocou], et l'on pourrait être tenté de traduire par "beaucoup", ce qui serait un contre-sens absolu.

En fait, il faudra retenir que c'est paradoxalement la langue brésilienne qui est la plus proche du portugais, et que c'est le portugais de Lisbonne qui a le plus évolué au cours de l'histoire de la langue.

Selon la plateforme d'apprentissage des langues Lingalog, "la prononciation du portugais de São Paulo est plus proche de celle du sud du Portugal, celle de Rio plus proche de celle de Lisbonne."

Ce à quoi il faudra ajouter d'autres particularités pour les autres pays usant le portugais dans leurs langues officielles : Angola, Mozambique, Guiné-Bissau, Cap-Vert, São Tomé et Principe, et Timor.

Besoin de cour de portugais ?

Prononciation portugais : quelques règles de base

Une bonne nouvelle qui satisfera bon nombre d'apprenants : les règles d'orthographe portugaise se conforment dans une large mesure à la prononciation.

Voici comment prononcer les lettres de l'alphabet latin portugais, pour se débrouiller et se faire comprendre lors d'un voyage au Brésil ou au Portugal.

Le parlé au Brésil, reconnu pour être plus chantant qu'au Portugal.
Prononcer le portugais brésilien est réputé plus facile qu'à Lisbonne... Sauf à Rio de Janeiro, dommage !

Prononcer les voyelles

Le portugais ne compte que cinq voyelles : a, e, i, o, u.

La lettre "a" se prononce comme en français, avec un son ouvert, comme dans Portugal. S'il porte une tilde ã, il se prononcera comme le mot pain en français.

La lettre "e" peut avoir 4 phonèmes différents :

  • Un son ouvert comme dans mère,
  • Un son fermé comme pour le mot français "été",
  • Un son plus fermé, comme un "e" muet en français, élidé à la fin des mots en portugais du Portugal mais pas en portugais brésilien,
  • Le son d'un "i" bref.

La voyelle "i" est longue et se prononce comme notre langue maternelle, mais peut revêtir deux sonorités :

  • Un "i" dit mouillé, comme dans le mot français "paille" : pai (père), lei (loi),
  • Un "i" muet, lorsqu’il y a plusieurs i non toniques dans un mot, ils dérivent en un "e" muet.

Le "o" peut être atone (se dit "ou" comme en français) ou tonique (plus ouvert, se dit "ó" comme dans sotte en français). Avec une tilde, õ, il se prononce comme dans sont en français.

Enfin, le "u" n'a qu'un son, il se prononce comme "ou" en français dans le mot coupe.

Prononcer les consonnes

Au cours de l'apprentissage du portugais, l'apprenant s'apercevra que cette nouvelle langue explorée se prononce souvent comme en français et est étrangement plus éloignée de l'espagnol, alors que ce dernier idiome provient aussi de la péninsule ibérique. Vous vous en êtes peut-être déjà rendu compte lorsque vous entendez parler un portugais (moi qui parle espagnol, je ne vois aucune similarité à l'oral...).

Par exemple, alors que les consonnes "j" et "v" se prononcent respectivement comme un "r" guttural et comme un "b" français en cours d'espagnol, la prononciation du "j" et du "v" portugais est similaire à celle du français ("j" comme jardin, "v" comme Victoria).

Les consonnes se prononcent en majorité comme en français :

  • B comme dans billet,
  • C comme en français il peut se prononcer [s] comme dans ceci ou [k] comme dans cacao. Le Ç (cediha) se prononce comme en français,
  • CH comme le ch en français,
  • D comme danse. En carioca (le portugais de Rio), il se prononcera [dj] devant un e, un i ou la diphtongue ão,
  • F comme dans foule,
  • G comme dans gaz devant un a, un o ou un u, comme dans garage devant un e ou un i,
  • H : il est muet comme en français,
  • J comme le jardin français,
  • Le K n'existe que dans les mots étrangers et se prononce comme en français dans karaoké,
  • L comme dans luciole. S'il est en lettre finale, il se prononce [ou] comme dans Brasil [braziou],
  • LH se prononce li + la lettre derrière. Par exemple dans trabalhar [trabaliar],
  • M comme dans maman. Si le M est à la fin du mot, il se prononce comme un N
  • N comme dans nouveau. Il n'y a pas de tilde sur le N comme en espagnol,
  • NH correspond au gn français comme dans montagne,
  • P comme dans papa,
  • Q comme dans typique,
  • R : il peut être prononcé comme un r français comme dans rentrée en début de mot ou espagnol (roulé) comme dans rojo s'il se trouve en milieu ou en fin de mot. Au Brésil, il est souvent dévoisé comme un h aspiré. Le double r se prononce un peu comme un jota espagnol en mettant l'accent dessus,
  • S : il peut être prononcé comme en français [s] dans masse s'il est doublé ou [z] dans bise entre deux voyelles. Au Portugal, il est prononcé comme le son ch de chat en français s'il se situe en fin de mot. Devant une autre consonne, il sera aussi prononcé ch,
  • T comme le son français dans tour. S'il se situe devant un i, devant e ou devant une consonne, il sera prononcé tch comme dans litchi en français,
  • V comme voix en français et pas comme en espagnol,
  • W : il n'existe que dans les mots étrangers,
  • X : il peut se prononcer comme mixer en français, exercice ou comme le x basque (Bixente), ch comme dans chercher,
  • Y : il n'apparaît que dans les mots étrangers,
  • Z : il se prononce comme le z français dans zébu ou comme un j dans jeu au Portugal.
Comment progresser en langue portugaise à l'oral ?
Apprenez petit à petit la prononciation des phonèmes du Portugal.

La prononciation des diphtongues en portugais

Comme en espagnol ou en anglais, il existe de nombreuses diphtongues en portugais et il est nécessaire de savoir les prononcer pour vous en sortir en situation quotidienne.

  • AI se prononce comme paille en français. Pai en portugais (père),
  • EI se prononce comme paie en français [éi]. Cheiro en portugais (odeur),
  • OI se prononce comme oyé en français [oy]. Dois en portugais (deux),
  • UI se prononce comme ouille en français [ouy]. Rdo (bruit).
  • AU se prononce comme l'onomatopée graou [a+ou]. Sde (santé),
  • EU se prononce [é-ou]. Meu (mon),
  • OU se prononce comme autre en français. Sou (je suis),
  • ÃO se prononce comme un a nasal suivi d'un o, presque comme on. Mão (main),
  • ÃE se prononce comme un a nasal suivi d'un i. Mãe (mère).

Nos conseils pour mieux prononcer le portugais

Prendre des cours de langue est très souvent reconnu comme le meilleur moyen d'apprendre une langue. Mais de là à parler couramment...

Les cours particuliers à domicile

Qui dit cours particuliers, dit nécessairement Superprof !

Parler la langue portugaise en buvant un coup au bar, c'est possible aussi !
On pourra aussi étudier le portugais au bar avec son prof privé ou comment prendre des cours de façon informelle.

Plus de 800 de nos professeurs sont inscrits sur la plateforme en tant que prof de portugais.

Envie d'apprendre le portugais du Brésil, de découvrir langue et culture lusophone (le fado, la samba, la capoeira, chanter les mélodies nostalgiques (saudade) de Cesaria Evora), envie de partir pour visiter le Portugal, voyager à Rio de Janeiro, Sao Paulo ou de changer de métier et devenir traducteur portugais français ?

Pour 25 € à 30 € de l'heure en moyenne, ce sera l'occasion de faire des exercices pour se familiariser avec la phonétique, l'intonation et la façon dont on prononce cet idiome nasal.

Il n'y a pas mille solutions pour devenir lusophone : il faut parler avec des locuteurs natifs et/ou des personnes expérimentées.

Nos professeurs sont soit originaires d'un pays lusophone, soit traducteurs, soit étudiants en langues... Les profils sont variés !

Apprendre la prononciation est par ailleurs indissociable des efforts à faire pour perfectionner son accent.

Entre deux cours à domicile, les sessions d’entraînement doivent être régulières et réalisées à intervalles de 48 heures maximum : on ne révisera pas la prononciation portugaise juste une heure avant le cours.

Le cerveau nécessite de ruminer plusieurs fois la même chose, surtout pour apprendre une langue étrangère.

Ainsi, détectera-t-on mieux les faux-amis et les subtilités de la langue portugaise.

Ecouter du portugais

Afin d'habituer son cerveau à discerner les phonèmes et les intonations, il est primordial d'écouter régulièrement des gens parler en portugais.

On peut le faire pour apprendre l'allemand, pour le vocabulaire anglais, pour travailler ses cours de russe, pour progresser dans une langue italique. Il en va de même pour prononcer le portugais.

De fait, nous ne saurions que mieux recommander à nos lecteurs d'écouter tous les jours du portugais : en podcasts, à la radio ou sur les chaînes de télévision portugaise, avec la méthode Assimil ou d'autres applications de cours portugais en ligne (Babbel, Duolingo, Loecsen, Busuu, etc.).

S'immerger à la maison

Il faut littéralement s'immerger à la maison, transformer son logement comme si l'on habitait dans un milieu lusophone.

Par exemple, on peut permuter en portugais la langue par défaut de ses appareils connectés (ordinateur, smartphones et tablettes).

Cela va inciter à lire tous les jours des mots en langue portugaise et, à défaut de le parler avec un interlocuteur à l'oral, de stimuler la compréhension écrite au quotidien, un des piliers de l'apprentissage d'une langue.

Partir à l'étranger pour progresser en prononciation

"Le voyage apprend la tolérance." Benjamin Disraeli

Lorsque l'on se trouve dans un pays étranger, 80 % à 90 % de nos journées sont ponctuées de découvertes et c'est pour cela que l'on se sent libre et curieux du monde qui nous entoure.

Partir à l'étranger, le meilleur moyen pour devenir bilingue...
Salvador de Bahia, Brésil : ça donne envie, n'est-ce pas ?

Si le voyage apprend la tolérance, il apprend également les langues vivantes !

Partir dans un pays dont l'une des langues officielles est le portugais va incontestablement faire bondir votre niveau de langue. Plus le séjour linguistique sera long, plus l'on aura de chance de revenir bilingue.

Lorsque je suis parti sur l'île de Tenerife (Îles Canaries, Espagne), j'ai ressenti une véritable progression rapide de ma prononciation en espagnol et pourtant, je ne suis parti vivre à Tenerife qu'un mois.

Faites-en de même pour le portugais : on présente souvent le Brésil comme un pays à l'économie galopante, en voie de rattrapage des pays occidentaux. Avec un PIB estimé à 2 054,97 milliards de dollars, le Brésil est devenu la 8ème puissance économique mondiale derrière la France. Pourquoi ne pas, dans ce contexte, tenter de trouver un travail au Brésil ?

Mais pas besoin de traverser l'Atlantique pour perfectionner votre portugais. Un séjour à Lisbonne ou à Faro fera aussi bien l'affaire !

On le répète encore : voyager est la meilleure immersion linguistique qui soit pour apprendre une langue. 

Besoin d'un professeur de Portugais ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.