« La langue anglaise est du hollandais brodé de français. » John Howell

Les Français ne sont pas très bons en anglais, c’est une surprise pour personne. La France est classée 35ème selon une récente étude réalisée par EF sur les habitants européens et leur niveau de compétence en anglais.

Mais cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas travailler la langue étrangère pour s’améliorer. Nous vous proposons d’apprendre à écrire votre dissertation en anglais pour devenir un vrai pro de la langue de Shakespeare.

Les meilleurs professeurs d'Anglais disponibles
1er cours offert !
Attila
5
5 (11 avis)
Attila
25€
/h
1er cours offert !
Stéphanie
5
5 (7 avis)
Stéphanie
30€
/h
1er cours offert !
Sofia
5
5 (11 avis)
Sofia
35€
/h
1er cours offert !
Richie
5
5 (12 avis)
Richie
30€
/h
1er cours offert !
Harbani
5
5 (9 avis)
Harbani
45€
/h
1er cours offert !
Supriya
4,9
4,9 (9 avis)
Supriya
40€
/h
1er cours offert !
Aldo
5
5 (29 avis)
Aldo
38€
/h
1er cours offert !
Lucie
5
5 (6 avis)
Lucie
35€
/h
1er cours offert !
Attila
5
5 (11 avis)
Attila
25€
/h
1er cours offert !
Stéphanie
5
5 (7 avis)
Stéphanie
30€
/h
1er cours offert !
Sofia
5
5 (11 avis)
Sofia
35€
/h
1er cours offert !
Richie
5
5 (12 avis)
Richie
30€
/h
1er cours offert !
Harbani
5
5 (9 avis)
Harbani
45€
/h
1er cours offert !
Supriya
4,9
4,9 (9 avis)
Supriya
40€
/h
1er cours offert !
Aldo
5
5 (29 avis)
Aldo
38€
/h
1er cours offert !
Lucie
5
5 (6 avis)
Lucie
35€
/h
1er cours offert>

Pourquoi apprendre à disserter en anglais

La dissertation est un exercice qui est demandé à partir du collège afin de développer l’argumentaire des élèves et de les aider à s’exprimer. Utilisée dans des matières comme l’histoire géographie ou le français, la dissertation est aussi un outil pour apprendre les langues étrangères.

Bien que cet exercice puisse paraître fastidieux, voici quelques avantages à apprendre l'anglais en ligne et à rédiger une dissertation en anglais.

Pourquoi apprendre à rédiger en anglais ?
Prêt pour passer le bac d'anglais ?

Avoir une bonne note au bac

Et oui, il ne faut pas cacher la motivation numéro une des élèves pour apprendre à bien écrire une dissertation en langue anglaise. Car à moins d’être déjà bilingue, rédiger en anglais est un exercice plutôt difficile. Rien ne sert de traduire mot pour mot votre pensée. On ne s’exprime pas de la même manière en français qu’en anglais. Il faut donc dès le début à s’exprimer dans la langue de Shakespeare.

Cet exercice est notamment demandé au bac. Il est alors nécessaire de donner son avis sur un sujet en quelques paragraphes. Cela ne s’apparente pas aux dissertations demandées en cours de français mais il s’agit tout de même de l’un des exercices majeurs demandé au lycée.

Apprendre à développer sa pensée

Apprendre à disserter en anglais n’est pas uniquement une histoire de notes de baccalauréat. Disserter est un excellent moyen de développer sa pensée et de s’exprimer sur toutes sortes de sujets lorsque vous partez en voyage à l’autre bout du monde.

Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, échanger avec des cultures étrangères est intéressant quand on peut aller au-delà du « quelle est la spécialité culinaire locale ? ».

La dissertation favorise le développement de ses idées en arguments. Cela pourra vous servir dans n’importe quelle situation.

Acquérir du vocabulaire

Ecrire des lignes et des lignes de texte en anglais est une aubaine pour apprendre de nouveaux mots de vocabulaire. En effet, répéter les seuls trois mots que vous connaissez va être compliqué pour rédiger toute une dissertation.

Vous n’avez donc pas d’autres choix que d’aller chercher dans le dictionnaire de nouveaux mots afin d’enrichir votre écrit. Vous pouvez ainsi noter tous les mots de vocabulaire appris sur une fiche et vous en servir pour vos révisions.

Maîtriser la structure des phrases

Construction grammaticale, concordance des temps, écrire un long texte permet de travailler plusieurs aspects de la langue anglaise. Vous devez apprendre à construire des phrases cohérentes et plus complexes qu’un simple sujet, verbe, complément.

Apprendre à faire une dissertation est une vraie chance de progresser rapidement tout en traitant des sujets qui vous intéressent.

La structure d’une dissertation en anglais

Pour réussir sa rédaction en langue anglaise, il est essentiel de bien connaître la structure d’un tel exercice. Lorsque vous avez le sujet il faut en effet réfléchir aux problématiques que celui-ci implique. C’est alors le moment de réfléchir à la structure de votre dissertation.

Une dissertation, qu’elle soit en français ou en anglais, commence toujours par un paragraphe d’introduction. Pour bien introduire le sujet, il faut réussir à le replacer dans un contexte et en expliquer les enjeux. Une petite définition peut parfois être utile.

Comment commencer une dissertation anglaise ?
Faire un brouillon pour structurer sa pensée est le meilleur moyen de réussir.

Pour attirer l’attention de votre lecteur, la plupart des professeurs d’anglais préconisent l’usage de l’accroche. Il s’agit souvent d’une anecdote ou d’une citation. Souvent insolite, drôle ou informative, elle marque le lecteur dès le début afin de lui donner envie de lire la suite.

Après quelques phrases de mise en situation, il faut annoncer le plan. Le plan regroupe la problématique que vous avez dégagée ainsi que les différentes parties afin de répondre à cette problématique.

Les différentes parties de la dissertation anglaise peuvent être présentées sous forme de questions. Deux ou trois questions à suivre permettent de mettre en place la dissertation. Une technique utilisée en français mais d’autant plus fréquente dans les écrits anglais car les formules d’introduction françaises ne sont pas adaptées à la langue de Shakespeare.

Il faut ensuite se lancer dans la rédaction des parties. La dissertation est un moyen de développer la pensée sur un sujet donné. Soit ses pensées s’opposent en deux parties ou trois parties (thèse, antithèse, synthèse), soit le sujet est analysé en deux ou trois parties également.

Ces mêmes parties sont divisées en sous-parties afin que le lecteur ne se perde pas dans la lecture et suive le fil du développement de la pensée. Chaque idée doit être appuyée d’un argument.

Une fois toutes les parties rédigées, il est temps de penser à la conclusion. Cette partie est extrêmement importante car certains correcteurs ne lisent que l’introduction et la conclusion afin de savoir si votre cheminement est cohérent.

Apportez une réponse à la problématique et pensez à ouvrir le sujet !

Les meilleurs professeurs d'Anglais disponibles
1er cours offert !
Attila
5
5 (11 avis)
Attila
25€
/h
1er cours offert !
Stéphanie
5
5 (7 avis)
Stéphanie
30€
/h
1er cours offert !
Sofia
5
5 (11 avis)
Sofia
35€
/h
1er cours offert !
Richie
5
5 (12 avis)
Richie
30€
/h
1er cours offert !
Harbani
5
5 (9 avis)
Harbani
45€
/h
1er cours offert !
Supriya
4,9
4,9 (9 avis)
Supriya
40€
/h
1er cours offert !
Aldo
5
5 (29 avis)
Aldo
38€
/h
1er cours offert !
Lucie
5
5 (6 avis)
Lucie
35€
/h
1er cours offert !
Attila
5
5 (11 avis)
Attila
25€
/h
1er cours offert !
Stéphanie
5
5 (7 avis)
Stéphanie
30€
/h
1er cours offert !
Sofia
5
5 (11 avis)
Sofia
35€
/h
1er cours offert !
Richie
5
5 (12 avis)
Richie
30€
/h
1er cours offert !
Harbani
5
5 (9 avis)
Harbani
45€
/h
1er cours offert !
Supriya
4,9
4,9 (9 avis)
Supriya
40€
/h
1er cours offert !
Aldo
5
5 (29 avis)
Aldo
38€
/h
1er cours offert !
Lucie
5
5 (6 avis)
Lucie
35€
/h
1er cours offert>

Rédiger la dissertation en anglais

Une fois la structure établie, il faut se lancer dans la rédaction ! Et cela peut paraître comme une montagne à franchir. Ecrire en anglais n’est pas naturel et il faut pouvoir trouver les bons mots pour exprimer sa pensée.

Pour éviter les erreurs, essayez de rester concentré sur les difficultés de la langue anglaise.

La conjugaison anglaise n’est pas si facile qu’il n’y parait. Il faut respecter les règles et la concordance des temps. Pour éviter de nombreuses erreurs, utilisez les temps que vous maîtrisez le plus.

Le présent simple, present perfect, pluperfect, tous ces temps doivent être utilisés au bon moment. Si vous n’êtes pas sûr de vous, vérifiez dans un manuel d’anglais ou bien utiliser un traducteur.

Quel accessoire utiliser pour écrire en anglais ?
Les livres d'anglais peuvent vous aider à rédiger.

L’auxiliaire avoir peut parfois être difficile à employer alors n’hésitez pas à demander de l’aide. Si vous devez rédiger la dissertation lors d’un devoir surveillé en cours d’anglais, il vous faudra faire quelques fiches de révisions auparavant.

N’oubliez pas de travailler les verbes irréguliers. Beaucoup de ces verbes sont régulièrement utilisés.

Faites également attention à aux adjectifs, infinitifs, et autres formes particulières qui pourraient vous induire en erreur. Si vous avez une difficulté particulière, redoublez d’attention au moment de l’écriture puis de la relecture.

Même si vous n’avez pas un niveau expert en langue et que le vocabulaire vous manque, essayez d’éviter le plus possible les répétitions en utilisant des pronoms à la place des prénoms par exemple.

Et pour l’aspect général de votre dissertation, aérez le tout. Lorsque vous changer de paragraphe, revenez à la ligne et utiliser l’alinéa. Une copie avec une meilleure visibilité sera mieux notée qu’une copie un peu brouillonne.

Toutes ces choses deviendront automatiques si vous avez l’habitude de rédiger des textes en anglais. En attendant, le plus dur est de rester concentré tout au long de la rédaction anglaise. Essayez de vous entraîner si vous avez le temps avant de passer le vrai examen.

Et si vous souhaitez rédiger pour le plaisir, nous ne pouvons que vous encourager. C’est ainsi que vous progresserez !

Petits conseils de rédaction en anglais

Pour être sûr d’être prêt à rédiger votre chef-d’œuvre, voici quelques petites astuces qui peuvent vous servir.

Utiliser un dictionnaire

Si le devoir n’est pas sur table et que vous pouvez le faire à la maison, n’hésitez pas à utiliser un dictionnaire. Posez-le à vos côtés et utilisez-le pour trouver des synonymes afin d'éviter les répétitions ou bien pour trouver un mot que vous ne connaissez pas encore.

Comment bien écrire sans erreurs ?
Bien se relire est important pour éviter les fautes !

Faire des phrases courtes

Plus vos phrases seront longues et plus il sera difficile de ne pas faire d’erreurs. Les structures grammaticales peuvent être très compliquées. Contentez-vous d’écrire une phrase pour une idée. Non seulement cela sera plus facile pour vous, mais cela sera aussi plus clair pour votre lecteur.

Eviter le hors-sujet

Bien plus facile à dire qu’à faire ! Le hors-sujet est la bête noire de la dissertation. Il est facile de partir dans des explications qui sortent du sujet. Pour éviter cela n’oubliez pas de bien structurer votre plan avant de rédiger et d’y inscrire les idées et les arguments pour chaque partie. Ainsi vous pourrez déterminer si vous êtes hors-sujet avant de vous mettre à rédiger en anglais.

Attention aux faux amis anglais

L’une des erreurs les plus fréquentes des élèves en cours anglais est le fait d’avoir recourt à des mots anglais qui semblent avoir la même signification qu’en français car ils se ressemblent beaucoup. Cependant, la plupart de ces mots n’ont pas la même signification et cela peut amener l’élève vers des contre-sens.

Il est donc indispensable d’être vigilants. Mais il n’y a pas de secrets pour éviter les faux-amis, il faut les apprendre. Au fur et à mesure de votre progression en anglais, vous apprendrez de nouveaux mots de vocabulaire et serez plus apte à repérer les faux-amis.

Les faux-amis peuvent prendre la forme de verbes, de noms communs, d’adverbes, etc. Il n’y a pas de règles. Les anglophones ont d’ailleurs le même problème en sens inverse et se font avoir tout comme les élèves francophones.

Voici quelques exemples de faux-amis :

  • A coin : une pièce de monnaie,
  • Un coin: a corner,
  • A cave : une grotte,
  • Une cave: a cellar,
  • A figure : un chiffre,
  • Une figure: a face,
  • A grave : une tombe,
  • Grave: serious(adj.),
  • Pain : douleur,
  • Pain: bread,
  • A store : magasin,
  • Un store: a blind,
  • Affair : une aventure, une liaison (amoureuse),
  • Une affaire : business, matter,
  • Bra : un soutien-gorge,
  • Un bras : arm,
  • Brilliant : génial, super,
  • Brillant : bright, shiny,
  • Chips : des frites,
  • Des chips : crisps,
  • Class : un cours, une leçon,
  • Une classe : classroom.
Comment connaître les faux-amis anglais ?
Attention à ne pas utiliser de mots français en anglais, cela ne marchera pas à tous les coups !

Mais aussi :

  • To assist : aider,
  • Assister : to attend,
  • To attend : assister, participer,
  • Attendre : to wait,
  • To bless : bénir,
  • Blesser : to wound, to injure, to hurt,

Pour éviter de se tromper, il est nécessaire d’apprendre la traduction des mots. Quand vous ne connaissez pas un mot en anglais, n’essayez pas d’utiliser le mot français en pensant que cela peut marcher sur un malentendu. Essayez plutôt de trouver une autre manière de formuler votre idée.

Bien se relire à la fin

Et pour terminer, ne zappez pas la relecture ! Se relire n’est pas toujours évident et on a tendance à rendre la copie dans corrections. Cependant la relecture peut vous éviter de nombreuses fautes (orthographe, syntaxe, conjugaison, grammaire, etc).

Les mots de vocabulaire pour disserter en anglais

Tout comme il est important de connaître les faux-amis anglais, il est tout aussi important d’avoir quelques références en terme de vocabulaire dédié à la dissertation anglaise. Les petits mots d’introductions, de coordination, etc, peuvent vous aider à introduire vos idées, faire des liaisons, et surtout à organiser votre pensée. Ces mots permettent de rendre votre copie plus fluide. Habituez-vous à les utiliser régulièrement pour que cela deviennent naturelle le jour du contrôle ou de l’examen.

Vocabulaire pour introduire une idée :

  • Once upon a time : il était une fois,
  • First , Firstly : en premier lieu,
  • First of all : avant toute chose,
  • To begin with : pour commencer,
  • Beforehand : préalablement,
  • Secondly : deuxièmement,
  • Thirdly : troisièmement.

Vocabulaire pour développer une idée :

  • Then : ensuite,
  • Again : encore, de plus, en outre,
  • As if , as though : comme si,
  • Moreover : de plus,
  • Also : aussi, de même,
  • Among others : entre autres,
  • As well : de surcroît,
  • By the way : soit dit en passant, d’ailleurs,
  • Furthermore : en outre, par ailleurs,
  • Besides / In addition / Moreover : en outre, de surcroît.
Quel vocabulaire utiliser pour une dissertation anglaise ?
Le vocabulaire peut aussi aider à construire le plan afin que celui-ci soit clair à la lecture.

Vocabulaire pour contre-argumenter :

  • Either … or … : soit … soit …,
  • Neither … nor … : ni … ni …,
  • Otherwise : autrement, sinon,
  • However : cependant, pourtant,
  • Unlike : à la différence de, contrairement à …,
  • Nevertheless / nonetheless : toutefois,
  • Notwithstanding : néanmoins, nonobstant,
  • No matter what : peu importe que,
  • For all I know : pour autant que je sache,
  • On the contrary : au contraire,
  • Whereas : tandis que,
  • While : tandis que,
  • But : mais,
  • In contrast : par opposition,
  • In spite of / despite : malgré,
  • All the same : malgré tout,
  • Although / though / even though : bien que,
  • Instead (of) : au lieu de / à la place,
  • Conversely : inversement,
  • On the one hand : d’une part,
  • On the other hand : d’autre part, en revanche,
  • Still : cependant, malgré cela,
  • Yet : cependant.

Vocabulaire pour conclure :

  • To conclude : pour conclure,
  • Finally : finalement.

Dissertation : comment améliorer son expression écrite en anglais ?

L’apprentissage de l’anglais ne se fait pas du jour au lendemain et rédiger une bonne dissertation demande un bon niveau d’anglais. Ce niveau d’anglais s’acquiert avec le temps et l’expérience. En lisant régulièrement de l’anglais, chaque élève peut enrichir son vocabulaire. Ne pensez donc pas que vous pourrez devenir bilingue en quelques heures. Mais en pratiquant l’anglais régulièrement, vous pourrez alors réussir à développer de bonnes capacités.

Comment progresser en anglais ?
Pourquoi ne pas lire Harry Potter en anglais ? Un moyen de lier l'utile à l'agréable.

Utiliser les applications pour apprendre l'anglais

Aujourd’hui, les applications sont nombreuses et largement développées pour être efficaces. Beaucoup d’applications de langues ont ainsi vu le jour afin d’aider les élèves à renforcer leurs compétences linguistiques. Sous forme de jeux, de challenge ou de cours plus théoriques, ces applications permettent de travailler régulièrement la langue de Shakespeare.

Ces applications peuvent être un réel atout pour développer ses acquis en rédaction anglaise. En effet, en voyant régulièrement des mots écrits en anglais, vous ne pourrez plus vous tromper sur l’orthographe. De plus, des nombreux exercices permettent de travailler la syntaxe, la concordance des temps, la conjugaison, etc. Bien qu’il ne faille pas de baser uniquement sur les applications pour apprendre l’anglais, elles représentent un atout considérable dans la progression de chaque élève.

Parmi les applications les plus célèbres, notez la présence de Duolingo, une appli qui permet d’apprendre une langue étrangère sous forme de jeux. Un rappel quotidien permet aux utilisateurs de travailler leur anglais tous les jours.

D’autres applications méritent le détour comme :

  • Mosalingua,
  • Gymglish,
  • BBC Learning English.

Regarder des contenus audiovisuels en anglais

Vous allez me dire que les contenus audiovisuels n’ont aucun rapport avec de l’expression écrite ! Et cela est presque vrai ! Cependant, regarder un film en anglais permet de se confronter à la langue telle qu’elle est véritablement parlée par les anglophones, et non telle qu’elle est enseignée dans les livres. Bien que les livres et manuels scolaires soient de bonnes références, il est assez rare d’y apprendre les expressions courantes, voire le langage familier.

Bien sûr ce langage ne vous aidera pas dans la dissertation. Cependant, vous pouvez ainsi acquérir de nouveaux mots de vocabulaire et mieux comprendre la structure des phrases. Cela peut également vous aider à penser en anglais : le graal pour n’importe quel élève de cours d’anglais !

Vous pouvez également mettre les sous-titres, de cette façon vous aurez un visuel écrit de la langue anglaise qui pourra vous aider à avoir la bonne orthographe. Les sous-titres permettent aussi de mieux comprendre des tournures de phrases parfois mâchées par les acteurs.

Il est possible de trouver du contenu audiovisuel anglais sur des plateformes comme Netflix mais aussi Youtube ou autres.

Lire en anglais

L’une des techniques les plus efficaces pour développer ses qualités rédactionnelles en anglais est de lire régulièrement des livres en anglais. Si vous avez peur de ne rien comprendre au début, choisissez un livre que vous connaissez déjà bien en français. Il existe de nombreux livres traduits dans plusieurs langues comme notamment Harry Potter, Twilight, Le Monde de Narnia, Hunger Games, Le seigneur des anneaux et bien d’autres œuvres littéraires très connues.

Je vous conseille tout de même de commencer par un livre facile à lire. Nul besoin de vous dire que de se lancer dans le Seigneur des Anneaux en anglais risque d’être compliqué pour un débutant. En revanche, Harry Potter est un livre écrit au départ pour les enfants. Les phrases sont plus courtes et le vocabulaire plus accessible.

Durant votre lecture, vous pouvez noter sur un papier les mots qui vous posent difficulté pour ensuite aller les rechercher dans un dictionnaire.

Si vous n’êtes pas un grand lecteur, pourquoi ne pas se tourner vers la presse anglophone ? L’occasion de progresser en compréhension écrite tout en s’informant de ce qu’il se passe ailleurs. Cette culture pourra ensuite vous servir au sein de votre dissertation.

Jouer à des jeux vidéos en anglais

Si votre truc, c'est plutôt les jeux vidéos, pourquoi ne pas utiliser cette passion pour progresser en anglais ?

Certains jeux proposent d'échanger avec des joueurs du monde entier. L'occasion alors de discuter anglais et d'ainsi apprendre à écrire en anglais.

En effet, il est tout à fait possible de progresser tout en se faisant plaisir. L'apprentissage de la langue anglaise ne passe pas uniquement par des dictionnaires et manuels scolaires.

Renforcer ses compétences linguistiques avec un voyage

Pourquoi voyager pour progresser en anglais ?
Voyager permet de s'immerger dans la culture anglophone et d'apprendre plus rapidement l'anglais.

Tout le monde ne peut pas partir étudier ou s’expatrier à l’étranger. Cependant, cette méthode est réellement très efficace pour apprendre vite à parler anglais. En effet, se retrouver au quotidien parmi des anglophones oblige à faire des efforts pour parler anglais. En écoutant les autres, vous découvrirez de nouveaux mots, de nouvelles tournures de phrases, etc.

De plus, en faisant l’effort de parler aussi, vous ne pourrez que progresser. Dans un voyage à l’étranger tout est bon pour stimuler son envie de progresser.

Le voyage peut être un voyage touristique, un séjour linguistique ou un séjour d’études. Peu importe. Même une semaine peut suffire à voir de réels progrès.

Et en attendant de partir, il reste toujours la possibilité de recourir à des cours d’anglais, particuliers ou non, qui vous aideront à développer vos compétences rédactionnelles. En couplant cours d’anglais et pratique de la langue, vous aurez le combo gagnant pour réussir à coup sûr à progresser et rédiger convenablement en anglais.

Qu’attendez-vous ?

Besoin d'un professeur d'Anglais ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.