"L'éducation est un apprentissage social. Elle nous aide à grandir et à vivre." John Dewey  (1859-1952)

Améliorer son anglais, prononcer les nouveaux mots anglais et perfectionner sa compréhension orale sont des compétences incontournables dans une société mondialisée.

Selon le blog de l'école de langues VELA, en 2015, sur 195 pays dans le monde, on dénombrait 67 nations dont l'anglais est la première langue des locuteurs.

Par ailleurs, environ 850 millions d'individus savent parler couramment la langue dans le monde.

Un enfant est lui aussi capable d'apprendre une langue étrangère. En fait, il serait même plus performant qu'un adulte avec sa capacité d'apprentissage davantage développée.

Vous aimeriez que votre enfant parle une autre langue que sa langue maternelle, qu'il apprenne de nouveaux mots en anglais et qu'il puisse, pourquoi pas, parler couramment anglais un jour ?

Voici quelques conseils pour apprendre la langue anglaise à un enfant !

A partir de quel âge apprendre l'anglais ?

La réponse à cette question serait presque "le plus tôt possible".

Quel est l'âge idéal pour devenir anglophone ?
Les enfants ont besoin d'être accompagnés car ils pensent plus à jouer qu'à étudier !

Si vous vous posez des questions sur la maturité de votre enfant pour apprendre l'anglais, consulter notre article sur le bon âge pour apprendre l'anglais.

En fait, l'apprentissage d'une langue est un investissement qui dure toute une vie ! 

Les économistes disent que la formation constitue une accumulation de capital humain (la connaissance) qui ne se désagrège pas avec le temps.

A la différence de l'investissement matériel, qui doit être renouvelé ou qui devient obsolète avec le temps, la formation ne se détériore pas.

En outre, celle-ci continue de produire des externalités positives (des effets bénéfiques) même lorsqu'elle est terminée.

Ce sont les effets d'hystérèse : les compétences linguistiques restent mémorisées dans le cerveau, comme un donnée stockée dans un disque dur, même après que l'on ait stoppé les cours d'anglais.

Cela dit, il faut pratiquer régulièrement pour que ce capital humain soit entretenu.

Partant, plus on apprend jeune une langue, plus on va pouvoir appréhender rapidement les spécificités et les complexités élargies de cette langue.

Les enfants apprennent d'autant plus rapidement une langue qu'ils commencent tôt leur apprentissage.

Les études scientifiques et neurologiques ont attesté que jusqu'à l'âge de 7 ans, les enfants peuvent mémoriser une langue seconde comme s'il s'agissait de leur langue maternelle.

Il est donc recommandé d'immerger votre enfant dans un milieu anglophone dès que cela est possible.

Ce seuil d'apprentissage à 7 ans signifie qu'un enfant de 7 ans a atteint l'âge où sa plasticité neuronale est la plus forte : en d'autres termes, la plasticité neuronale mesure l'âge auquel l'individu est capable d'apprendre le plus vite.

Les jeunes apprenants enrichissent leur vie et s'ouvrent de nombreux horizons :

  • Une vision élargie du monde,
  • Une plus grande appréciation et sensibilité interculturelle,
  • La capacité d' apprendre d'autres langues plus facilement,
  • Un avantage concurrentiel sur le marché du travail.

Et oui, ce n'est plus un secret pour personne : l'anglais est une langue universelle.

Dans ce contexte, savoir parler anglais très tôt prépare une insertion professionnelle favorisée.

Donc mieux qu'un cours de langue à l'école, il convient de faire en sorte que votre enfant soit confronté à la langue anglaise de façon quotidienne, en complément de la vie de tous les jours.

Comment ?

En mobilisant des techniques pédagogiques ludiques qui lui seront plaisantes.

Durant l'enfance, l'apprentissage des langues ne doit pas être perçu comme une obligation.

Cela pourrait paraître étrange d'apprendre l'anglais aux enfants, alors même qu'il ne maîtrisent pas encore leur propre langue maternelle française.

Et bien sachez qu'avant-même qu'ils sachent écrire, ceux-ci retiennent mieux les phonèmes et la prononciation d'une langue étrangère qu'un adolescent ou qu'un adulte.

Alors, à partir de quel âge apprendre l'anglais aux plus jeunes ?

Nous dirions entre l'âge de 5 et 8 ans.

Car au-delà, l'apprentissage sera plus lent. Et surtout, plus l'enfant tardera à devenir anglophone, moins il aura de chances de devenir bilingue plus tard.

Cela, c'est la théorie, en moyenne.

Car en pratique, on compte bien-sûr de nombreuses personnes qui savent parler couramment et qui ont commencé l'apprentissage des langues à l'âge adulte.

Les méthodes pour apprendre l'anglais aux plus jeunes

Les méthodes pour enseigner une langue vivante à un enfant sont multiples.

Comment apprendre les langues aux enfants ?
Jouez aux échecs en langue anglaise avec vos enfants !

Comment apprendre l'anglais aux enfants ?

Veiller à ce qu'il s'amuse tout en apprenant

La méthode est ici simple : allez-y en douceur.

Commencez par développer sa compréhension petit à petit de façon ludique et reprenez le sur sa prononciation via des jeux éducatifs.

Ou commencez l'apprentissage par des sons à assimiler et à répéter et par l'alphabet en chanson.

Tant que votre enfant est à l'école primaire et n'est pas encore un ado, il doit apprendre à parler anglais par l'intermédiaire de jeux pour retenir les informations.

L'anglais pour enfants ne diffère pas réellement de l'anglais pour adultes.

Le principe reste le même : il faut s'habituer à l'écoute d'un autre accent, à l'écriture d'une nouvelle orthographe, à l'apprentissage de nouvelles règles.

Seulement, faites-le de manière à ce qu'il ne se rende pas compte qu'il travaille !

Les dessins animés et les chansons en anglais

Pourquoi ne pas lui faire écouter ou regarder un dessin animé en VO ? Cela fait office d'un très bon cours d'anglais gratuit !

Sur le web, on trouve une pléthore de dessins-animés à proposer aux enfants, par exemple :

  • Bob l'éponge,
  • Macha et Michka,
  • Peppa Pig,
  • Le Petit Ours Brun.

Si votre enfant est très jeune, les leçons d'anglais ne sont peut-être pas la bonne solution.

Allez sur Mélopie, site de méthodes ludiques pour enfants : de nombreux jeux musicaux vous permettront de développer l'éveil musical (contes musicaux, atelier musique, spectacle de marionnettes…).

Apprendre la musique en anglais n'aura jamais été aussi simple !

Ou choisissez Pili Pop, méthode basées sur l'immersion et la pratique de la langue.

La pratique de la langue de Shakespeare n'aura jamais été aussi amusante.

Vous pouvez opter pour un essai gratuit si vous êtes hésitant.

Si cette méthode vous convient, pourquoi ne pas prolonger l'enseignement pour 7 jours ou pour un apprentissage mensuel ?

Il y a des exercices pour progresser à grande vitesse : cette application propose des exercices sur le Père Noël ou le calendrier de l'avant.

Ultra ludique, cette application peut permettre à votre enfant de devenir bilingue en faisant des puzzles ou en aidant les petits lutins !

Les livres pour enfants

Faire lire des livres en anglais est la façon la plus académique d'apprendre l'anglais !

On ne leur fera pas lire la bibliographie de Shakespeare ou de Charles Dickens évidemment.

Un certain nombre d'ouvrages peuvent être recommandés (et adaptés) aux enfants :

  • Baby Happy, Baby Sad, par Leslie Patricelli,
  • Brown Bear Brown Bear, what do you see, par Eric Carle,
  • From Head To Toe, par Eric Carle,
  • The very hungry caterpillar, par Eric Carle,
  • We're going on a bear hunt, par Michael Rosen,
  • Dinosaur Roar, par Henrietta Stickland,
  • Room on the Broom, par Julia Donaldson,
  • One mole digging a hole, par Julia Donaldson,
  • Funny Bones, par Janet & Allan Ahlberg,
  • Dear Zoo, par Road Campbell.

Les histoires contribuent à aborder l'anglais de façon positive, sans contrainte pour l'enfant.

La lecture en anglais stimule le cerveau et accroît les facultés d'écoute et de concentration : mais pour cela, il est recommandé que les parents lisent avec leurs enfants.

Présentez le livre à l'enfant avec des questions sur la couverture et les pages : que vois-tu ? Quels sont ces animaux ? Combien y en a-t-il ? De quoi parle l'histoire ? Quels mots connais-tu déjà ?

Réviser les histoires avec votre enfant lui permet de réviser son vocabulaire et la grammaire dans un contexte de plaisir.

Pour lui donner goût à la lecture, il n'y a rien de mieux !

Les sites et applications mobiles

Si vous avez peu de moyen, sachez que l' on peut prendre des cours d'anglais gratuitement !

Internet regorge en effet de sites pour apprendre l'anglais gratuitement : par exemple, les sites Anglaisfacile ou Duolingo.

Vous y trouverez des exercices d'anglais variés, qui vous permettront de procéder à une formation complète.

Si vous avez un iPad, allez télécharger des applications gratuites sur l'Apple Store.

Votre enfant pourra apprendre l'anglais facilement, en le lisant mais aussi en le prononçant !

Grâce à la reconnaissance vocale, l'oral deviendra un jeu d'enfant !

En revanche, vous pourriez être réticent(e) à mettre l'écran d'un appareil connecté (smartphone, tablette, ordinateur) devant les yeux d'un enfant en bas-âge.

A cela, une alternative : les cours particuliers à domicile !

Les cours d'anglais à domicile

Si vous ne vous sentez pas l'âme d'un professeur, renseignez-vous sur les cours d'anglais pour enfants.

Vous ne souhaitez pas non plus passer par les supports technologiques ?

Les cours d'anglais permettent d'initier les plus jeunes aux langues vivantes, de la grande section de maternelle aux classes de l'école primaire.

Comparez les annonces d'une plateforme de mise en relation entre professeurs et élèves.

On pense évidemment à Superprof !

Parmi nos professeurs, la plateforme indique avoir référencé 58 171 enseignants de langue anglaise.

Indiquez votre ville sur le site, et choisissez le niveau de votre enfant (primaire ou collège, et le niveau débutant ou intermédiaire).

Il ne vous reste plus qu'à comparer les profils et à tester l'un d'entre eux.

Si vous souhaitez pousser le niveau de votre enfant, il va falloir être intensif : école de langue, cours à domicile, etc.

Les vacances scolaires devront être en partie consacrées à son apprentissage pour perfectionner ses compétences linguistiques.

Fixez-vous un bon rythme, un cours et un jeu éducatif toutes les semaines, n'oubliez pas que pratiquer l'anglais doit rester amusant !

Quels sont les bienfaits de l'anglais sur les enfants ?

Apprendre l'anglais est fortement conseillé en raison des bienfaits d'apprendre l'anglais aux enfants que cela engendre.

Quels sont les bénéfices de la formation linguistique sur le cerveau ?
Devenir anglophone offre de nombreux avantages d'un point de vue cognitif à votre enfant !

L'enfant n'a pas d'âge pour apprendre, vous pouvez lui enseigner l'anglais dès la naissance.

Un bébé dès son plus jeune âge est tout à fait capable d'enregistrer des mots anglais et français.

Alors n'hésitez pas à lui parler en deux langues ! Cela lui sera bénéfique à plusieurs niveaux.

A l'école, il aura un train d'avance sur ses petits camarades en ayant déjà un certain niveau linguistique.

Il développera également davantage ses capacités intellectuelles.

Enfin, vous stimulerez sa curiosité culturelle.

Voici d'autres bienfaits de l'apprentissage de l'anglais :

  • Développer l'ouverture d'esprit sur le monde,
  • Acquérir une capacité à apprendre d'autres langues,
  • Pouvoir progresser rapidement,
  • Développer le goût pour la lecture,
  • Accroître ses capacités en mathématiques, en raisonnement logique,
  • Préparer son avenir professionnel.

Alors n'attendez plus pour apprendre l'anglais à votre enfant !

Optez pour des moyens ludiques : les cours d'anglais sont amusants quand ils se présentent sous la forme de films en anglais, d'histoires amusantes anglaises, de jeux ou de chansons.

Bref, variez les supports interactifs attrayants !

Nos astuces pour initier un enfant à l'anglais

Voici quelques conseils pour initier un enfant à l'anglais.

Parlez régulièrement en anglais

A quels moments parler une langue avec vos enfant ?
Vous partez en weekend à la plage ? Parlez en anglais avec votre fils ou votre fille !

Plus votre enfant sera habitué à entendre des mots anglais et des phonèmes en anglais, plus il assimilera rapidement du vocabulaire anglais ainsi qu'une bonne prononciation.

En outre, il va acquérir un certain niveau de compréhension orale avant-même qu'il commence les cours d'anglais au collège.

Cela peut être à la maison, durant les repas à table, dans la voiture en allant à l'école, en sortie en famille le weekend, etc.

Dès que vous passez du temps avec votre enfant, dites quelques mots en anglais suivis de leur traduction française.

Apprenez l'anglais de manière ludique

Pour lui apprendre l'anglais facilement, privilégiez des exercices ludiques : apprenez lui des comptines en anglais, faites des jeux de rôle ou optez pour des jeux éducatifs en anglais ! Il apprendra du vocabulaire anglais très rapidement.

Pourquoi ne pas trouver une chanson enfant de pop english qui permettra de développer son expression orale en chantant ?

Ou un livre de contes en anglais ?

Une histoire en langue étrangère avant de s'endormir est une très bonne idée.

Faites appel à une baby-sitter anglophone

Si votre enfant interagit régulièrement avec une anglophone, il assimilera la langue anglaise très facilement.

Un baby-sitter anglophone pourra peut-être même l'aider à faire ses devoirs !

Choisir une école bilingue

Apprendre l'anglais à l'école est un avantage dans le sens où l'utilisation de matériel pédagogique sera plus aisé.

Votre enfant pourra pratiquer l'anglais tout en s'amusant. Les cours anglais enfant étant spécifiques, il faudra vous renseigner sur les écoles et les professeurs.

Car selon les prestataires, on trouve des cours d'anglais professionnel et des cours d'anglais général.

Les leçons seront déclinées selon les niveaux de pratique de la langue et également, il faut conserver à l'esprit que les enseignants natifs d'un pays anglophones ont leur propre accent.

Apprendre l'anglais américain est différent de l'anglais australien, londonien, écossais ou néo-zélandais.

Après tout dépend du niveau d'anglais que l'élève souhaite atteindre.

Il n'est bien entendu pas question d'aller jusqu'à l'apprentissage de l'anglais des affaires, réservés aux adultes, mais il est tout de même possible de faire des enfants des petits bilingues en herbe !

Quand votre enfant sera plus grand, il sera certainement apte à passer un test d'anglais tels que le TOEIC ou le TOEFL.

Avec la preuve qu'il maîtrise la langue internationale, les portes des recruteurs lui seront grandement ouvertes : il pourra parler avec un client natif anglophone aisément ou participer à des réunions professionnelles en anglais !

Voyager dans un pays anglophone

L'immersion linguistique totale reste la meilleure solution pour apprendre une langue.

Cela, à n'importe quel âge de la vie.

Où partir pour progresser en anglais ?
Auckland, New-Zealand : one of the best countries to learn english !

Avec environ 1,5 milliards de locuteurs, l'anglais est la langue qui rencontre le plus de locuteurs dans le monde.

En héritage de la colonisation de nombreux pays par l'Empire Britannique, on trouve près de 70 pays anglophones dans le monde.

L'anglais est en effet présent sur tous les continents : États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Irlande, Afrique-du-Sud, Botswana, Cameroun, Gambie, Namibie, Soudan, Seychelles, Ouganda, Bahamas, Jamaïque, Inde, Pakistan, Philippines, Fidji, Nouvelle-Zélande, Australie, Samora, Tonga, etc.

De nombreux autres pays permettent de parler anglais : en fait, tous les pays non-francophones (Thaïlande, Allemagne, Suède, Danemark, Norvège, Russie, les Balkans, Birmanie, etc.).

On trouve donc les destinations anglophones incontournables des guides de voyage, mais également d'autres pays plus insolites.

Le voyage à l'étranger permet de se plonger en immersion culturelle et linguistique totale.

Voilà une phrase qui a été écrite à maintes et maintes reprises sur le blog de Superprof.

Et cela, à juste titre : en étant au contact des populations locales, l'apprenant peut entendre de l'anglais et étendre son stock de mots de vocabulaire tous les jours.

On ne le dira jamais assez, le séjour linguistique est de loin la formation la plus probante.

Partir en immersion permet de progresser en anglais de façon considérable : Angleterre, Australie, États-Unis, faites votre choix et partez à l'aventure !

L'enfant, au contact de personnes parlant anglais couramment, n'aura d'autres choix que d'apprendre : il devra écouter, se faire comprendre et parler !

Un jeu grandeur nature parfait pour l'enrichissement culturel en plus de l'apprentissage ou des cours d'anglais paris.

Mais cela doit s'inscrire dans un processus relativement long : une semaine de vacances dans les Highlands d'Écosse ou à Édimbourg ne suffira pas pour devenir anglophone.

On privilégiera 6 à 12 mois d'expatriation pour pouvoir maîtriser la langue hôte.

Problème : on fait difficilement partir un mineur pendant 1 an à l'étranger.

Il faut un organisme de prise en charge et un établissement scolaire de rattachement, surtout pour les mineurs de moins 16 ans pour qui l'instruction, selon la loi française, est encore obligatoire.

Le voyage linguistique pour enfants ne peut donc s'adresser qu'aux familles expatriées.

En l'état, si un voyage long n'est pas possible, il faut privilégier les courts séjours.

Apprendre l'anglais à un enfant dyslexique

Et si votre enfant souffre de troubles "dys" (dyslexie, dysorthographie, dyspraxie) ?

Comment enseigner l'anglais aux personnes en retard cognitif ?
Voici une erreur à ne pas faire : laisser un enfant seul devant un dictionnaire de langue anglaise.

Et bien même les enfants avec un léger retard cognitif ne sont pas exclus de l'apprentissage des langues. Bien au contraire.

Apprendre l'anglais à un dyslexique n'est pas chose aisée.

Souvent en échec scolaire, les élèves dyslexiques éprouvent déjà de grandes difficultés à s'épanouir à l'école.

Concernant l'anglais, l'enfant doit surmonter son handicap cognitif pour parvenir à progresser en langue étrangère.

Alors, comment procéder ?

Choisissez peut-être un professeur particulier d'anglais

Attention, veillez à bien choisir l'enseignant.

Expliquez lui au préalable les problèmes que rencontre votre enfant.

Le professeur doit être patient et capable d'adapter ses méthodes : introduction d'exercices ludiques, association de couleurs et de mots….

Tout doit être mis en œuvre pour faciliter la mémorisation de l'élève.

Il existe également des établissements scolaires spécifiques aux enfants dyslexiques.

L'Éducation Nationale a mis en place des dispositifs d'accompagnement destinés aux élèves diagnostiqués dyslexiques.

Par exemple, ils bénéficient d'un tiers-temps lors des évaluations, ou ils peuvent être accompagnés d'un(e) auxiliaire de vie scolaire en classe.

Optez pour des supports variés : lui faire regarder des films anglophones sous-titrés, lire la presse écrite et audio, écouter des podcasts anglais, etc.

Les supports pour apprendre l'anglais à un enfant

Si vous voulez que votre enfant puisse progresser rapidement et facilement en anglais, il convient que vous devez choisir les supports en anglais pour enfants qui lui sont appropriés !

Les méthodes d'apprentissage varient, certaines plus ludiques, sont vivement recommandées pour les enfants.

Comment inciter les jeunes à réviser leurs cours de langue ?
Avec les smartphones, l'heure est moins à l'étude de l'anglais qu'au divertissement...

L'anglais en musique

Vous vous souvenez forcément avoir appris l'alphabet anglais en chanson et pour cause : apprendre en chantant stimule davantage la mémorisation.

Répertoriez des règles grammaticales et trouvez un air de musique pour inviter l'enfant à écouter couramment de la musique en anglais.

L'anglais sur internet

De nombreux sites et applications permettent un apprentissage aisé de l'anglais.

Votre enfant aura l'impression de jouer sans se rendre compte qu'il emmagasine de nombreuses informations.

De nombreux sites internet sont spécialisés dans l'apprentissage de l'anglais.

Ultra pédagogiques, ils permettent à l'enfant d'étudier avec méthodologie.

Novo English vous proposera des cours par téléphone ou via skype, Easy Access English des programmes ludiques personnalisés, Speaking Agency des ateliers créatifs, Mini-school et Little Pim des vidéos d'apprentissage pour les enfants très jeunes.

Votre enfant sera en mesure d'apprendre à compter, à lire et à parler en anglais suivant son âge.

Sur ordinateur ou sur une tablette, l'enfant aura tendance à assimiler ces leçons comme des jeux avant toute chose.

Découvrez également ici comment apprendre l'anglais en ligne !

Besoin d'un professeur d'Anglais ?

Vous avez aimé l'article ?

0,00/5, 0 votes
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.